Chitalpa tashkentensis - Chitalpa de Tashkent
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Chitalpa de Tashkent, nommé par les anglophones 'Chitalpa Tree'.
    Nom latin : x Chitalpa tashkentensis  T.S. Elias & W. Wisura.
    famille : Bignoniaceae.
    catégorie : arbuste ou petit arbre au tronc assez court à ramification assez basse et ascendante, écorce grise couverte de lenticelles claires, se fissurant en vieillissant.
    port : buissonnant étalé, ramifié, dense, arrondi.
    feuillage : caduc, vert olive se mouchetant de pourpre à l'automne, glabre sur le dessus, nervures marquées sur le revers légèrement pubescent et plus clair. Sur des tiges vertes et souples feuilles simples (10 à 20cm), alternes, étroites lancéolées très effilée à marge ondulée, pourvu d'un large et court pétiole.
    floraison : fin du printemps à l'été (mai-août selon climat) avec une possible remontée en septembre, nectarifère, visitée par les abeilles et les papillons. En partie terminale, racèmes coniques dressées de fleurs (+ ou -3 cm) tubulaires stériles à corolle campanulée à 5 lobes irréguliers 3 larges en partie basse deux plus petit en haut à marge ondulée chiffonnée, boutons floraux ovoïdes pointus.
    couleur : selon le cultivar blanc, rose pâle, rose mauve, lavande à gorge lavée de jaune pâle en partie base et griffée de rouge pourpre ou prune, boutons floraux et calice vert rougeâtre.
    fruits : sans.
    croissance : rapide.
    hauteur : 7-9 m pour un étalement quasiment identique, donc lui prévoir de la place.
    plantation : à l'automne ou au printemps selon climat.
    multiplication : uniquement par bouturage de rameaux ligneux ou de racines.
    sol : tous, même calcaire, une préférence pour les sols léger et frais, surtout bien drainé.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 8 - 11. Une fois installé il est parfaitement adapté à la sécheresse.
    origine : Asie centrale comme son nom l'indique de Tashkent (Tachkent, République de l'Ouzbékistan), 1960-1964, une obtention stérile in vitro de FN. Rusanov* que l'on peut découvrir avec ses cultivars au jardin botanique Rusanov, issu de croisement entre deux catalpas Catalpa bignonioïdes  Walter et le mexicain Chilopsis linearis  (Cav.) Sweet.
    entretien : supprimer éventuellement les branches basses si vous souhaitez qu'il monte en tige. Redémarre de souche.
    En été, le feuillage peut se couvrir de poudre blanche provoqué par de l'oïdium (Microsphaera penicillata) provoquant ensuite roussissement du feuillage.
    maladies et parasites : comme d'autres arbres, il peut être sujet à la verticiliose, un champignon (Verticillium albo-atrum) véhiculé par la sève qui provoque l'obstruction des vaisseaux.
    NB : Son nom Chitalpa  est emprunté à ses parents chi Chilopsis  et talpa de Catalpa  et son nom spécifique tashkentensis  pour nous préciser son origine ouzbek.
    Démarrage tardif de la végétation au printemps courant mai. il supporte parfaitement la pollution et la sécheresse recherché pour sa belle ombre, comme il rejette de souche, il peut être utilisé en cépées dans les massifs, dans la composition de haies et comme arbre d'alignement.
    Parmi les hybrides ou cultivars, citons :
    x Chitalpa tashkentensis  'Pink Dawn' au port plus étalé, floraison rose pâle lavé de blanc griffé de pourpre à gorge jaune, il semble qu'il soit le premier de la liste.
    x Chitalpa tashkentensis  'Morning Cloud' au port dressé, floraison d'un blanc légèrement rosé par endroit griffé de pourpre et gorge lavé de jaune, boutons floraux rose verdâtre.
    Chitalpa tashkentensis  'Summer Bells' que l'on peut trouver commercialisé sous le nom de x Chitalpa tashkentensis  Summer Bells® 'Minsum' un peu plus petit, adulte environ 6m de haut pour un étalement d'environ 3m, feuillage vert sombre, floraison rose mauve lavé de blanc et griffé de pourpre.
    Annotations :
    *F. N. Rusanov célèbre botaniste hybrideur russe Nicolaï Federovitch Rusanov, oeuvrant au Laboratoire de l'Académie des Sciences de Tashkent dont le nouveau jardin botanique de 80 hectares recréé (transplanté) en 1953 lui a été dédié (F. N. Rusanov Botanical Garden, Academy of Sciences), jardin consacré à la flore de l'Asie centrale (6000 espèces) et aux collections suivantes : Acer, Deutzia, Berberis, Crataegus, Cotoneaster, Eremurus, Hybrids Hibiscus, Lonicera, Malus, Philadelphus, Pinus, Rosa, Spiraea, Tulipa.
    On lui doit de nombreux ouvrages dont The Central Asian tamarisks (1949) et Grossularia, Ribes, Deutzia, Catalpa, Dendrology of Uzbekistan en 9 volumes (1978), ainsi que l'acclimatation en 1949 et la diffusion dans les années 70 vers les jardins botaniques de l'Europe de Microbiota decussata  un 'cyprès' prostré de l'est de la Sibérie décrit pour la première fois en 1929 par Kamarov.
    ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site
>