Celtis occidentalis  - Micocoulier de Virginie
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Micocoulier de Virginie, Micocoulier occidental, appelé au Canada Bois connu ou Bois inconnu, nommé par les anglophones 'Common Hackberry'.
    Nom latin : Celtis occidentalis  L.*
    famille : Ulmaceae.
    catégorie : arbre à écorce lisse, grisâtre se fissurant et se boursouflant avec l'âge en prenant une consistance liégeuse.
    port : étalé, arrondie se modifiant avec l'âge.
    feuillage : caduc, vert brillant, au revers velu, virant au jaune pâle à l'automne. Feuilles ( 6 x 12 cm) alternes, ovales, lancéolées, asymétriques, base marquée de 3 nervures, longuement acuminées, bord denté dans la partie inférieure, court pétiole.
    floraison : printemps (avril-mai). Fleurs bisexuée à l'aisselle des feuilles, petites fleurs insignifiantes sans pétales.
    fruits : petites drupes globuleuses (0, 6 - 1cm) verdâtres puis rouge orangé - rouille virent au pourpre, pourvues d'une pointe à la base, fine couche de pulpe farineuse, orange et un noyau très dur. Les fruits, mûrs en automne sont consommés par les oiseaux.
    couleur : jaune- verdâtre.
    croissance : rapide.
    hauteur : 12 à 18 m, mais les très vieux sujets peuvent atteindre 40m.
    plantation : soleil ou mi-ombre.
    multiplication : par semis, à l'automne, marcottage, bouturage ou rejets.
    sol : riche, profond et humide. Mais il a été constaté qu'il s'adaptent à presque tous les sols.
    emplacement : soleil ou mi-ombre. Tolère la pollution atmosphérique et le sel.
    zone : 3 - 10.
    origine : Amérique du Nord (nord-est des États-Unis, bassin du Mississipi et est du Canada).
    entretien : effectuer une taille si nécessaire pour dégager le tronc. Sensible à la chlorose et au balai de sorcière.
    NB : son nom Celtis  lui a été donné par Linné, il vient du grec où il désigne un arbre indéterminé et son nom spécifique occidentalis  pour nous préciser son origine. Il fut introduit en Europe aux alentours de 1656.
    Ce genre comprend 150 espèces environ de caduc ou persistant suivant le climat.
    Propriétés et utilisations :
    Dans la pharmacopée traditionnelle des indiens d'Amérique, son écorce était utilisée pour soigner l'hépatite.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Celtis australis , Micocoulier de Provence, consulter sa fiche.
    Celtis africana Burm.f. ou Micocoulier d'Afrique, consulter sa fiche.

    Annotations :
    * L. , abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Imingo compteur pour votre site