Pavonia spinifex - Pavonie à capsule épineuse
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Pavonie à capsule épineuse, appelé aux Caraïbes 'Grand Cousin' et par les anglophones 'Gingerbush' ou 'Yellow hibiscus'.
    Nom latin : Pavonia spinifex  (L.) Cav., synonymes Abutilon spinifex  (L.) Scop., Malache spinifex  Kuntze, Hibiscus spinifex  L., Typhalea spinifex  (L.) C.Presl.
    famille : Malvaceae.
    catégorie : vivace arbustive.
    port : buissonnant, élancé.
    feuillage : persistant, vert moyen, pubescent. Feuilles simples, ovales à cordiformes, acuminées à marge dentelée.
    floraison : de la fin du printemps à l'automne selon le climat. En partie terminale, au bout d'un long pédoncule, fleur (4-5cm) axillaire solitaire à 5 pétales ligulés, au centre colonne staminale, calice à 5 lobes effilés.
    couleur : jaune brillant.
    fruits: capsule ou schizocarpe formé de 5 méricarpes pourvus de 3 épines divergentes qui leur permet de s'accrocher aux toisons et vêtements.
    croissance : rapide
    hauteur : 1 à 1.80 m
    plantation : printemps ou automne selon le climat.
    multiplication : semis au printemps ou bouturage de tiges aoûtées en été.
    sol : acide ou neutre surtout bien drainé.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    origine : Amérique du Sud (Argentine, Brésil, Pérou, Uruguay), sur les îles de Cuba et Saint Domingue. Aujourd'hui naturalisé dans le sud des États-Unis (Caroline du Sud et Floride où il est considéré comme une plante envahissante).
    zone : 9-11.
    entretien : rabattre un peu à la fin de l'hiver.
    NB : C'est le botaniste Antonio José Cavanilles* qui dédie le genre Pavonia au botaniste-pharmacien espagnol, José Antonio Pavón Jiménez (1754-1840) qui participe à de longues expéditions au Chili, Équateur et au Pérou (de 1777 à 1788). L'Herbier qu'il réalise en collaboration avec Hipólito Ruiz, est conservé au Real Jardín Botánico de Madrid, on leur doit 'Florae peruvianae et chilensis Prodromus' en 1794 et seul il rédige Nueva Quinología (Nouvelle Quinologie) en 1826.
    Ce genre comprend 150 espèces de vivaces, sous-arbrisseaux, arbrisseaux ou arbustes, originaires des Amériques en zones tropicales, d'Asie du sud-est et Afrique tropicale.
    Visible avec d'autres espèces du genre au jardin botanique de Gembloux (Belgique), au Real Jardín Botánico de Madrid (Espagne).
    Propriétés et utilisations :
    Dans les pharmacopées traditionnelles sud américaine, le feuillage et l'écorce seraient utilisées en usage externe sous forme de cataplasme pour leur propriété cicatrisante.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Pavonia hastata  Cavanilles ou Pavonie hastée, consulter sa fiche.
    Pavonia makoyana  E Morren, synonyme Goethea mackoyana  Hook.f., Pavonie ou Goethéa de Makoy, consulter sa fiche.

    Annotations :
    * Cav., abréviation botanique pour l'abbé botaniste-naturaliste et géologue espagnol Antonio José Cavanilles (1745- 1804), qui s'installe comme tuteur à Paris en 1777 et c'est au contact de Antoine Laurent de Jussieu et de André Thouin qu'il se passionne définitivement pour la botanique, l'un des premiers scientifiques espagnols à appliquer la nomenclature de Linné, c'est lui qui fera la première description du Dahlia et 42 autres genres d'Amérique du sud. En 1801, il est nommé directeur du jardin botanique Royal de Madrid où l'on peut voir sa statue.
    ® par la Société des Gens de LettresConformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site