Thuja occidentalis  - Thuya d'Occident
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Thuya d'Occident (nom donné en Europe par opposition à Thuja orientalis), Thuya du Canada appelé au Canada Cèdre ou Cèdre blanc nommé par les anglophones 'White cedar'.
    Nom latin : Thuja occidentalis  L., synonymes Thuja devriesiana  Hort.Germ. ex Carrière, Thuja globosa Hort. ex Beissn., Thuja ellwangeriana  Hort. ex Carrière, Thuja ericoides Hort. ex Gord., Thuja hoveyi Hort. ex Gord., Thuja minor  Hort.Angl. ex Carrière, Thuja obtusa  Moench, Thuja odorata  Marsh., Thuja procera  Salisb., Thuja recurvata  Hort. ex Beissn., Thuja sibirica  Hort. ex Gord., Thuja theophrasti  Nieuwl., Thuja variegata  Marsh., Thuja vervaeneana  Van-Geert ex Gord., Thuja wareana  Hort. ex Carrière ou Thuya du Canada.
    Thuja plicatilis Hort. ex Beissn.
    famille : Cupressaceae.
    catégorie : arbre (conifère) , à l'ecorce d'un brun rougeâtre, au système racinaire ramifié, dense, chevelu et peu profond.
    port : conique, pyramidale, aux ramifications érigées, aux ramilles écailleuses disposées sur un même plan et verticalement aplaties.
    feuillage : persistant, aromatique (possède une glande résineuse saillante qui dégage au froissage une odeur rappelant celle de à la pomme), vert assez foncé sur le dessus, revers un peu plus vert jaune, vire au jaune-brun en hiver. Paires de petites feuilles squamiformes alternes.
    floraison : au printemps, le pollen est allergène.
    couleur : jaune brun pour les fleurs femelles, rouge foncé pour les fleurs mâles qui sont visibles en partie terminale des feuilles.
    fruits : Petits strobiles (d'environ 1 à 1,2 cm) charnus, ovoïdes d'un vert jaunâtre, formé de 8 à 10 écailles obtuses qui en s'ouvrant libère 1 à 2 graines ailées, qui sont consommées par les oiseaux.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 10 à 15 m et plus.
    plantation : début automne ou printemps.
    multiplication : semis de graines pas trop vieilles (capacité germinative environ 2 ans), marcottage ou bouture en automne.
    Thuya occidentalis 'Pyramidalis' sol : tous même très pauvre, sec ou carrément marécageux.
    emplacement : soleil, mi-ombre.
    zone : 3 - 10, le plus rustique du genre, excellente résistance à la pollution.
    origine : Amérique du Nord (est du Canada et nord-est des États-Unis).
    entretien : la taille est possible tout au long de l'année en période hors gel.
    maladies et parasites : sujet aux araignées rouges qui favorisent le jaunissement du feuillage, le meilleur traitement est le jet d'eau 2 à 3 fois par semaines, elles détestent.
    NB : son nom Thuja vient du grec 'thuia' qui désigne déjà le genre et vient de ' thuos', mot qui fait référence au bois qui brûle en dégageant une odeur (encens).
    Ce genre comprendrait finalement que 6 espèces, originaires dans son ensemble d'Asie et d'Amérique du Nord en zones tempérées. Découvert au Canada (golf du Saint Laurent) par le navigateur, explorateur malouin Jacques Cartier (1491-1557) lors de son premier voyage en 1534 commandité par François Ier, Thuja occidentalis aurait été introduit pour la première fois en France au Jardin de Fontainebleau aux alentours de 1540 par Charles de l'Écluse.
    Utilisé fréquemment pour constituer des haies, comme tous les autres thuyas, il est sensible aux cochenilles, araignées rouges et aux maladies cryptogamiques, notamment Phytophthora cinnamomi* un champignon ravageurs qui s'attaque au système racinaire et au tronc sous l'écorce qui se développe sous l’écorce au collet, provoquant le brunissement du feuillage puis le dépérissement de la plupart des haies du sud de la France, dans certaines communes il est interdit de les remplacer.
    Voir remarque sur les thuyas-cyprès.
    Propriétés et utilisations :.
    Le feuillage récolté au printemps est utilisé en homéopathie pour traiter les verrues, les inflammations, certaines névralgies, les désordres lymphatiques et les écoulements génitaux.
    Au Canada, pour lutter contre le scorbut, certaines tribus d'indiens buvaient fréquemment des tisanes à base d'écorce du cèdre blanc, qui est réputée être riche en vitamines C.
