Aponogeton fenestralis  - Dentelle de Madagascar
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Aponogeton madgascariensis
    W.H. Fitch 1858
    Nom commun : Aponogeton de Madagascar, Dentelle de Madagascar, Plante-dentelle, Plante-grillage, nommée par les anglophones 'Madagascan Lace Plant', 'Laceleaf' ou 'Lattice-leaf'.
    Nom latin : Aponogeton fenestralis  Hook.*, synonymes Aponogeton madagascariensis  (Mirb.) H. Bruggen, Uviranda fenestralis  (Pers) Poiret, Hydrogeton fenestralis  Pers. Illustration Curtis’s Botanical Magazine, vol. 84 (1858) Illustration contributed by the library of the Missouri Botanical Garden, U.S.A.
    famille : Aponogetonaceae.
    catégorie : vivace herbacée aquatique à rhizomes tubéreux comestibles de forme cylindrique d'un brun noirâtre.
    port : dressé, élancé.
    croissance : rapide dans de bonnes conditions de culture.
    feuillage : caduc en automne, épais, vert franc, les jeunes pousses sont blanches. Sur un épais pétiole, longue feuille étroite oblongue-lancéolée (+ ou -30cm) perforée réduites aux seules nervures sans parenchyme (tissus cellulaire ou foliaire).
    floraison : du printemps à l'automne selon climat, nectarifère visitée par les abeilles, parfumée rappelant un peu celui de l'aubépine
    Sur un long pédoncule, inflorescences en épis bi ou trifurqué émergeant, à la surface de l'eau, composées de minuscules fleurs sessiles, hermaphrodites (voir illustration) couleur : blanc nacré, blanc rosé à rose vif.
    fruits : nombreux follicules.
    hauteur : 0.15 à 0.65m
    plantation : au printemps dans des pots ou paniers en prenant soin d'espacer les tubercules d'environ 30cm.
    multiplication : par semis de graines mais il est assez aléatoire de préférence au printemps ou en automne surtout par division des rhizomes.
    sol : riche, acide ou neutre (Ph7) ou un mélange de sable et d'argile, et ce dans une eau douce claire à une température entre 20 à 26°C, ne supporte pas du tout le calcaire.
    emplacement : mi-ombre, ombre lumineuse.
    zone : 8 - 11..
    origine : le long des cours d'eau à l'ouest de Madagascar, immergée dans des zones d'eaux calmes.
    entretien : sous climat approprié ne rien faire, ailleurs après la perte du feuillage à l'automne retirer les tubercules et les rentrer pour l'hiver en les conservant dans du sable humide ou dans une bassine d'eau non calcaire maintenu à basse température entre 5 et 10°C. Il faut impérativement observer cette période de repos pour la voir redémarrer et fleurir.
    Propriétés et utilisations :
    A Madagascar, comme d'ailleurs toutes les autres espèces du genre, les tubercules sont récoltées pour être consommées grillées il en va de même pour d'autres espèces du genre qui sont aujourd'hui consommées en période de famine et les inflorescences sont consommées comme légume aromatique en accompagnement de plats en sauces, soupes ou conserver dans du vinaigre à la manière des câpres.
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie :
    - Aponogeton distachyum  Thunb, synonyme Aponogeton distachyos  L. f., Aponogeton à deux épis, Asperge ou Aubépine du Cap, consulter sa fiche.

    Dans l'abécédaire consulter la liste des autres espèces de vivaces bulbeuses ou rhizomateuses ou celle des espèces aquatiques présentes dans l'Encyclopédie.

    Annotations :
    *Hook., abréviation botanique pour le botaniste écossais William Jackson Hooker (1785-1865), spécialiste des mousses puis tout au long de sa vie des fougères, en 1820 nommé à la chaire de botanique de l'Université de Glasgow, suite à ses travaux scientifiques Guillaume IV lui décerne un titre de noblesse en 1836. En 1841, il occupe la fonction de premier Directeur du Jardin Botanique Royale de Kew, un peu à l'abandon depuis la disparition de son prédécesseur Joseph Banks, un jardin qu'il agrandi, enrichi de plusieurs serres, dont la célèbre Palm House de D. Burton et R.Turner, réalisée entre 1844 et 1848. On lui doit aussi l'ouverture des jardins au public durant les après-midis.
    Auteur de forts nombreux ouvrages et parutions botaniques dont entre autre, la première Flore des îles britanniques "Flora Scotia; or a description of scottish plants arranged both according to the artificial and natural methods" (Volume 2 en 1821).
    The british flora compresing the phaenogamous, or flowering plants and ferns" (2 volumes - Londres éd. Longman, Brown, Green and Longmans 1831 édition revue et corrigée en 1842).
    L'édition d'un guide "Kew Garden or Popular guide to the Botanic garden of Kew".
    "Genera filicum; or Illustrations of the ferns, and other allied genera; from the original coloured drawings of the late Francis Bauer; with additions and descriptive letterpress", by Sir William Jackson Hooker. London, H. G. Bohn, 1842. "Synopsis filicum : or, A synopsis of all known ferns, including the Osmundaceae, Schizaeaceae, Marattiaceae, and Ophioglossaceae (chiefly derived from the Kew herbarium) Accompanied by figures representing the essential characters of each genus" avec son assistant Joseph Gilbert Bakers, responsable de l'Herbier de Kew (éd. Robert Harwicke - 1868).
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.