Thujopsis dolabrata  - Hiba, Thuya du Japon
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Kurt Stueber ©
    Nom commun : Thujopsis, Hiba, parfois Thuya du Japon, au Japon nommé 'Hiba' ou 'Asunaro', au Canada il est appelé Thuya à feuilles en herminette et par les anglophones 'Deerhorn Cedar', 'Elkhorn Cedar', 'Hiba Arborvitae' ou 'False Arborvitae'.
    Nom latin : Thujopsis dolabrata  (L.) Siebold & Zucc., synonymes Thujopsis hondai  Henry, Thuja dolobrata  (L.f). Illustration "Flora Japonica, Sectio Prima (Tafelband) (1870) sive Plantae, quas in imperio Japonico collegit, descripsit, ex parte in ipsis locis pingendas curavit. Sectio Prima continens plantas ornatui vel usui invervientes". Philipp Franz von Siebold* & Joseph Gerhard Zuccarini*.
    famille : Cupressaceae.
    catégorie : arbre (conifère) monoïque à l'écorce d'un brun rougeâtre qui dans le temps s'exfolie en larges bandes laissant apparaître une sous écorce d'un ocre-orangé.
    port :pyramidal, compact et dense pouvant avoir plusieurs cimes, rameaux aplatis retombants jusqu'au sol. Sous nos climats en Europe sa croissance est très lente on le rencontre bien souvent sous une forme buissonnante.
    feuillage : persistant, aromatique, vert très clair à vert foncé brillant au revers d'un blanc argenté à nervure médiane et bordure verte (ce qui permet de le différencier rapidement d'avec celui des Thuyas. Disposées en éventail, courtes ramules retombantes, petites feuilles obliques, larges, aplaties, squamiformes à l'apex recourbé vers la ramule.
    fleurs : au printemps (mars-avril) à l'extrémité des jeunes rameaux, chatons mâles solitaires oblongs d'un pourpre foncé parfaitement visibles à l'oeil nu, et des petits chatons femelles globuleux bicolores à la base d'un vert jaunâtre, la pointe d'un pourpre foncé.
    fruits : strobiles subglobulaires (1.5 à 1 ,8cm) d'un vert de gris bleuté à 6 - 10 écailles mucronées qui a maturité (compter deux ans) virent au brun rougeâtre, persistant plusieurs années en place; par dessiccation s'entre-ouvrent, chaque écaille contenant entre 3 et 5 petites graines ailées.
    croissance : très lente sous nos climats compter les premiers années 3cm par an, en 40 ans compter + ou - 2m.
    hauteur : sous nos climats 2 à 10m dans son milieu naturel peut atteindre 35m de haut.
    plantation : printemps ou automne de préférence au bord de l'eau pour favoriser son développement.
    multiplication : par semis au printemps en prenant soin auparavant de conserver les graines au froid au moins durant 3 mois (pour respecter la période de dormance) puis beaucoup de patience ou par bouturage.
    sol : acide et frais.
    emplacement : soleil, mi-ombre, ombre à l'abri des vents violents.
    zone : 5 - 10. Rustique tolère aisément jusqu'à -15 à -20°C.
    origine :Japon dans les forêts humides en altitude entre 400 et 2000m dans les îles de Honshu, de Kyushu et de Shikoku, présent aussi en Chine.
    entretien : protéger du gel les jeunes sujets la première année et veiller à les arroser abondamment les deux premières années après la plantation.
    NB : Il est souvent confondu avec le thuya.
    Introduit en Europe pour la première fois vers 1853, en Grande Bretagne le climat semble plus approprié et vous vous pouvez y découvrir des sujets de 20 m de haut, en France l'un des plus anciens sujets introduit entre 1859 et 1861 comporte une trentaine de troncs que vous pouvez découvrir au Parc du Bois Joly à Quimperlé (Finistère).
    Sous climat approprié, il est utilisé comme arbre d'ornement dans les jardins et parcs humides au bord des pièces d'eau, ailleurs son faible développement fait qu'il est utilisé dans les massifs arbustifs ou dans les rocailles.
    Son nom Thujopsis  signifie en forme de lame de hache, et et dolabrata vient du latin 'dolabratus' qui signifie formé avec une hache, faisant référence à ses feuilles (écailles) et ramures plates.
    Ce genre ne comprend qu'une seule espèce de conifère et une sous-espèce Thujopsis hondai  Henry, synonyme Thujopsis dolabrata (Thunb. ex L.f.) Siebold & Zucc. var. hondai  (Henry) Makino qui se rencontre principalement sur l'île d'Hokkaido et au nord de celle de Honshu se différenciant par des strobiles plus globuleux mais qui sont dépourvus de mucrons saillants.
    Parmi les cultivars citons :
    Thujopsis dolabrata  'Aurea', feuillage panaché de jaune.
    Thujopsis dolabrata  'Nana', d'environ 0.60m de haut pour un étalement de 1m50, feuillage vert clair et bronze, recherché pour son port étalé.
    Propriétés et utilisations :
    Flora Japonica 1870
    Localement son bois aromatique est utilisé comme bois de charpente pour la construction d'édifices et dans la construction navale, recherché aussi pour une utilisation en menuiserie ou simplement comme combustible.
    Thujopsis dolabrata  'Variegata' : environ 3m de haut pour un étalement de 1.50m, feuillage vert franc tacheté de crème au revers argenté.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Son écorce était autrefois utilisée pour la couverture des toitures en lieu et place des tuiles.
    Thuja occidentalis  L. ou Thuya d'Occident, Thuya du Canada, consulter sa fiche.
    Thuja orientalis  L. ou Thuya d'Orient, Thuya ou Biota de Chine, consulter sa fiche.
    Thuja plicata  D. Don ou Thuya géant, consulter sa fiche.
    Consulter la liste des autres espèces de conifères dans l'Encyclopédie la liste s'affiche dans la colonne à droite.

    Annotations :
    * Siebold médecin et naturaliste bavarois Philipp Franz Balthazar von Siebold (1796-1866), il vécu au Japon de 1823 jusqu'en 1830, on lui doit l'introduction en Europe de fort nombreuses nouvelles plantes d'origine japonaises. abréviation botanique Sieb. Auteur de la très célèbre Flora japonica, en collaboration avec J.G Zuccarini qui fut publiée entre 1835-1870, en 30 volumes avec des illustrations d'artistes japonais tel que Keiga Kawahara, descriptions et dessins consultables sur le site de l'université de Kyoto. .
    * Zuccarini botaniste allemand Joseph Gerhard Zuccarini (1797-1848)., abréviation botanique Zucc.
    - nmauric©01/06/2006 - - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site