Hepatica nobilis - Hépatique noble, Anémone hépatique
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Anémone hépatique, Hépatique à trois lobes, Hépatique noble, Renoncule hépatique, Herbe du foie, Herbe de la Trinité* nommée par les anglophones 'Common Hepatica', 'Liverwort', 'Liverleaf' ou 'Herb Trinity'.
    Nom latin : Hepatica nobilis  Schreb., synonymes Hepatica triloba  Chaix, Hepatica hepatica  Britton, Hepatica anemonoides  Vest, Anemone hepatica  L., Anemone praecox  Salisb., Anemone triloba  Chaix., pour l'Amérique du Nord synonyme de Anemone acutiloba  (DC.) G. Lawson, Hepatica acuta  (Pursh) Britton, Hepatica acutiloba  DC., Hepatica triloba  Chaix var. acuta  Pursh.
    famille : Ranunculaceae.
    catégorie : vivace herbacée velue à rhizome brunâtre fibreux aux fleurs apparaissant avant le feuillage.
    port : touffe dressée, évasée.
    feuillage : persistant à semi-persistant, légèrement coriace, vert foncé brillant sur le dessus, revers pourpré. Il apparaît après la floraison, 3 à 6 feuilles à trois lobes triangulaires disposées sur le pourtour.
    floraison : fin de l'hiver à début du printemps. Petites fleurs solitaires en coupe de 1.5 à 3cm de Ø, au périanthe à 6 à 9 sépales pétaloïdes, sous la fleur involucre à 3 folioles sessiles ovales, simulant un calice.
    couleur : bleu violet à bleu pourpré revers et marge plus clairs, pouvant être blanc ou rose pâle souvent lavé de blanc.
    fruits : petits fruits globuleux contenant des akènes pubescents, crochus, rattachés entre eux par une petite partie charnue appréciée des fourmis qui en assurent la propagation.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.5 à 0.15m.
    plantation : à l'automne en prenant soin de les espacer de 20 à 25 cm en prenant soin de les mettre à l'abri des gelées tardives.
    multiplication : semis de graines fraîches ou semis à froid. Pour les cultivars, division des touffes au printemps, en prenant soin de supprimer s'il y en a les nématodes puis patientez pour la reprise, il faudra attendre plusieurs années avant de les rediviser.
    sol : riche en humus, frais et bien drainé, une préférence pour le calcaire, allergique aux sols acides. En pot mélange à part égale de perlite, compost à base d'écorce et terreau de feuille sans ph acide.
    emplacement : mi-ombre, il lui faut un peu de soleil.
    zone : 5 - 10.
    origine : dans les sous-bois feuillus de l'Europe, Finlande, Suède et Sibérie incluses jusqu'à 2000m altitude (excepté l'Angleterre, l'Irlande, les Pays-bas et le Portugal), à l'est de l'Amérique du Nord (Québec, Ontario, Manitoba, Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Nouvelle-Écosse jusqu'en Géorgie.
    En France, présente dans les Alpes, le Massif central et les Vosges, figure sur la liste des plantes protégées (Arrêté du 3 avril 1990) pour la région de la Haute-Normandie.
    entretien : juste un léger nettoyage des parties desséchées.
    NB : son nom hepatica  vient du latin 'hepaticus' qui signifie appartenant au foie mot venant du grec 'hepar' qui désigne le foie, faisant allusion aux feuilles lobées au revers rougeâtre rappelant la forme et la couleur du foie, cette similitude la prédisposant dans la médecine médiévale* à avoir le pouvoir de le guérir, son nom spécifique nobilis  noble et par extension parfait.
    Autrefois classé dans le genre Anemone, ce genre comprend une dizaine d'espèces de vivaces, originaires des zones tempérées de l'Europe, de la Russie, de l'est de l'Asie et du nord-est de l'Amérique (deux espèces).
