Disphyma crassifolium  - Disphume à feuilles épaisses
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Disphyma crassifolium
    photo © Station Alpine J.Fourier / S. Aubert
    Nom commun : Disphyme à feuilles épaisses, nommée par les anglophones 'Dewplant' ou 'Purple dew plant'.
    Nom latin : Disphyma crassifolium  (L.) L. Bolus., synonyme Mesembryanthemum crassifolium  L.
    famille : Aizoaceae.
    catégorie : vivace succulente couvre-sol souvent cultivée en annuelle.
    port : tapissant prostré, rampant compact.
    feuillage : persistant, charnu, vert. Fines petites feuilles ( 2-5 cm x 0.10) opposées dressées, triangulaires, oblongues, obtuses pouvant être rougeâtre sur les tranches
    floraison : abondante floraison au printemps et en été, nectarifère, visitée par les abeilles. Fleurs (2-4cm) solitaires en forme de marguerite, calice à 5 sépales dont deux sont nettement plus longs, 3 à 5 rangs de pétales filiformes oblongs -lancéolés, nombreuses étamines, anneau nectarifère, long pédoncule strié avec deux feuilles opposées à la base.
    couleur : rose indien à rose violacé, revers blanc, anneau nectarifère.
    fruits : petite capsule (7-12 mm) déhiscente à 5 valves contenant de nombreuses minuscules graines brunes et rugueuses.
    croissance : très rapide.
    hauteur : 0.10 à 0.30 m pour un étalement d'environ 1m.
    plantation : printemps
    multiplication : semis au printemps à chaud, séparation des marcottes naturelles au niveau des noeuds au printemps ou en été, par bouturage de tiges en été dans un mélange sablonneux ou directement en place.
    sol : sableux, même sec, pauvre et chargé en sels.
    emplacement : soleil, impérativement sinon les fleurs ne s'ouvrent pas.
    zone : 9 - 11. Tolère sur de brèves périodes -5°, parfaitement adaptée à la sécheresse, aux vents et aux embruns.
    origine : Afrique australe dont l'Afrique du sud et sur la côte ouest de l'Australie (Nouvelle-Galles-du-Sud ), le long de la côte sur les rochers ou sur le sable, naturalisé dans de nombreux pays comme au sud des État-Unis (Californie), sur le pourtour du bassin méditerranéen notamment aux îles Baléares et en Espagne où il est connut sous le nom de 'Cabellera de la Reina'.
    entretien : un arrosage pendant l'été permet de poursuivre la floraison pendant les grosses chaleurs, un excès en eau peut provoquer le pourrissement des racines. Peut être sujet par les escargots.
    NB : Ce genre autrefois rattaché au genre Mesembryanthemum  ne comprend que 5 espèces de vivaces succulentes (pour certains botanistes seulement 4 espèces mais, le genre peut être encore révisé et agrandi), originaires d'Afrique du Sud, d'Australie, de Nouvelle-Zélande, des îles du Pacifique.
    En Afrique, elles sont couramment employées comme les Carpobrotus  pour créer des zones coupe-feux près des habitations.
    Peut être utilisé dans les jardins secs et ceux en bord de mer en couvre-sol dans les rocailles, sur les talus, dans les remblais, en cascade au bord des murets ou simplement dans des potées et des suspensions.
    A savoir elle peut se montrer envahissante car les tiges rampantes s'enracinent spontanément au niveau des noeuds et dans certaines régions du monde notamment dans le sud des État-Unis (Californie) elle est depuis quelques années considérée comme un alien, faisant partie de la liste des espèces envahissantes* en zone méditerranéenne.
    Propriétés et utilisations :
    Dans les pharmacopées traditionnelles de Nouvelle-Zélande dont celle des maoris, le suc des feuilles (Horokaka) est utilisé pour soigner abcès et furoncles et autres maladies de peau.
    Autres espèces :
    Disphyma australe  (Aiton) N. E. Br., synonyme Mesembryanthemum australe  Aiton, nommée 'Pig's face', originaire de Nouvelle-Zélande serait endémique aux l'îles de Kermadec et aux îles Chatham, introduite ailleurs notamment à Kew Garden* en 1773, floraison bicolore rose et blanche.
    Disphyma australe subsp. stricticaule  Chinnock, endémique aux l'îles de Kermadec (archipel de Nouvelle-Zélande) floraison rose pâle coeur crème.BR> Disphyma clavellatum  (Haw.) Chinnock., synonymes Disphyma blackii  Chinnock, Mesembryanthemum clavellatum  Haw., Disphyma crassifolium subsp. clavellatum  (Haw.) Chinnock., originaire de Nouvelle-Zélande, sud et ouest de l'Australie et Tasmanie., fleurs aux pétales en dégradé de violacé, rose et blanc à la base
    Disphyma dunsdonii  L. Bolus, serait endémique à l'Afrique du sud dans la province du Cap.
    Disphyma papillatum  Chinnock, serait endémique aux îles Chatham et Whakuru (archipel de Nouvelle-Zélande) feuillage large et court triangulaire, fleurs en dégradé de rose violacé, rose pâle base des pétales blanc.
    Autres espèces d'aizoacées présentes dans l'Encyclopédie :
    Aptenia cordifolia  (L.f.) Schwantes, ou Apténie à feuilles en coeur, consulter la fiche.
    Carpobrotus, consulter la liste du genre, dans l'encyclopédie les listes s'affiche dans la colonne à droite.
    Delosperma , consulter la liste du genre.
    Dorotheanthus , consulter la fiche.
    Drosanthemum floribundum , ou Drosanthème florifère, consulter sa fiche
    Lampranthus , consulter la liste du genre
    Mesembryanthemum , consulter la liste du genre.

    Annotations :
    * Décrite pour la première fois par le botaniste suédois Daniel Solander (1733-1782) qui participa en 1768 à l'expédition menée par James Cook sur l'Endeavour à travers le Pacifique avec la découverte de la Nouvelle-Zélande vers 1769, il fut aussi le secrétaire de Joseph Banks.
    Un genre lui a été dédié Solandra.
    * espèces envahissantes l'Agence Méditerranéenne de l'Environnement du Languedoc-Roussillon (AMA) et l'Agence Régionale Pour l'Environnement de Provence-Alpes-Côte d'Azur se sont associées au Conservatoire Botanique National Méditerranéen de Porquerolles pour mettre en place un dispositif régional et européen sur les plantes envahissantes; en juillet 2003 l'AME a réalisé des fiches sur les plantes envahissantes de la région méditerranéenne, télécharger le fichier format pdf (2.13Mo).
    - nmauric© 29/08/2006 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Imingo compteur pour votre site