    Thuya occidentalis 'Emeraude' Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Thuja occidentalis  L. ou Thuya d'Occident, Thuya du Canada, consulter sa fiche..
    Thuja plicata  D. Don ou Thuya géant, consulter sa fiche.
    Voir aussi :
    Thujopsis dolabrata  (L.) Siebold & Zucc., Hiba ou Thuya du Japon, consulter sa fiche.
    Parmi les nombreux cultivars, citons :
    Pour ceux qui sont utilisés pour confectionner des haies, normalement, , il est recommandé de ne jamais tailler la tête, et d'effectuer 2 tailles dans l'année. Une première fois, courant mi-juin après la forte pousse printanière puis vers la mi-septembre pour permettre au feuillage de cicatriser avant l'hiver. Il est aussi conseillé d'effectuer une taille pyramidale, conique pour permettre à la lumière de bien pénétrer jusqu'à la base et vers le tronc, la taille rectiligne favorise son dénudement définitif.
    Thuja occidentalis  cv. 'Alba'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Alba Queen Victoria'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Amber Glow', obtention naine au port en boule, rechercher pour sa couleur mordorée, ambrée.
    Thuja occidentalis  cv. 'Aureovariegata'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Bodmeri'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Caesius'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Caucasica'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Cristata'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Douglasii Pyramidalis'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Elegantissima'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Ellwaangeriana'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Emeraude' donné pour synonyme par certains de 'Smaragd', une ancienne obtention danoise (1950) de la fort célèbre pépinière Poulsen*, adulte environ 5 m de haut, Ø de ± 1,50 m, port étroit pyramidal, feuillant vert émeraude brillant, croissance lente au démarrage, photo ci-contre.
    Thuja occidentalis  cv. 'Ericoides' : de petite taille environ 40 à 50 cm de haut, port compact, le nouveau feuillage est de teinte bronze virant par la suite au vert brunâtre.
    Thuya occidentalis 'Pyramidalis Aurea' Thuja occidentalis  cv. 'Europe Gold', vire à l'automne au doré orangé.
    Thuja occidentalis  cv. 'Fastigiata'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Filiformis'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Globosa'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Globosa Nana'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Hangii'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Hoopesii'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Hoveyi'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Hudsonica'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Lutea' : croissance très lente feuillage virant au bronze doré en hiver. Il existe un cv 'Lutea nana' au port plus conique virant au jaune dorée en hiver.
    Thuja occidentalis  cv. 'Miky' obtention naine, adulte 0.50 en tout sens, au port arrondi, en forme de boule, pour les rocailles, feuillage intéressant, voir photo du bas.
    Thuja occidentalis  cv. 'Nigra', Cèdre noir, adulte 6m de haut, Ø de ± 3m, port conique, feuillage vert foncé toute l'année.
    Thuja occidentalis  cv. 'Lutea Golden'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Plicata'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Pulcherrima'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Pumila'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Pyramidalis' photo 2 et ' Pyramidalis Aurea' photo avec étiquette.
    Thuja occidentalis  cv. 'Recurvata'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Reidii'.
    Thuja occidentalis  cv.'Robusta'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Roseadalis'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Rosenthali'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Spaethii'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Spiralis'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Tatarica'.
    Thuya occidentalis 'Miky' Thuja occidentalis  cv. 'Vervaeneana'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Wagneriana'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Wareana'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Wareana Aurea'.
    Thuja occidentalis  cv. 'Wareana Lutescens', environ 4 à 5 m de haut de port conique au feuillage virant au vert jaune en été. Obtention très ancienne (1883- 84).
    Thuja occidentalis L. fm. gaspensis  Vict. & J. Rousseau.
    Thuja occidentalis var. douglasii  Rehder in L.H.Bailey.
    Thuja occidentalis f. gaspensis Vict. & J.Rousseau.
    Thuja occidentalis  L. f. prostrata Vict. & J.Rousseau.

    Annotations :
    *Poulsen 1858, Dorus Theus Poulsen maraîcher danois qui progressivement se consacre à l'horticulture. Son fils après un long séjour chez le rosiériste rhénan Peter Lambert, se lance dans l'hybridation des roses, qui est perpétuée par Pernille Olesen l'arrière-petite fille du fondateur - Poulsen roser A/S à Fredensborg, fournisseur de la Cour royale du Danemark.
    *Phytophthora cinnamomi s'attaque aussi à d'autres espèces de conifères et aux rhododendrons.
    ® par la Société des Gens de Lettres - richard gautier & nmauric©21.03.2000 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site