    Idéal pour être utilisée en couvre-sol dans les sous-bois de feuillus, les rocailles ou simplement pour mieux en profiter dans des potées.
    Son nom commun d'Herbe de la Trinité est aussi donné à la pensée sauvage, viola tricolor.
    Parmi les nombreux cultivars :
    - Hepatica nobilis  'Double White' aux fleurs doubles d'un blanc pur.
    - Hepatica nobilis  'Dalsland', aux fleurs doubles rose fuchsia..
    - Hepatica nobilis  'Flora Plena', aux fleurs doubles d'un bleu cobalt.
    - Hepatica nobilis  'Gullmaj', fleurs semi-doubles, couronne larges tépales arrondis d'un blanc bleu pourpré, centre nombreux tépales très étroits d'un pourpre verdâtre, étamines blanches.
    - Hepatica nobilis  'Plena f.', aux fleurs bleues ou roses doubles.
    - Hepatica nobilis  'Flora Plena', aux fleurs semi-doubles d'un rose pâle, étamines rose carmin.
    - Hepatica nobilis  'Rubra Plena', aux fleurs doubles rose carmin.
    - Hepatica  'Benisudare', aux fleurs à deux rangs de tépales légèrement ondulé, rose carmin velouté moucheté de taches plus foncé, étamines carmin foncé anthères mi blanc mi rouge pourpre.
    - Hepatica  'Hakuji', aux fleurs semi-double (2 rangs) tépales obovales arrondis d'un blanc pur, étamines blanche, anthères blanc crème.
    - Hepatica  'Hyoujunka', aux fleurs simples à 7 tépales lancéolés arrondis d'un rose carmin base blanche étamines blanche, anthères violet foncé.
    - Hepatica nobilis var japonica  'Haru-matsuri', aux fleurs semi-doubles, tépales obovales rose carmin griffé d'une ligne médiane blanche.
    - Hepatica nobilis var japonica  'Tousen' même forme aux tépales parme griffé d'une ligne médiane blanche, feuilles aux lobes arrondis d'un vert légèrement rougeâtre.
    - Hepatica nobilis  Schreber var. japonica  Nakai f. variegata  (Makino) Kitam, fleurs à 6 tépales blanc violet-parme, étamines blanches, involucre pubescent lancéolé d'un vert rougeâtre comme le pédoncule.
    Propriétés et utilisations :
    Cette annonciatrice du printemps était autrefois prescrite dans les pharmacopées traditionnelles pour traiter les maladies du foie et les problèmes respiratoires. L'hépatique des fontaines utilisée dans les pharmacopées est un lichen Marchantia polymorpha connu aussi sous le nom de lichen étoilé.
    Autres espèces et leurs cultivars :
    - Hepatica acutiloba  Schreb. var. acuta  (Pursh) Steyerm., Hépatique acutilobée, nommée par les anglophones 'Sharp-lobed hepatica, Sharp-lobed liverleaf', originaire de l'est des États-Unis (Alabama, Géorgie, Maine, Missouri) et du Canada (Ontario, Québec), environ 20cm de haut aux feuilles à trois ou 5 lobes aigus, involucre à 3 folioles aigus, fleurs à 7 sépales pointus d'un blanc pur, bleu-lavande, rose pâle, blanc lavé de mauve pâle ou rose pâle, floraison de mai à juin selon climat.
    - Hepatica americana  (DC.) Ker Gawl., synonymes Hepatica hepatica  (L.) Karst., Hepatica triloba  Chaix var. americana  DC., Hepatica nobilis  Schreb. var. obtusa  (Pursh) Steyerm., Anemone americana  (DC.) H. Hara, Anemone hepatica  L. Hépatique d'Amérique nommée 'American liverleaf' ou 'Roundlobe hepatica', aussi originaire de l'est des États-Unis (du Manitoba à l'Arkansas, de la Floride à la Nouvelle- Écosse) et du Canada (Ontario, Québec), elle se différencie par un feuillage marbré de vert plus clair ou carrément pourpré, 3 lobes obtus, un long pétiole et involucre à 3 folioles obtus, ayant une préférence pour les sols plus acides.
