Angelica sylvestris  - Angélique sylvestre
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Florenligne - O. Gaubert ©
    Nom commun : Angélique des bois, Angélique sylvestre, Angélique sauvage, angélique officinale, Angélique des prés, Herbe à la fièvre, Herbe des Anges*, Herbe du Saint-Esprit, Impératoire sauvage, Panais sauvage, au Canada 'Angélique sylvatique', nommée par les anglophones 'Wild angelica', 'Woodland angelica' ou 'Trumpet Keck'.
    Nom latin : Angelica sylvestris  L., synonymes Angelica brachyradia  Freyn, Angelica sylvestris  f. stenophylla Issler, Angelica montana  Brot.
    famille : Umbelliferae.
    catégorie : vivace aromatique, herbacée hygrophile, bisannuelle ou pluriannuelle à forte racine à odeur de carotte.
    port : touffe dressée, ramifiée, à tiges épaisses cylindriques, creuses striées d'un vert rougeâtre.
    feuillage : aromatique, vert vif à vert sombre. Grandes feuilles bipennées à tripennées à folioles ovales à lancéolées, marge crénelée et pétiole canaliculé, engainantes pour les feuilles du bas, les caulinaires sont sessiles et ventrues.
    floraison : en été de juin à septembre selon climat, pollenifère visitée par les abeilles. Ombelles à rayons (20 à 40) pubescents, ombellules de petites fleurs hermaphrodites à 5 pétales arrondis, pédoncules pubescents.
    couleur : blanc pur à blanc rosé.
    fruits : akènes ovales pourvus de deux ailes côtelées, membraneuses et ondulées.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.80 à 1.50 m.
    plantation : automne ou printemps en prenant soin de bien choisir l'emplacement ne tolère aucun déplacement, en veillant à lui laisser de la place plus ou moins 1m.
    multiplication : semis spontané, semis en place de préférence à l'automne, éventuellement au printemps, dans ce cas il est impératif de veiller à conserver au froid, les graines séchées pour les mettre en dormance jusqu'au semis printanier car les graines des angéliques ont la réputation de perdre rapidement leur propriété germinative, compter environ 3 mois. Multiplication possible par séparation des petits rejets, patienter alors, au moins deux années pour avoir à nouveau une belle touffe.
    sol : fertile, profond, frais et humide à tendance argileuse.
    exposition : soleil léger, mi-ombre ou ombre.
    zone : 6 - 9 en milieux humides.
    origine : bois de feuillus et prairie humides, berges des cours d'eau, fossés et ravines de l'Asie Mineure, de l'Europe boréale jusqu'en Islande , Europe centrale jusqu'au Caucase, la Sibérie jusqu'au lac Baïkal, plus rare au sud de l'Europe.
    Présente en France quasiment sur l'ensemble du territoire, Corse incluse jusqu'à une altitude d'environ 1700m.
    Introduite et naturalisée au Canada en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick où elle commence à être signalée comme plante envahissante, au Québec et en Ontario.
    entretien : aucun, juste profiter de la montée en graines pour la ressemer immédiatement en place, puis la supprimer lorsqu’elle périclite.
    NB : Son nom Angelica  vient du latin 'angelus' qui désigne un ange ou de 'angelos' qui désigne un messager et sylvestris  qui signifie sylvestre, forestier pour indiquer l'endroit où elle fut découverte.
    Elle est parfois confondue avec l'herbe aux goutteux, Aegopodium podagraria.
    Ce genre comprend environ 50 espèces de vivaces présentes sur l’ensemble de l’hémisphère nord principalement en zones fraîches et humides.
    Propriétés et utilisations :
    Une légende raconte que se serait un ange qui aurait révélé à un moine durant un songe les propriétés de la racine de l'angélique pour soigner la peste d'où son nom d'Herbe des Anges.
    Elle gardant fort longtemps la réputation de préserver l'homme du mal et des maléfices.
    Dès l'Antiquité, elle a une grande place dans les jardins des simples, car avec la peste, les pharmacopées traditionnelles la considéraient comme un excellent fortifiant ayant une action stomachique et tonique , aussi comme un excellent expectorant, et un anti-inflammatoire prescrit aussi pour traiter les maux de dents et les otites.
    Les graines réduites en poudre couramment utilisées pour lutter contre les vermines et les poux.
    Angelica sylvestris  'Vicar's Mead', connue sous le nom d'Angélique pourpre, environ 2m de haut recherchée pour ses teintes pourpres, belles ombelles d'un violet pourpre à la fin de l'été (aout septembre).
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie :
    Angelica archangelica  Hoffm., Angélique de Bohème,Angélique, consulter sa fiche.
    - nmauric©06.06.2009 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
compteur