Ruellia brittoniana - Ruellie de Britton (Ruelie)
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Ruellie de Britton (Ruelie) ou Cryphiacanthe à feuilles étroites, nommée par les anglophones 'Mexican Bluebell' ou encore 'Britton's wild petunia'.
    Nom latin :Ruellia brittoniana  Leonard, synonymes Ruellia spectabilis  Britton, Cryphiacanthus angustifolius  Nees.
    famille : Acanthaceae.
    catégorie : vivace arbustive à souche ligneuse, pouvant aisément être cultivé comme plante d'intérieur (la liste s'affiche dans la colonne à droite).
    port : buissonnant, érigé, souple.
    feuillage : persistant, vert foncé plus ou moins brillant, revers glauque, le vieux feuillage vire au jaune pâle veiné de pourpre avant de tomber. Sur des tiges pourprées quadrangulaires, cannelées et segmentées. Étroites feuilles (12 à 14,5cm) sessiles, opposées, lancéolées à marge pourprée et nervures plus claires et fortement marquées.
    floraison : du printemps à l'automne voir plus selon climat. En cime, se refermant le soir, fleurs en trompette (4 cm), hermaphrodites, solitaire ou groupées par 3, à longue corolle tubulaire à 5 lobes arrondis se chevauchant un peu, marge irrégulière et ondulée leur donnant un aspect chiffonné, étroit calice (1,5cm) vert pourpré à 5 lobes acuminés. Fleurs nectarifères, visitées entre autre par les papillons (la liste s'affiche dans la colonne à droite)..
    couleur : violet parme ou bleu violet, gorge griffée de stries plus foncées; suivant le cultivar pouvant être de couleur rose ou rose violacé.
    fruits : longues et étroites capsules (2,5 à 3cm) déhiscentes à 2 valves coriaces contenant chacune une dizaine de graines qui sont projetées au loin à maturité.
    croissance : moyen.
    hauteur : 0,60 à 0,90m.
    plantation : au printemps.
    multiplication : par semis, bouture de segments de tiges juste au-dessous d'un nœud ou par division des rejets. Ne pas oublier de pincer les tiges pour favoriser la ramification.
    sol : indifférent, surtout très bien drainé. Supporte assez bien la sécheresse.
    emplacement : soleil ou ombre partielle, à l'intérieur emplacement très lumineux.
    zone : 9 - 11. Ailleurs la cultiver en potée que l'on rentrera durant l'hiver.
    origine : Mexique, aujourd'hui naturalisée dans le sud des États-Unis notamment au Texas.
    entretien : lorsqu'elle est cultivée à l'extérieur il est préférable de veiller à enlever avant maturité les fructifications, pour limiter ainsi sa propagation intempestive.
    Peut se cultiver sans problème en potée, émet des rejets au niveau du pied.
    NB : Le genre Ruellia  est dédié au botaniste-physicien français Jean de la Ruelle (1474-1537) qui enseigna à la Faculté de Médecine de Paris, il fut le médecin de François Ier. En 1516, il édita la première traduction en latin de 'De materia medica' de Dioscoride, son nom spécifique Brittoniana  lui a été donné en souvenir du botaniste-géologue américain Nathaniel Lord Britton (1859 -1934) qui fut le premier directeur du Jardin botanique de New-York, qui s'intéressa notamment aux cactées. On lui doit entre autre, la première flore des Bahamas (1920) et "Illustrated Flora of the Northern United States, Canada and the British Possessions" (1896); une espèce de malpighiaceae lui a été dédiée Brittonella.
    Il finança plusieurs expéditions de collecteurs au Brésil et au Mexique, on lui doit l'introduction en Europe des premières orchidées exotiques ainsi que les premières broméliacées.
    Ce genre comprend environ 150 espèces de vivaces, d'arbrisseaux ou d'arbustes originaires des Amériques majoritairement d'Amérique centrale.
    Parmi les cultivars citons :
    Ruellia brittonia  'Blue Shade' de petite taille environ 30 cm à fleurs bleues.
    Ruellia brittoniana  'Dwarf blue' d'un parme clair à gorge plus foncé.
    Ruellia brittoniana  'Dwarf pink' d'un rose légèrement violacé.
    Ruellia brittoniana  'Dwarf white' d'un blanc pur.
    Ruellia brittoniana  'Chi Chi Pink' au feuillage pourpré et aux fleurs rose bonbon à gorge plus foncée.
    Ruellia brittoniana  'Purple Showers’ aux fleurs d'un violet soutenu à gorge plus sombre.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Ruellia makoyana   Hort. Makoy ex Closon, Ruellie de Makoy, 'Monkey plant', consulter sa fiche
    Ruellia squarrosa  (Fenzl) Cufod., synonyme Dipteracanthus squarrosus Fenzl., consulter sa fiche.
    Quelles autres espèces :
    Ruellia amoena  Sesse & Moc., aux fleurs d'un rouge écarlate, au feuillage vert foncé.
    Ruellia brevifolia  (Pohl) Ezcurra, originaire d'Amérique du sud ( Équateur, Bolivie) et l'île de Hawaï, à fleurs d’un rouge écarlate et gorge jaune.
    Ruellia devosiana  Hort. Makoy ex E.Morr., synonyme Dipteracanthus devosianus  (Makoy) Boom., au feuillage vert aux veines argentées, revers pourpré, fleurs d'un éclatant rose fuchsia.
    Ruellia caroliniensis  (J.F. Gmel.) Steud., originaire des États-Unis, vivace à fleurs d'un mauve très pâle.
    Ruellia chartacea  ( T. Anders. ) Wassh., originaire d'Amérique du sud dont l'Équateur, feuillage brillant, inflorescences d'un rouge écarlate.
    Ruellia ciliosa  Pursh, synonyme Dipteracanthus ciliosus  (Pursh) Nees, originaire d'Amérique septentrionale, vivace arbustive, voir photo grand format (- 25.4Ko)
    Ruellia graecizans  Backer, synonyme Stephanophysum longifolium Pohl, se rencontre au Brésil, voir (photo)
    Ruellia macrantha  Mart. ex Nees, se rencontre au Brésil, voir photo grand format (- 43,7Ko)
    Ruellia matagalpae  Lindau, originaire d'Amérique centrale et Amérique du sud (Nicaragua), se rencontre à Belize, feuillage vert sombre brillant, à fleurs d'un lilas-mauve.
    Ruellia noctiflora  A. Gray, originaire d'Amérique du nord, vivace à floraison blanche.
    Ruellia squarrosa  (Fenzl) Cufod., synonyme Dipteracanthus squarrosus  Fenzl, nommé par les anglophones 'Water Bluebell', 'Creeping ruellia', voir (photo) .
    Ruellia tarapotana  Lindau, originaire d'Amérique du sud (Bolivie, Pérou), feuillage vert sombre brillant au revers plus pâle et glauque, fleurs de couleur mauve à gorge blanche.
    Ruellia thyrsostachya  Lindau, originaire d'Amérique du sud ( dont Pérou), feuillage vert sombre, brillant, petites fleurs blanches réunies en épis terminaux.
    Ruellia tweediana  Griseb. & Fernald, assez proche de Ruellia brittoniana  à fleurs bleues.
    Ruellia tuberosa  L, originaire des Amériques, à fleurs de couleur parme.
    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site