Cosmos sulphureus - Cosmos sulfureux, Cosmos de Klondike
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Cosmos sulfureux, Cosmos jaune soufre, Cosmos mexicain, plus rarement Cosmée sulfureuse, localement 'Mirasol amarillo', 'Chochopali' ou 'San Miguel', en Amérique du Nord 'Cosmos du Klondike' *, nommé par les anglophones 'Mexican aster', 'Klondike cosmos', 'Sulphur cosmos', Orange Cosmos'.
    Nom latin : Cosmos sulphureus  Cav, synonymes Bidens sulphurea  (Cav.) Sch. Bip., Coreopsis artemisiaefolia  Jacq., Coreopsis artemisifolia  Sessé & Moc.
    famille : Asteraceae (Compositae).
    catégorie : annuelle.
    port : érigé, ramifié.
    feuillage : caduc, vert franc, comestible. Fines feuilles (10 à 30cm) opposées à 5 lobes pennatiséqués à 7 à 11 segments.
    floraison : longue, de l'été à l'automne (mi-juin à octobre, novembre, selon le climat), nectarifère visitée par les papillons et par les abeilles. Sur de frêles tiges sessiles et poilues, inflorescence solitaire racémeuse, en capitules (+ ou - 5 cm) semi-doubles à 8 ligules fortement veinées à marge ondulée et dentelée (3), au centre minuscules fleurons hermaphrodites, tubulaires sessiles à corolle à 5 lobes aigus, un style et 5 étamines, ils s'entre-ouvrent du centre vers l'extérieur donnant au disque un aspect bombé. Involucre à 8 bractées lancéolées aiguës à 3 ou 5 nervures.
    couleur : divers tons de jaune lumineux et brillant, d'orange ou rouge-orangé, fleurons du disque centrale jaune d'or.
    fruits : 30 à 40 akènes rostrés.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.60 m à 1.50 m pour un étalement de + ou - 0.60 m.
    plantation : au printemps après les gelées en prenant soin de bien choisir son emplacement, il n'aime pas la transplantation prévoir un espacement d'environ 30 cm.
    multiplication : semis en place à l'automne ou fin de l'hiver à début du printemps (février-mars/avril) par semis à peine recouvert, sous châssis entre 20° et 25° C, si les conditions favorables sont requises, compter entre 10 et 15 jours pour la levée et 2 à 3 mois pour apercevoir les boutons floraux, ou simplement en place après les gelées ou encore par bouturage de tiges basales. N'oubliez pas de pincer pour favoriser la ramification.
    sol : tous, alcalin de préférence, bien drainé, pas trop riche.
    emplacement : soleil ou mi-ombre (au moins 6 h d'ensoleillement, important pour avoir la bonne coloration des capitules) à l'abri des vents froids.
    zone : 8 - 11.
    origine : centre et sud du Mexique, Amérique Centrale méridionale, nord de l'Amérique du sud , sur les talus, friches forêts de feuillus jusqu'à une altitude de 1500 m, aujourd'hui naturalisé à l'est, sud-est des États-Unis dans au moins 14 d'entre eux où, il est parfois considéré comme un alien (plante envahissante), présente aussi dans certains pays du sud de l'Europe et aux Antilles
    entretien : sans exigence, éviter les excès en eau et prendre le temps de supprimer les fleurs fanées pour favoriser la floraison, et ainsi peut-être limiter le développement de la pourriture grise.
    A savoir, il est déconseillé d'enrichir le substrat qui aurait une tendance à favoriser le développement du feuillage au détriment de la floraison.
    maladies et ravageurs : les limaces en sont friandes, il peut être sujet aux pucerons, à la rouille Puccinia recondita, et à la pourriture grise botrytis. En Amérique du nord, il est visité par des hannetons japonais Popillia japonica*.
    NB : son nom Cosmos  vient du grec 'kosmos' qui désigne une parure, un ornement
    . Ce genre ne comprend que 33 espèces d'annuelles, bisannuelles ou de vivaces rhizomateuses, originaires du Mexique et des Amériques en zone tempérée dont certaines espèces furent introduites pour la première fois en Europe dans le courant du 18 ème siècle.
    Il a sa place dans la composition de bordures, des plates-bandes, mixed borders et les massifs fleuris ou dans des jardinières et des potées pour les balcons et les terrasses.
    Propriétés et utilisations :
    Ce cosmos sulfureux contient de la sulfurétine, une substance qui chez certaines personnes peut provoquer des dermites de contact.
    Comme les autres du genre il est fort prisé comme fleurs à couper, dans le langage des fleurs il est le symbole de l'innocence.
    Les jeunes feuilles peuvent être consommées crues en salade ou cuites.
    Comme d'autres espèces du genre il aurait des propriétés antioxydantes, et le Cosmos bipinnatus  contiendrait des triterpènes qui auraient des propriétés anti-inflammatoires.
    Le cosmos est aussi cultivé comme plante tinctoriale pour donner des pigments dans les tons d'orange.
