Prunus amygdalus  - Amandier
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Amandier, Amandier commun, nommé par les anglophones 'Almond'.
    Nom latin : Prunus amygdalus  Batsh. synonymes Prunus communis  Farw., Prunus dulcis  (Mill.) D.A. Webb, autrefois nommé Amygdalus communis  L., Amygdalus dulcis  Mill.
    famille : Rosaceae.
    catégorie : arbre au tronc souvent tourmenté, tordu à l'écorce rugueuse gris foncé, s'écaillant par petites plaques avec l'âge laissant apparaître des zones brunâtres, sa longévité avoisine généralement les 70-80ans.
    port : élancé, étalé à cime irrégulière assez clairsemé, les jeunes ramilles sont rougeâtres.
    croissance : rapide les premières années.
    feuillage : caduc, vert sombre, brillant à reflets métalliques, revers mat d'un vert grisâtre. Longues feuilles (10-12x4cm) alternes, étroites, lancéolées- elliptiques, aiguës à marge irrégulièrement denticulée, pourvues d'un long pétiole glanduleux, les bourgeons ovoïdes sont pointus et rougeâtres.
    floraison : avant la foliation à la fin de l'hiver-début du printemps (février-mars, parfois nettement plus tôt). Fleurs (3-5cm) hermaphrodites, nectarifères, solitaire ou par paire presque sessiles à 5 sépales, 5 larges pétales à marge irrégulière et nombreuses étamines, la pollinisation est effectuée par le vent et par les abeilles.
    couleur : blanche ou rose la base du pétale pouvant être plus foncé, suivant le cultivar ou la variété.
    fruits : amande (3-6cm, selon la variété) est une drupe non comestible oblongue, charnue, veloutée, vert-amande puis brun foncé qui se fendille à maturité pourvu d'un noyau poreux à coque dure ou tendre selon la variété, contenant une ou deux graines (amandons) comestibles au tégument rugueux d'un ocre-cannelle. La récolte des fruits secs à lieu à l'automne (septembre-octobre) celle des amandes fraîches (en vert) en mai-juin, la production est de 2 à 5 kg par arbre et la pleine production s'échelonne sur une bonne douzaine d'années.
    hauteur : 6 à 10m.
    plantation : en hiver en prenant soin de bien choisir son emplacement car son mode d'enracinement est pivotant, distance de plantation 4mx5 m.
    multiplication : semis en place ou par greffage sur un amandier franc ou sur un prunier pour les sols lourds, argileux ou pour être traité en basse tige.
    sol : léger ou profond surtout bien drainé, une préférence pour le calcaire, parfaitement adapté à la sécheresse une fois implanté.
    emplacement : soleil, à l'abri des vents glacials et des gelées printanières.
    zone : 9 - 10.
    origine : Asie centrale de l'ancienne Perse - des contreforts afghans et du plateau iranien. Dès le Vème siècle avant J.C., introduit progressivement via le reste de l'Asie Mineure vers la Grèce et de là les grecs le diffusèrent dans le reste de l'Europe méridionale (en Italie dés le IIIème siècle, dans le midi de la France son introduction remonterait aux alentours de 1548 mais l'amandier est cité dans des textes datant de l'époque de Charlemagne (742-814), en Espagne il aurait été introduit par les phéniciens, en Afrique du Nord par les arabes et ce n'est qu'en 1858 qu'il fut acclimaté et cultivé dans le nord de la Californie (région de Sacramento) aujourd'hui c'est le premier producteur.
    entretien : Deux tailles sont généralement nécessaires
  • Taille de formation pour permettre une bonne pénétration de la lumière et de l'air qui s'effectue à l'automne en même temps que les bois morts.
  • Taille de fructification pour le renouvellement des rameaux fructifères, se souvenir que l'amandier produit sur le bois de deux ans, celle-ci s'effectue avant la floraison lorsque les bourgeons floraux sont roses.
    NB : Le nom du genre Prunus vient du latin où il désigne le prunier Prunus domestica et son nom spécifique amygdalus vient du grec où il désigne l'amande.
    Prunus amygdalus var amara  Focke est l'amandier amer, ces amandons amers contiennent de l'amygdaline ou amygdaloside, un glucoside qui après mastication et au cours de la phase de digestion, produit de l'acide cyanhydrique, qui à forte dose est toxique, pouvant inhiber la respiration.
    Ces amandes amères entraient autrefois dans la confection du sirop d'orgeat (aujourd'hui remplace par du benzaldéhyde une molécule de synthèse), on en extrait à froid une huile comestible ( l'acide cyanhydrique reste dans le tourteau résiduel) qui est utilisée dans l'industrie agro-alimentaire, notamment en biscuiterie, chocolaterie, confiserie, pâtisserie, dans l'industrie para pharmaceutique et pharmaceutique dans des préparations réputées soigner certaines dermatoses (eczéma) ou dans la composition de sirop adoucissant des voies respiratoires.
    Elle est aussi employée en parfumerie pour son arôme balsamique, l'amande est présente en note de tête dans Hypnotic Poison, de Dior, Baiser du Dragon, de Cartier, MyQueen d'Alexander McQueen, Datura Noir et Bois vanille de Serge Lutens ou Flower de Kenzo, mais c'est aussi depuis le 19ème siècle avec la vanille l'un des premiers parfums de synthèse découvert et cette molécule (benzaldéhyde) est nettement moins onéreuse.
