Incarvillea delavayi  - Incarvillée de l'Abbé Delavay
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Incarvillée de l'Abbé Delavay, Incarvillée rose, en chinois 'hong bo luo hua' (hong = rouge), nommée par les anglophones 'Hardy gloxinia'.
    Nom latin :Incarvillea delavayi  Bureau & Franchet.
    famille : Bignoniaceae.
    catégorie : vivace herbacée à racines tubéreuses charnues en forme de navet, les premières pousses sont couleur endive avec la base lavée de violet pourpre.
    port : touffe compact élancé, légèrement évasée.
    feuillage : caduc, sèche dans le courant de l'été, vert foncé, gaufré par les nervures abondantes. Grandes feuilles (+ ou - 20cm) souvent imparipennées à folioles ( 2 à 3cm) sessiles, acuminées elliptiques-lancéolées à marge dentelée et ondulée.
    floraison : du printemps à l'été de la fin avril à juillet selon la période de plantation et le climat. En cime, sur d'épaisses tiges cannelées plus longues que le feuillage racèmes de 2à 6 fleurs tubulaires en forme de trompette, corolle à 5 lobes refendus, à marge ondulée et gorge veinée, calice effilé en pointe.
    couleur : suivant le cultivar, divers coloris de rose plus ou moins soutenu, rose magenta, rose pâle ou blanc, gorge lavée de jaune et blanc, étamines jaune d'or.
    fruits : capsules (environ 5cm) déhiscentes à 4 valves contenant de petites graines.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.30 à 0.60 m pour un étalement d'environ 0.30m.
    plantation : printemps (mars-mai) - automne suivant le climat entre 4 et 10cm, en prenant soin de les planter verticalement pointe vers le haut, certains jardiniers ne sont pas d'accord avec cette technique. Bien choisir son emplacement car elle n'aime pas être dérangée. Peut aisément se cultiver en pot en prenant soin d'arroser que durant la période de croissance et bien respecter la période végétative dés l'été.
    multiplication : éviter la division qui risque de pertuber son développemen donc surtout par semis en place à l'automne ou au printemps à l'étouffée et repiquez en place au début de l'été, patientez jusqu'au printemps suivant pour peut-être admirer sa première floraison.
    sol : riche, humifère, profond, frais et surtout très bien drainé durant l'hiver.
    emplacement : soleil partielle ou mi-ombre lumineuse.
    zone : 6 - 10.
    origine : en altitude jusqu'à 3800 m dans le centre et est de la Chine, ouest de la province du Séchouan et nord-ouest de celle du Yunnan.
    entretien : juste couper les fleurs fanées si vous ne souhaitez pas avoir de fructification, prendre soin de marquer son emplacement afin de ne pas mutiler les navets d'un coup de pioche, il n'est pas utile de les déterrer et rentrer l'hiver, bien que très rustique mettre un léger paillis sous climat un peu rude.
    aphides , et en présence d'une humidité excessive peut être sujet à des maladies fongiques.
    NB : Son nom Incarville  et son nom spécifique Delavayi  lui a été donné en souvenir de l'Abbé Delavay* qui avec d'autres espèces l'introduisit en France dans le courante de 1890.
    Ce genre comprend une vingtaine d'espèces de vivaces ou d'annuelles toutes originaires de l'Asie centrale et orientale en zone tempérée.
    Idéal pour être utilisée dans les massifs, bordures et plates-bandes, dans les rocailles ou potées.
    Ces racines tubéreuses dégageraient une odeur au même titre que Fritillaria impérialis (couronne impériale), ou Euphorbia lathyris (épurge).
    Parmi les cultivars, citons :
    - Incarvillea delavayi  'Alba' ou 'Snowcap' à fleurs blanches.
    - Incarvillea delavayi  'Bees Pink', environ 35 cm de haut, à fleurs d'un rose pâle, fond de gorge jaune orangé evec un anneau blanc.
    - Incarvillea delavayi  'Snowtop', environ 40cm de haut, à fleurs blanches, gorge jaune beurre, boutons floraux beurre, photo du bas.
    Autres espèces :
    Incarvillea altissima  Forrest, en altitude jusqu'à 2800 m, originaire entre autre de sud-ouest de la province du Séchouan et du nord-ouest du Yunnan et Xizang (Tibet), environ 2 m de haut floraison rose fuchsia.
    Incarvillea arguta  (Royle) Royle, environ 1.5 m de haut floraison rose fuchsia.
    Incarvillea dissectifoliola  Q. S. Zhao, présente dans la province du Séchouan, 50 à 80 cm de haut floraison pourpre.
    Incarvillea beresowskii  Batalin, synonyme Incarvillea longiracemosakii  Sprague présente dans les provinces du Xijiang, nord-ouest du Séchouan et au Népal, 1m de haut floraison rose soutenu.
    Incarvillea compacta  Maximowicz, synonyme Incarvillea bonvalotii  Bureau & Franchet. présente au Népal, Sud du Gansu, sud-ouest du Séchuan, Xizang (Tibet) et nord-ouest du Yunnan en altitude vers 2500 m, vivace de 20 à 30 cm de haut, flleur solitaire rose pourpré.
    Incarvillea forrestii  Fletcher, originaire du sud-ouest de la province du Séchouan et nord-ouest de celle du Yunnan, touffe de 30-60 cm de haut à floraison d'un rouge pourpré.
    Incarvillea mairei  (H. Léveillé) Grierson, synonyme Incarvillea grandiflora var. brevipes  originaire de l'Himalaya, touffe d'environ 20 à 30cm de haut à floraison estivale (juin-juillet) d'un rouge pourpré gorge lavé de jaune.
    Incarvillea potaninii  Batalin, originaire de Mongolie, touffe d'environ 20-25 cm de haut à floraison estivale rouge.
    Incarvillea sinensis  Lamarck, en basse altitude jusqu'à 3800m largement répandue dans les provinces du le centre et de l'est de la Chine, port buisonnant, environ 80cm de haut à floraison magenta à gorge jaune orangé.
    Incarvillea younghusbandiibsp; Sprague, originaire des provinces du Qinghai et Xizang (Tibet), environ 20-25 cm de haut à floraison estivale rouge.

    Consulter la liste des autres bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    * Abbé Delavay missionnaire jésuite français (1834-1895) qui séjourna en Chine dès 1867 collectant dans la région de Canton pour le compte du RHS, courant 1881-82 il se rendit au nord-ouest de la province du Yunnan, collectant plus 1500 nouvelles espèces cette fois-ci pour le compte du Musée d'Histoire Naturelle de Paris adressées à 4 reprises au botaniste français Adrien Franchet*, on lui doit les plus grandes collections de son époque.
    * Adrien René Franchet (1834-1900) nommé en 1881, Directeur du laboratoire de phanérogamie du Muséum d'Histoire Naturelle de Paris, qui rassemble plus de 3797 nouvelles espèces en provenance de la Chine et du Japon adressées par les 4 missionnaires collecteurs (Pére Armand David, Delavay, Guillaume Farges (1844-1912), J.A. Soulié, qui donnèrent ces publications 'Plantae Davidianae ex Sinarum imperio', G. Masson, Paris, (1884-1888), Plantae delavayanae (1890) et 'Plantas Yunnanenses' (Bourloton - 1886).
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site