Cotula lineariloba  'Big Yellow Moon' - Cotule
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Cotule à lobes linéaires (photo cv 'Big Yellow Moon'), nommé par les anglophones 'Brass buttons'(Boutons en laiton).
    Nom latin : Cotula lineariloba  (DC.) Hilliard., synonyme Tanacetum linearilobum  DC.*, invalide Cotula sericea  Thunb.
    famille : Compositae (Asteraceae).
    catégorie : vivace tapissante.
    port : touffe évasé, étalé et rampante.
    feuillage : persistant, léger, soyeux,vert pâle à vert-gris argenté suivant l'éclairage. Petites feuilles (2,7cm x 1,5) à lobes étroits et linéaires.
    floraison : au printemps - été (mai/juin suivant le climat). Au bout d'un long pédoncule poilu (environ 10 cm), petits capitules bombés (2,8 à 2cm) sans ligules, faisant songer à des boutons, involucre formée de bractées membraneuses vert pâle pruineux.
    couleur : jaune vif.
    fruits : akènes.
    croissance : moyen.
    hauteur : 0.10 à 0.15m en période de floraison.
    plantation : au printemps ou sous climat doux à l'automne.
    multiplication : par semis, bouture de bouquets de feuilles, division des touffes ou par marcottage.
    sol : tous, mais surtout très bien drainé. Adaptée à la sécheresse.
    emplacement : soleil.
    zone : 8 - 11, sa zone de rusticité est peut être à revoir à la baisse.
    origine : Afrique australe.
    entretien : supprimer juste les fleurs fanées si vous souhaitez favoriser la floraison.
    maladies et ravageurs : peut être visité par les pucerons noirs, fleurs sont convoitées par les escargots.
    NB : son nom Cotula  vient du grec 'kotulé' désignant une petite coupe, 'kotuledon' signifie creux, cavité et lineariloba  signifie que les lobes des feuilles sont droits et minces, linéaires.
    Ce genre comprend entre 75 et 80 espèces d'annuelles ou de vivaces majoritairement originaire des zones tempérées de l'hémisphère sud (Afrique australe, Australie et Amérique du sud).
    Idéal en couvre-sol dans les rocailles, les jardins secs, en haut d'un muret, dans des potées.
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie :
    - Cotula hispida  Harvey., Cotule hérissée, consulter sa fiche.
    - Cotula squalida  (Hook. f.) Hook. f., maintenant nommée Leptinella squalida Hook. f.., Léptinelle rugueuse, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *DC., abréviation botanique pour Augustin Pyramus de Candolle (1778-1841), botaniste et docteur en médecin suisse, qui occupe en 1880 la chaire de botanique à la Faculté de Médecine de Montpellier, on lui doit une nouvelle classification des espèces expliquées dans 'La théorie élémentaire de la botanique (1813), ainsi que les 7 volumes du 'Prodomus systematis naturalis regni vegetablilis' (1824-1841) où sont décrites 60 000 espèces doublant ainsi les familles.

    Des ouvrages achevés par son frère et son petit-fils avec 80 000 plantes décrites. Auteur de 'Plantarum Succulentarum' (1799) ou l'histoire des plantes grasses et 'la Théorie élémentaire de la botanique' (1813). Il s'intéresse aux propriétés médicinales des plantes.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site