Delphinium villosum - Dauphinelle velue
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Delphinium villosum
    Sarah Ann Drake 1858
    Nom commun : Pied d'alouette ou dauphinelle velue, nommée par les anglophones 'Hairy Larkspur'.
    Nom latin : Delphinium villosum  Steven ex DC*, donné pour basyonime de Delphinium elatum  L. subsp. villosum  (Steven ex DC.) Tzvelev* et par certains auteurs comme synonyme de Delphinium elatum  L.*
    famille : Renonculaceae
    catégorie : vivace herbacée cultivée comme une annuelle, au feuillage lobé (3 à 7) velu.
    port : hampe florale dressée.
    floraison : printemps et automne éventuellement ou été. Fleurs à éperon couvertes de poils.
    couleur : bleu à bleu violet
    hauteur : 1m m selon variétés
    plantation : automne ou printemps
    multiplication : semis au printemps, prélevement des rejets (avec talon).
    sol : drainé, fertile.
    emplacement : soleil
    origine : montagnes d'Europe central et de Russie notamment dans les Monts Altaï.
    zone : 4 - 9.
    entretien : supprimer les épis fanés.
    maladies et parasites : visités par les escargots, les limaces, il peut être sujet à certaines maladies cryptogamiques.
    NB : Son nom Delphinium  vient du grec 'delphinion', un nom donné par Dioscoride pour désigner le genre, mot venant de 'delphis' qui désigne le dauphin, faisant allusion à la similitude entre la tête de ce dernier et l'allure des boutons et des fleurs à l'éperon dressé, son nom spécifique villosum  fait allusion à son feuillage velu.
    Propriétés et utilisations :
    Attention comme tous les autres du genre c'est une plante contenant des alcaloïdes toxiques et des oxoflavonoïdes qui donnent des colorants bleu (delphinine) et jaune pâle (kaempféreol) qui étaient très recherchés pour la teinture des laines.
    Autres espèces ou cultivars présents dans l'Encyclopédie :
    Delphinium consolida  L, Dauphinelle Consoude, un pied d'alouette annuel, consulter sa fiche.
    Delphinium elatum  L, Pied d'alouette ailé, consulter sa fiche.
    Delphinium grandiflorum  L, Delphinium ou pied d'alouette à grandes fleurs, consulter sa fiche.
    Delphinium grandiflorum  'King Arthur' un hybride, consulter sa fiche.

    Annotations :
    * L. , abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    *DC. , abréviation botanique pour Augustin Pyramus de Candolle (1778-1841), botaniste et docteur en médecin suisse, qui occupe en 1880 la chaire de botanique à la Faculté de Médecine de Montpellier, on lui doit une nouvelle classification des espèces expliquées dans 'La théorie élémentaire de la botanique (1813), ainsi que les 7 volumes du 'Prodomus systematis naturalis regni vegetablilis' (1824-1841) où sont décrites 60 000 espèces doublant ainsi les familles, ouvrages achevés par son frère et son petit-fils avec 80 000 plantes décrites. Auteur de 'Plantarum Succulentarum' (1799) ou l'histoire des plantes grasses et 'la Théorie élémentaire de la botanique' (1813). Il s'intéresse aux propriétés médicinales des plantes.
    *Tzvelev, abréviation botanique pour le botaniste russe Nikolai Nikolaievich Tzvelev (Tsveliov) (1925-), agrostologue spécialiste des pâturages du nord-ouest de la Russie (région de Leningrad, Pskov et Novgorod); un spécialiste des fougères (ptéridologue) qui oeuvra à Saint Pétersbourg à l'Institut de botanique Komarov. En 2000, il édite un manuel de plantes vasculaires du nord-ouest de la Russie.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site