    - Hepatica asiatica  Nakai, originaire de la Corée dans la province de Kwangwon et de Manchourie, 9 tépales en quinconce mauve striés de lignes blanches, étamines blanches, involucre et tiges velues d'un vert pourpré.
    - Hepatica asiatica  var. japonica , originaire du Japon en altitude, aux fleurs d'un blanc pur, rose violet pâle ou bicolore, au feuillage souvent moucheté, zones 6 - 8.
    - Hepatica falconeri  (Thoms.) Steward., synonyme Anemone falconeri  Thomson, Hépatique Falconer* originaire de l'Himalaya présente au nord du Kazakhstan et au Pakistan, serait assez proche de Hepatica insularis  Nakai, Hépatique insulaire , endémique à l'île de Cheju (Corée du sud), environ 10 cm de haut petites feuilles à trois lobes et fleurs simples à 7/9 sépales étroits d'un blanc pur.
    - Hepatica japonica  'Anjyu' fleurs bombées à trés nombreux tépales rose violacé lavé de blanc de plus en plus petit vers le centre pour finir blanc marginé de rose violacé.
    - Hepatica japonica  'Akanezora' entre 3 grands folioles pubescents triangulaires vert à marge légèrement rougeâtre, fleurs semi-doubles, tépales lancéolés violet parme avec une ligne médiane griffée de blanc, tépales du centre lavé de blanc verdâtre, étamines blanches.
    - Hepatica japonica  L., synonyme Hepatica nobilis  Schreber var. japonica  Nakai, originaire du Japon aux nombreux cultivars.
    - Hepatica japonica  'Blue Sandan' fleurs semi-doubles, couronne de larges tépales lavande et courts tépales étroits verdâtre.
    - Hepatica japonica  'Hakurin' ou 'Hakurin senju' semi-doubles, tépales triangulaires d'un blanc lavé de rose violine, centre tépales étroits d'un blanc verdâtre.
    - Hepatica japonica  'Husei' fines fleurs à deux rangs en quinconce de tépales obovales lancéolées rose pâle, étamines d'un jaune verdâtre, tiges pubescentes rougeâtres.
    - Hepatica japonica  'Gosho-Zakura' fleurs semi-doubles rose pâle ceux du centre sont courts et frisés, étamines verdâtres
    - Hepatica japonica  'Ginrin', double couronne de larges tépales obovales d'un blanc pur, plusieurs rangs de petits tépales chiffonnés blanc griffé d'une ligne médiane d'un violet pourpre, étamines d'un blanc verdâtre, légèrement visibles folioles pubescents d'un vert rougeâtre.
    - Hepatica japonica  'Magma' fleurs à nombreux tépales en quinconce d'un bleu-violet, feuillage moucheté.
    - Hepatica japonica  'Murasaki shikibu' enchâssée entre 3 grands folioles pubescents vert clair, fleur violette à couronne de larges tépales arrondis autour de nombreux petits tépales d'un blanc verdâtre à marge violet parme.
    - Hepatica japonica  'Picotee' fleurs simples, tépales obovales parme lavé de blanc vers la base, étamines parme soutenu.
    - Hepatica japonica  'Tinkinsyo', couronne de tépales obovales arrondis d'un blanc légèrement rosé, centre plusieurs rangs de minuscules tépales verdâtres.
    - Hepatica japonica  'Wakakusa', couronne de larges tépales obovales rose bonbon, nombreux rangs de tépales plus petits d'un rose verdâtre pour ceux du centre.
