Crataegus monogyna  - Épine blanche, Albépine, Cénnelier
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun: Aubépine monogyne, Épine Blanche, Albépine, Noble Épine, Cénnelier (Sennelier) ou Épine de Mai, en Provence et Languedoc Acinier, Aubrespin, nommé par les anglophones 'Hawthorn'.
    Nom latin : Crataegus monogyna  Jacq.
    famille : Rosaceae.
    catégorie : arbuste épineux.
    port : érigé et arrondi, compact à ramification dense et pourvu de piquant. Écorce lisse de teinte grise puis brun foncé à fissures rectangulaires.
    feuillage : caduc, vert clair et brillant, Feuilles dentées profondément découpées à 5 ou 7 lobes aigus.
    floraison : délicatement parfumée au printemps vers la fin mai, fleurs hermaphrodites, à 5 pétales regroupées en corymbes. mellifère visitéepar les abeilles.
    couleur : blanches.
    fruits : cénelles fades et farineuses de couleur rouge à un noyau, mûres en septembre. Consommées par les oiseaux.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 6 à 9 m.
    plantation : au printemps ou à l'automne.
    multiplication : par semis en prenant soin de stratifier les graines ou par greffage.
    sol : non acide, de préférence calcaire, bien drainé, voir sec.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 4 - 9.
    origine : Europe tempérée.
    entretien : sans;
    NB : Son nom Crataegus  désigne le genre en latin vient du grec 'krataigos' ou 'krataigôn' qui désignent l'azerolier, mot venant de 'kratos', qui signifie force, faisant référence à la dureté de son bois et son nom spécifique monogyna  vient du grec 'monos' qui signifie unique, et 'gynê', désigne la femme, faisant référence à ses fleurs n'ayant qu'un seul ovaire donant un fruit à noyau unique.
    Ce genre originaire d'Europe tempérée, d'Asie et d'Amérique du Nord, comprend environ 200 espèces pour la plupart épineuses. Idéal pour être utilisé pour former des haies vives défensive.
    Autrefois elle était associée à la fête du premier Mai surtout en Touraine.
    Propriétés et utilisations :
    L'Aubépine était déja utilisée au Moyen Age pour soigner la pleurésie et les crises de goutte. Les sommités fleuries contiennent des flavonoïdes (hyperoside et vitexine) qui sont utilisées depuis le 19 éme pour leurs propriétés pour traiter les affections du système cardio-vasculaire et du système nerveux. A utiliser avec prudence car un surdosage peut provoquer des troubles cardio-vasculaire.
    La pulpe des cénelles étaient autrefois séchée, moulue et mélangée aux farines. Les anciens confectionnaient avec une boisson alcoolisée et les graines torréfiées remplacaient le café. Son bois rougeâtre à un grain fin, mais il se déforme.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Crataegus azarolus  L., synonymes Crataegus ruscinonensis  Gren.& Blanc, Mespilus azarolus  Poiret nommé Azerolier, Acerolier, Argeroliès ou épine d’Espagne : Consulter sa fiche
    Crataegus laevigata  (Poiret) De Candolle, synonyme. Crataegus oxycantha  L. appelé Aubépine commune ou Épine blanche : Consulter sa fiche
    Quelques autres espèces:
    Crataegus cuneata  Sieb. et Zucc. : Aubépine de Chine, recherchée par les amateurs de bonzaïs
    Crataegus laciniata  Ucria, synonymes Crataegus orientalis  Pall. ex M. Bieb. Crataegus odoratissima  G. Don ou Azerolier, originaire du sud et de l'est de l'Europe (se rencontre depuis les Balkans jusqu'au Caucase), de l'Afrique du Nord ( Algérie, Maroc - Moyen Atlas) et de l'Asie Mineure (Arménie,Turquie) : 3 à 6 m de haut au port étalé, feuilles cunéiformes à poils blanchâtre, fleurs blanches parfumées (fait aimer, assez fétide), cénelles rouge- orangé à l'automne. Il existe des cultivars à fleurs roses et à fleurs doubles créé vers 1858 en Angleterre :'Paul Scarlet' et 'Punicea Flore Pleno'.
    Crataegus mollis  (Torr. & A. Gray) Scheele, synonymes Crataegus subvillosa  Schrad. ex Torr. & Gray ou Aubépine duveteuse appelé en anglais 'Downy Hawthorn', originaire d'Amérique boréale, arbre d'environ 10 à 12 m de haut, port en colonne assez large, floraison blanche, zones 3.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Accueil Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site