Ajania pacifica  - Chrysanthème du Pacifique
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Ajania du Pacifique, Chrysanthème du Pacifique, Chrysantheme Mimosa, appelé localement 'Shiogiku' (gi se prononce comme le gui, et ku comme queue ou shiovikeu), nommé par les anglophones 'Aka Ajania', 'Korean Mums' ou 'Yellow Splash'.
    Nom latin : Ajania pacifica  (Nakai*) K. Bremer & Humphries, synonymes Chrysantemum pacificum  Nakai, Dendranthema pacificum  (Nakai) Kitam. Au Japon connu sous le nom de Dendranthema shiwogiku  (Kitam.) Kitam.
    famille : Asteraceae (Compositae), sous-famille Asteroideae, tribu Anthemideae, sous-tribu Artemisiinae.
    catégorie : vivace arbustive à souche ligneuse, les jeunes pousses sont blanchâtres et pubescentes.
    port : touffe arrondie compact et dense, en vieillissant elle à tendance à s'évaser et se dégarnir vers la base.
    feuillage : persistant, épais, vert doux à vert-bleuté marginé d'un filet blanc, nervure médiane plus claire, revers blanc pubescent soyeux, aromatique rappelant l'odeur de la camomille. Nombreuses feuilles alternes (5 x 3 cm) disposées régulièrement en spirale tout au long des tiges ( belle architecture en rosette vue du haut) obovales ou en losange à marge lisse en partie basse le reste à marge crénelée (5 lobes), court et large pétiole. Les caulinaires peuvent être obovales à marge lisse.
    floraison : longue de la fin de l'été à automne, nectarifère et mellifère, visitée entre autre par les abeilles, les papillons et les colibris. En cime, au bout d'un long pédoncule racème de petits capitules globuleux rappelant ceux des santolines. Les fleurons périphériques sont femelles, tous les autres sont bisexués.
    couleur : jaune d'or virant au jaune orangé avec le temps.
    fruits : minuscules akènes anguleux.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.30 à 0.50 m et plus, étalement quasiment identique.
    plantation : début de l'automne* ou au printemps, compter 6 plants au m², sans oublier de faire une cuvette autour du pied pour l'arrosage.
    multiplication : par rejets, bouturage de tiges semi-ligneuses, courtes boutures terminales ou par marcottage.
    sol : indifférent même chargé en sel mais surtout très bien drainé.
    emplacement : soleil ou mi-ombre, à besoin de quelques heures de soleil par jour pour fleurir.
    zone : 6 - 9. Tolère sur de courte période -15°C, parfaitement adapté aux embruns et à la sécheresse une fois installé.
    origine : endémique aux falaises côtières de l'archipel du Japon, sur la grande île d'Honshu préfecture de Wakayama, plus au sud sur la plus petite île de Shikoku* et à l'ouest sur la méridionale île de Kyushu dans la préfecture de Nagasaki, serait également présent en Corée.
    entretien : en hiver supprimer les hampes florales fanées, taille après la floraison pour maintenir un port compact et éviter ainsi un dégarnissement de la base. Redémarre de souche, a tendance à émettre des rejets.
    NB : son nom Ajania  aurait pour origine le nom d'Ajan* ville de Mandchourie (Sibérie orientale, mer d'Okhotsk, plus au nord de l'île de Sakhaline et de l'embouchure du fleuve Amour) où en 1859 le botaniste H.S.T. Tiling a collecté des spécimens conservés dans l'Herbier de l'Asie orientale au Muséum nationale d'histoire naturelle de Paris; depuis certains espèces gentiana, picea, pulsatilla, dryas  portent le nom spécifique d'ajanensis  et son nom spécifique pacifica   du Pacifique pour nous préciser son origine sur la côte Pacifique.
    Ce genre initié en 1955 divisé en 10 sections, qui comprend une trentaine d'espèces originaires principalement de l'Asie centrale ( Iran, Russie, Mongolie, ..) et Asie du sud-est tempérée, certaines d'entre elles font partie de la pharmacopée chinoise comme par exemple Ajania fructiculosa  qui est prescrite pour traiter les emphysèmes et la tuberculose.
    Idéal pour être utilisé dans les jardins de bord de mer (même en front de mer) ou les jardins secs pour réaliser des plates-bandes, des bordures, entrer dans la composition de rocailles, massifs arbustifs, en couvre-sol ou simplement dans des bacs ou potées, son feuillage est utilisé dans la confection de bouquets.
    Parmi les rares cultivars, citons :
    Commercialisé indifféremment sous le nom de Ajania   et Chrysanthemum.
    - Ajania  Bellania™, commercialisé la plupart du temps sous Ajania bellania , un groupe ligulé qui tolère sur de courtes périodes des gelées allant jusqu'à -15°C.
    - Ajania bellania  'Bea', environ 20 à 25 cm de haut, feuillage vert, marginé d'un fin liseré blanc, capitules bombés jaune d'or sans ligules.
    - Ajania bellania  'Bengo Gold', feuillage vert marge fin liseré blanc, capitules à plusieurs rangées de ligules jaune, au centre fleurons jaune d'or, les boutons floraux sont orangés.
    - Ajania bellania  'Bengo Rosa', feuillage vert, marge fin liseré blanc, capitules à plusieurs rangées de longs ligules d'un rose saumoné, au centre fleurons jaune d'or, les boutons floraux sont d'un rose pourpré.
    - Ajania bellania  'Bengo Weiss', feuillage vert marge fin liseré blanc, capitules à plusieurs rangées de ligules blanc, au centre fleurons jaune d'or, les boutons floraux sont jaune crème à jaune beurre.
    - Chrysanthemum pacificum   'Pink Ice' (1994), obtention américaine, rechercher pour ses capitules jaunes qui sont pourvues de ligules d'un blanc rosé à marge d'un rose soutenu.
    - Chrysanthemum pacificum   'Silver and Gold', 30 à 60 cm, feuillage gris-vert foncé à reflets argentés, marge filet blanc argenté, floraison en pompons globuleux jaune d'or.

    Annotations :
    *Ajan , nom donné en zoologie à des gastéropodes de l'Afrique équatoriale, ainsi que le nom d'une contrée d'Afrique orientale, la Côte d'Ajan ou Azanie qui correspondrait à l'actuelle Somalie.
    *Nakai, abréviation botanique pour le botaniste taxonomiste japonais Takenoshin Nakai (1882-1952), il travaille pour le compte du gouvernement, effectue de nombreux séjours en Corée et il enseigne la taxonomie à l'Université Impériale de Tokyo. On lui doit de nombreux ouvrages dont 'Flora Sylvatica Koreana' édité de 1916 à 1936, en 1927 'Lespedeza of Japan and Korea'.
    *plantation à l'automne le début de l'automne est la période la plus favorable, ainsi votre plante aura tout l'hiver pour développer son système racinaire, elle sera fin prête pour affronter la chaleur et la sécheresse estivale, au printemps, il vous faudra l'arroser d'avantage.
    * Shikoku l'Ajania est l'emblème du parc national côtier de Muroto-Anan situé à l'est de la préfecture de Kochi où l'on découvre également de nombreux croisements spontanés avec le Nojigiku, le chrysanthème sauvage japonaisChrysanthemum japonense  aux capitules à ligules blanc, des études sont menées pour se débarrasser de cette contamination génétique qui donne des hybride avec des pétales en forme de courtes languettes en face de supplanter l'espèce type.
    nmauric©13.02.2007 Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site