    Parmi les cultivars à fleurs et variétés citons :
    Prunus amygdalus  'Alba' à fleurs blanches simples.
    Prunus amygdalus  'Albo plena' à fleurs blanches doubles.
    Prunus amygdalus  'Rosa plena' ou 'Roseoplena' à fleurs doubles d'un rose très pâle.
    Prunus amygdalus 'Purpurea' à fleurs d'un rose pourpré.
    Prunus triloba  Amandier de Chine, amandier à fleurs c'est un arbuste ornemental de petite taille 1,80m à 3/4m pour un étalement équivalent floraison printanière (mars-avril) à fleurs doubles roses, feuillage vivement coloré à l'automne, assez rustique, zones 6/7, tolère -15°C.
    Prunus glandulosa  Amandier du Japon, de petite taille 1,20 à 1,50 pour un télament identique à floraison printanière (mai-juin) il existe des cv à fleurs simples ou doubles blanche ou rose, plus rustique, zones 6.
    Maladies et parasites :
    Les principales maladies fongiques sont le Chancre à Fusiccocum Fusiccocum amygdali, la Moniliose Monilia laxa et le Coryneum Coryneum beijerinckii.
    L'amandier est sujet au Phytope de l'amandier Phyllocoptes graniti, un acarien qui lui est spécifique, pour les autres ravageurs ce sont a peu près les mêmes que pour le Pêcher.
    Propriétés et utilisations :
    Des amandes on extrait par pression à froid une huile très fine de couleur claire, qui est utilisée dans l'industrie pharmaceutique pour ses propriétés anti-inflammatoire, adoucissant, émolliente, expectorante, hydratante et tonifiante pour traiter les peaux sèches et certaines affections dermiques (psoriasis, érythèmes fessiers), buccales (dartres), oculaires et comme excipient dans diverses préparations (lait, crèmes, émulsions, onguents, savons, etc..) c'est l'une des huiles la plus utilisée pour les soins de beauté, comme elle est trop onéreuse lorsqu'elle est extraite des amandes douces, la plupart du temps elle est remplacée par celle des amandes amères, mais ses tourteaux résiduels sont encore couramment utilisés dans l'industrie cosmétologique ceux des amandes amères ne le sont pas.BR> Les amandons après une légère torréfaction donne une huile comestible à la saveur particulière, parfaite pour l'assaisonnement et la cuisson riches en acides gras poly-insaturés (70%) et linoléniques (24%) dont Oméga-3.
    Depuis la nuit des temps, à travers les différentes pharmacopées traditionnelles elle était prescrite pour ses propriétés anti-inflammatoire, anthelminthique, anti-anémique, antilithiasique, expectorante, laxative prescrite pour traiter certains troubles nerveux et en usage externe pour favoriser les cicatrisations dont les gerçures et crevasses.
    L'amande douce riche en acides gras, protéines, calcium, fer, magnésium, phosphore, potassium, vitamines B1, B2 et E, est consommée fraîche, sèche, grillée ou salée, entière ou mondée, pilée ou réduite en poudre ou en pâte.
    La présence de corps gras fait qu'elles ont tendance à rancir (idem pour l'huile), il faut les conserver dans un récipient hermétiquement fermé, à l'abri de la lumière, si possible au frais et surtout les acheter par petite quantité.
    Elles sont fort employée en cuisine et en pâtisserie, entrant dans la confection de confiseries (dragées, pralines, nougat, calisson, ganache, pâte d'amande, touron) de glaces, desserts, tartes à la frangipane ou amandines, gâteaux, massepains dans les soupes (gazpacho, amandes fraîches) tartes salées (pastilla) Son bois blond veiné est utilisé en ébénisterie et autrefois en marqueterie pour faire des incrustations, il est aussi utilisé pour chauffer les fours.
    Le miel d'amandier est un miel clair qui est assez rare sous nos climats car à l'époque de sa floraison les abeilles bien souvent ne sont pas encore en activité.
    Autres prunus présents dans l'Encyclopédie :
    Prunus armeniaca  ou abricotier, consulter la fiche
    Prunus cerasifera  ou Cerisier, consulter la fiche ou Cerisier
    Nectarinier, consulter la fiche
    Prunus 'nigra'  ou Prunier myrobolan, consulter la fiche
    Prunus 'pissardii'  ou Prunus 'Pissardii', consulter la fiche
    Prunus x cistena  ou Prunier des sables, consulter la fiche
    Prunus laurocerasus  ou Laurier-amande, consulter la fiche
    Prunus laurocerasus  'Caucasica' ou Laurier-palme, consulter la fiche
    Prunus lusitanica  ou Laurier du Portugal fiche
    Prunus mahaleb  ou Cerisier de Sainte Lucie, consulter la fiche .
    Prunus mume  ou Abricotier du Japon, consulter la fiche
    Prunus  'Shirotae' Cerisier du Japon fiche
    Prunus spinosa  ou Prunellier, consulter la fiche
    Prunus persica ou Pêcher, consulter la fiche
    - natacha mauric©01.03.2006 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site