    Parmi les cultivars citons :
    Cosmos sulphureus  'Bright Light', environ 60 cm de haut, à fleurs simples ou semi-doubles dans les tons de jaune, orange ou rouge orangé.
    Cosmos sulphureus  'Cosmic' forme naine, environ 40 cm de haut, port compact en boule, petites fleurs en mélange jaune vif, jaune-orangé pouvant être griffé d'orange ou de rouge orangé.
    Cosmos sulphureus  'Cosmic Red' forme naine 30 cm de haut, port compact en boule, fleurs d'un rouge écarlate.
    Cosmos sulphureus  'Cosmic Orange' forme naine 30 cm de haut, port compact en boule, fleurs d'un rouge écarlate.
    Cosmos sulphureus  'LadyBird' séries 'Red', Yellow et Orange, forme naine 40 cm de haut, fleurs semi-doubles existent en rouge-orangé, jaune et orange.
    Cosmos sulphureus  'Diablo', nettement plus grand 75 à 80 cm de haut, grandes fleurs (5 cm) d'un rouge-orangé.
    Cosmos sulphureus  'Diabolo', fleurs semi-doubles à ligules étroites d'un jaune d'or.
    Cosmos sulphureus  'Dwarf Lady Scarlet', forme naine 30 cm de haut, port touffu très compact, fleurs semi-doubles rouge d'un orangé, disque centrale jaune d'or, longue floraison estivale.
    Cosmos sulphureus  'Flashes' au moins 90 cm de haut, fleurs semi-doubles en mélange dans divers tons de jaune et d'orangé.
    Cosmos sulphureus  'Klondike', plus grand entre 0.90 à 1.20 m grands fleurs semi-doubles, fleurs semi-doubles d'un jaune d'or marginé d'orange.
    Cosmos sulphureus  'Lichterfest' 60 à 80 cm de haut, mélange de fleurs semi-doubles du jaune brillant à l'orange cuivré.
    Cosmos sulphureus  'Polidor Mixture', 75 à 80 cm de haut un mélange de fleurs moyennes semi-doubles jaune et orange.
    Cosmos  'Red Crest' fleurs semi-doubles d'un éclatant rouge-orangé, fleurons jaune d'or.
    Cosmos sulphureus  'Sunny Gold', 50 à 60 cm de haut, à fleurs simples d'un jaune d'or légèrement orangé.
    Cosmos sulphureus  'Sunny Lemon', forme naine 35 cm à fleurs simples d'un jaune pâle.
    Cosmos sulphureus  'Sunny Red', réputé très florifère, 60 cm de haut, petites fleurs semi-doubles d'un orange vif.
    Cosmos sulphureus  'Sunset', 60 à 90 cm de haut, petites fleurs doubles à semi-doubles d'un rouge orangé à un orange cuivré.
    sans oublier Cosmos bipinnatus  'Lemon Twist', environ 60 cm de haut à fleurs semi-doubles ou doubles d'un clatant jaune citron.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Cosmos atrosanguineus  (Hook.) Voss, Cosmos chocolat, consulter sa fiche.
    Cosmos bipinnatus  Cav., Cosmos bipenné, consulter sa fiche.
    Autres espèces de nos jardins :
    Cosmos aurantiaca  Klatt, Cosmos jaune, originaire du Guatemala et Amérique du sud.
    Cosmos caudatus  Kunth, originaire d'Amérique du sud et centrale, environ 60 cm à 2.50 m, fleurs aux ligules lancéolées rose pâle pourpré en pointe.
    Cosmos crithmifolius  Kunth., présente en Amérique centrale au Mexique dans la Sierra Madre et au Costa Rica, port buissonnant très ramifié, 1 à 2 m de haut, petites fleurs d'un orange vif.
    Autres espèces du genre Coreopsis  :
    Coreopsis rosea  Nutt., Coréope rose, consulter sa fiche.
    Coreopsis grandiflora , Coréope à grandes fleurs, consulter sa fiche.
    Coreopsis verticillata  'Moonbean', Coréope verticillé, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *Klondike, c'est le nom donné à un fleuve par une des tribus kutchin, mot venant de 'thron-duick' qui signifierait le marteau du fleuve (correspond à leur territoire situé au confluent du fleuve Yukon et Klondike) ce serait aussi l'ancien nom donné à ce territoire du Yukon (Ouest du Canada) qui correspondrait aujourd'hui à la ville de Dawson, célèbre depuis 1897 pour ses mines d'or.
    *Popilla japonica Newman, il a été introduit depuis l'Asie du sud-est, aux États-Unis et au Canada, c'est un des grands ravageurs car il y a découvert un plus grand nombre de plantes-hôtes et plantes-nourricières qu'en Asie (dont entre autres Acer, Aesculus, Betula, Castanea, Wisteria, Juglans, Platanus, Populus, Rosa, Salix, Tilia, Ulmus et Zea Mays, etc.., certainement comme plantes hôtes Malus, Prunus, Rubus et Vitis), aujourd'hui il a été détecté aux Açores.
    - nmauric © 10/02/2007 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle,la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressement interdites.
un compteur pour votre site