    - Hepatica maxima  Nakai, serait endémique aux îles de Cheju et d'Ullung (Corée du sud), 20 à 30cm de haut, larges feuilles à trois lobes ronds au revers pubescent donnant à la marge un reflet argenté, fleurs à 6 tépales d'un blanc pur ou blanc rosé, étamines blanc pur et blanc verdâtre, large involucre pubescent.
    - Hepatica nobilis  var. nobilis  présente au nord de l'Europe jusqu'en Scandinavie et Russie (présente en Espagne et Italie), environ 15cm de haut, fleurs à 7 tépales d'un blanc pur, divers tons de bleu, mauve et rose, étamines blanches.
    - Hepatica pubescens  (M. Hiroe) Kitam, synonyme Hepatica nobilis  Schreb. var. pubescens  (M. Hiroe) Kitam, Anemone hepatica  L. var. pubescens  M.Hiroe, originaire du Japon, à 6 tépales arrondis d'un blanc pur marginé de violet mauve, court involucre pubescent, feuilles marbrées à lobes ronds.
    - Hepatica pyrenaica  , synonyme Hepatica nobilis  var. pyrenaica  Pyrénées.
    anemona hepatica
    Kurt Stueber
    - Hepatica transsylvanica  Hépatique de Transylvanie, originaire de Roumanie à l'est dans les Carpates et à l'ouest dans les Alpes de Transylvanie et en Hongrie toujours dans les carpates, environ 25cm de haut, feuillage vert acide à trois lobes à marge dentelée (5), fleurs à 9 étroits tépales bleu pâle étamines et anthères bleu pâle ou mauve pâle ou blanc lavé de rose pâle.
    - Hepatica transsylvanica  'Alba' fleurs simples d'un blanc pur.
    - Hepatica transsylvanica  'Blue Eyes' fleurs doubles à larges tépales arrondis d'un clair bleu-violet.
    - Hepatica transsylvanica  'Blue Jewel' fleurs doubles à larges tépales arrondis d'un clair bleu-violet.
    - Hepatica transsylvanica  'Elison' couronne à tépales obovales, centre plusieurs rangs de petits tépales étroits d'un mauve pâle.
    - Hepatica transsylvanica  'Rosea', fleurs simples rose pâle, étamines jaune verdâtre, feuillage lobes refendus vert acide .
    - Hepatica x média  serait une hybridation naturelle originaire de Transylvanie, issue de croisement entre Hepatica transsylvanica  et Hepatica nobilis , fleurs semi-doubles (2 rangs) à tépales obovales violet parme revers lavé de blanc, étamines parme, anthères blanches, feuillage pourpré.
    - Hepatica x média  'Ballardii' obtention de Ernest Ballard en 1917, fleurs d'un bleu ciel.
    - Hepatica yamatuti  Nakai, synonymes Hepatica henryi  (Oliv.) Steward, Anemone yamatutae  (Nakai) H.Hara, originaire du Japon, au sud-ouest de la Chine, province du Séchouan, plus au centre l'Hubei et à l'ouest dans la province du Shaanxi, jusqu'à 2500m d'altitude, environ 6 cm de haut, à fleurs simples 9 tépales en quinconce à d'un blanc rosé, marge irrégulière à deux faibles lobes latéraux, nombreuses étamines verdâtres, folioles lobés pubescents d'un vert acide.

    Dans l'abécédaire consulter la liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie.

    Annotations :
    *médecine médiévale médecine des signatures où l'aspect d'une plante qui correspond à la forme d'un organe du corps humain à des propriétés qui la prédisposée à assurer sa guérison.
    *Hughes Falconer (1808-1865), un paléontologue-botaniste écossais qui oeuvre à partir de 1830 au Bengale pour le compte d'une Compagnie danoise 'Ostindisk Kompagni', en 1832 il est nommé directeur du jardin botanique de Saharanpur (province de l'Uttar Pradesh au nord du Népal) puis vers 1847, professeur de botanique et directeur du jardin botanique de Calcutta.
    - nmauric©10/10/2008 Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site