Myrtus tarentina - Myrte de Tarente, Myrte tarentin
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Myrte de Tarente, Myrte tarentin ou Myrte à petites feuilles, nommé par les anglophones 'Myrtle Tarentina'.
    Nom latin : Myrtus tarentina  Mill., synonyme Myrtus communis subsp. tarentina  (L.) Nyman.
    famille : Myrtaceae.
    catégorie : arbuste ligneux très feuillé, à l'écorce se desquamant en écailles en vieillissant, laissant apparaître une écorce roussâtre.
    port : compact, dense, étalé, arrondi.
    feuillage : persistant, aromatique, coriace, vert franc, brillant sur les deux faces. Innombrables petites feuilles pourvues d'un très court pétiole rougeâtre, opposées, ovales à lancéolées, effilées en pointe. Des glandes sécrétices peuvent être distinguées de part et d'autre de la nervure centrale qui est fortement marquée.
    floraison : de la fin du printemps à l'été (juin - août) suivant l'exposition, parfumée visitée par les abeilles. A l'aisselle des feuilles au bout d'un long pédoncule, minuscules fleurs solitaires, étoilées au calice tubulaire à 5 sépales soudés, corolle formée de 5 pétales, très nombreuses étamines entourant un style.
    fruits : petites baies peu charnues, ovoïdes, pruineuses d'un noir bleuté, conservant les traces du calice en pointe et contenant plusieurs graines ivoires ayant la forme d'un rein. Les baies mûres à la fin de l'automne sont comestibles, crues elles sont franchement âpres et astringentes. Elles persistent jusqu'à la fin de l'hiver, mais elles sont très convoitées par les oiseaux (merles et grives).
    couleur : blanc à blanc crème.
    croissance : très lente.
    hauteur : 1 à 3 m voir plus.
    plantation : printemps. Peut être cultivé en potée, dans ce cas n'oubliez pas de l'arroser.
    multiplication : semis (armez vous de patience), plus simple bouturage de tiges aoûtées ou marcottage.
    sol : léger, sec, bien drainé. Tolère le calcaire et pousse très bien dans les sols argileux.
    emplacement : soleil ou mi-ombre, situation même ventée, tolère bien les embruns.
    zone : 8 - 11. sensible au gel tolère - 10°, ailleurs que dans les régions au climat doux, le mettre à l'abri des vents froids.
    origine : des régions 'méditerranéennes' d'Asie Mineure (Liban, Oman), Afrique du nord et sud-ouest de l'Europe (Péninsule ibérique, Italie, France). Typique des zones de garrigues ou maquis, il se rencontre en Corse, Languedoc-Roussillon, Provence, Vaucluse.
    entretien : sans. Il supporte très bien la taille, on l'utilise fréquemment dans l'art topiaire, elle s'effectue si nécessaire généralement au printemps avant la floraison.
    Il peut être intégrer dans la composition de haies libres en tenant compte évidemment de sa croissance lente. Idéal dans les jardins secs, en sujet isolé ou dans les compositions de massifs de persistants.
    NB Son nom Myrtus  vient du grec 'myrtos' ou désigne déjà le genre, 'tarentina' fait référence à son origine Calabraise (Région de Tarente).
    Ce genre ne comprend que deux espèces originaires des régions méditerranéennes, ce sont des arbustes qui peuvent devenir centenaires.
    Il existe Myrtus tarentina "Variegata" au feuillage au feuillage panaché de crème.
    Le myrte était dédié à la déesse Aphrodite ou Vénus qui surgissant des flots, sur le rivage de l'île de Cythère, s'en serait vêtue, elle en fit un de ses attributs avec la rose. Il devint le symbole de la beauté, de la jeunesse et de la chasteté.
    Autrefois, les fleuristes l'incluaient dans les bouquets des mariées et dans les décorations florales lors des mariages. Dans l'Antiquité, le feuillage était utilisé pour confectionner des couronnes honorifiques, dont une reproduction en or est visible au British Muséum (Antiquité grecque). Associé à l'encens, la rose, le cèdre ou l'acore, il était couramment employé pour parfumer, voir purifier les cendres des défunts. Il entrait dans la composition d'eaux de toilettes, de baumes et pommades ou simplement rajouter à l'eau des bains et évidemment dans la préparation de filtres aux divers pouvoirs.
    Propriétés et utilisations :
    Les rameaux entrent dans la confection de bouquets aromatiques, de pots pourris.
    Le feuillage peut être utilisé comme le thym et le romarin pour aromatiser les braises et les aliments.
    Les baies vertes séchées, sont utilisées comme condiment pour les farces, gibiers et viandes, en lieu et place du genièvre donnant une petit goût résiné. Elles entrent dans la confection d'apéritifs, vins, bières et spiritueux (comme la Liqueur Corse) de vinaigre aromatisé, de gelées et de confitures.
    Autrefois, on croquait les baies pour rafraîchir l'haleine, effet kisscool garanti !
    Les boutons floraux eux, remplaçaient paraît-il la fleur d'oranger dans les entremets et les pâtisseries. Depuis la nuit de temps, on extrait des rameaux une huile essentielle riche en tanin, jaune ambrée à l'odeur camphrée qui contient entre autre du dipentène, camphène, géraniol, eugénol, limonène, nérol.. L'essence de myrte est couramment utilisée en phythothérapie, aromathérapie, parfumerie et cosmétologie, elle.entre dans la confection de collutoires, dentifrices, savons, shampoings, après-rasages et d'autres produits cosmétiques pour ses propriétés astringente, régénérantes, rafraîchissante et stimulantes.
    Elle est réputée pour ses propriétés anti inflammatoire, antiseptique, antispasmodique et expectorante pour traiter les problèmes respiratoires, génito-urinaires, cutanés et les hémorroïdes.
    Dans la pharmacopée traditionnelle, les feuilles étaient utilisées en infusion pour traiter ecchymoses, plaies et ulcères.
    Son bois souple, solide et dur, au grain très fin, appelé bois de Nerte, servait à confectionner des cannes, des objets tournés et des paniers. En marqueterie, il était recherché pour sa teinte grise légèrement violacée voir rougeâtre.
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie :
    Myrtus communis L., Myrte commun, voir la fiche.
    par la Société des Gens de Lettres® -nmauric©31/10/04 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle,la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressement interdites.
un compteur pour votre site