Fragaria vesca  - Fraisier des bois
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Fraisier des bois, Fraisier sauvage, Caperon, Capedon ou Capron, nommé par les anglophones 'Woodland strawberry'.
    Nom latin : Fragaria vesca  L.
    famille : Rosaceae.
    catégorie : vivace stolonifère à rhizomes fibreux noirâtres.
    port : touffe étalée, rampante.
    feuillage : persistant, vert clair à vert moyen, couvert d'un fin duvet brillant, revers glauque et vert jade. Feuilles composées à 3 folioles dentelées, pétiole poilu.
    floraison : du printemps à l'été (mai-juillet selon climat). Grappes de petites fleurs comestibles à 5 pétales ronds.
    couleur : blanc, étamines jaune d'or.
    fruits : au printemps et en été selon climat, faux petits fruits rouges charnus, comestibles très parfumés, à saveur fruitée, musquée et acidulée, portant de nombreuses 'graines' akènes qui sont eux les véritables fruits.
    croissance : lente.
    hauteur : 0,10 à 0,30 m pour un étalement à l'infini.
    plantation : au printemps de préférence en prenant soin de ne pas enterrer le collet, pour les cultivars les espacer de 15 à 20cm.
    multiplication : semis spontané ou par division des stolons.
    sol : neutre ou légèrement acide, frais, plutôt riche, mais les miens poussent depuis plus de 20 ans tous simplement dans une terre à vigne argileuse.
    emplacement : soleil ou mi-ombre, dans le sud éviter le plein sud et le couchant trop rude en été.
    zone : 4 - 10
    origine : bois de feuillus, prairies, clairières et talus, de l'Eurasie tempérée, de l'Afrique du Nord, de l'Amérique du Nord et de l'Amérique du Sud.
    entretien : juste en fin de saison, passer un coup de tondeuse. Pour les cultivars, couper les stolons pour renforcer les plants.
    NB : Son nom Fragaria  vient du latin 'fraga', mot qui désigne la fraise, un nom inventé au XVe siècle par un dénommé sieur Sylvaticus et son nom spécifique vesca  vient du latin 'vescus' qui signifie grêle, petit et du verbe 'vescere' vequi signifie nourrir, donc un fraisier comestible fréquemment confondu avec la Duchesnea indica au feuillage velu.
    Ce genre comprend une douzaine d'espèces de vivaces, toutes originaires de l'hémisphère Nord dont une espèce originaire des Andes, 3 espèces et 2 sous-espèces d'Amérique du Nord, et 3 espèces présentes en France (Fragaria collina  Ehrh. le fraisier vert, Fragaria moschata  Weston, le fraisier musqué et Fragaria vesca   et leurs sous-espèces.
    Charles V aurait été l'un des premiers à les introduire dans les parterres des jardins du Louvre, ils entrèrenet aux jardins des Simples dans le courant du XVIe siècle. Durant des siècles furent développées de nombreuses formes horticoles dont certaines remontantes (à deux fructifications) et peu stolonifères.
    Ce serait le charentais Jean La Quintinie (1624-1688) qui fut nommé en 1670 par Louis XIV, Directeur des jardins fruitiers et potagers royaux, qui l'aurait introduit dans les carrés fruitiers de Versailles; aujourd'hui encore, dans le carré des fraisiers vous pouvez y découvrir les anciennes variétés à petits fruits tel que le Capron royal, le Gaillon rouge ou le Gailon blanc, un carré situé face à l'entrée des serres modernes à l'emplacement de l'ancienne Melonnière.
    Parmi ces cultivars, citons :
    Fragaria vesca  'Alexandria Red', parfois commercialisé sous 'Alexandria', fraisier remontant aux fruits rouges parfumés.
    Fragaria vesca  'Mara des Bois', obtention française (1992) de Marionnet, fraisier remontant aux gros fruits savoureux.
    Fragaria vesca  'Muricata' obtention britannique, région de Plymouth, fraisier à petits fruits.
    Fragaria vesca  'Reine des Vallées', fraisier remontant à croissance rapide, aux fruits coniques très parfumés.
    Fragaria  'Semperflorens', issu de croissements avec Fragaria alpina , le fraisier des 4 saisons aux fruits musqués d'un rouge vif lavé de jaune à longue fructification de l'été à l'automne.
    Fragaria vesca  'Temptation' variété de fraisier stolonifère et précoce. Fragaria vesca  'Vivarosa' obtention Marionnet, au port retombant, floraison rose, d'avril jusqu'aux gelées de gros fraises savoureuses, à cultiver dans des potées ou des suspensions
    Fragaria moschata  (Weston) Prantl (1770), Fraisier musqué, Caperonnier Royal, Fraisier de Bruxelles remontant, dont sont issus divers croisements Fragaria viridis  Park. (Fraisier vert nommé Breslinge d'Angleterre, les premiers plants auraient été expédiés en France vers 1765) 'Capron Royal' certains le donne pour cv de Fragaria vesca , aux fraises coniques parfumées, musquées d'un beau rouge foncé, production abondante courant mai-juin.
    Fragaria  'Gariguette' obtention 1976 de l'INRA issu de croisement entre un Belrubi croisé avec un x de Marieva (Regina et Pocahontas), aux fraises conique rouge clair à rouge orangé .
    Propriétés et utilisations :
    Ces fraises sont riches en tanin (fragrarianoside), mucilages, vitamines A, B et C, ces feuilles contiennent des flavonoïdes, du fer et de la vitamine C; Matthiole* conseillait l'utilisation des rhizomes (récolter à l'automne) et des feuilles (cueillies au printemps) pour soigner en usage interne les plaies et les ulcères; en interne pour traiter le dysenterie, les coliques néphrétiques, les hémorragies utérines, les anémies, les crises de goutte et rhumatismes. Dans les pharmacopées traditionnelles, ce feuillage séché et les rhizomes étaient réputés pour leurs propriétés apéritives, astringentes, anti diarrhéique, diurétiques, toniques et vulnéraires, le thé de feuilles calmait les quinte de toux, les décoctions de rhizomes étaient elles réputées pour traiter calculs rénaux et calculs biliaires, les cystites, gastro-entérites, les dysenteries, la goutte et l'arthrite tout en colorant en rose les urines.
    En 1549, un moine de l'ordre de Saint-François prépare une eau de fraisier réputée guérir la lèpre.
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie :
    Fragaria  'Pink Panda', Fraisier rose, consultez sa fiche.
    Quelques autres espèces :
    Fragaria x ananassa  (Weston) Duchesne ex Rozier, synonymes Fragaria grandiflora  Ehrh., Fraisier ananas, Fraisier des jardins, une espèce horticole à longs stolons issue de croisements entre le fraisier de Virginie Fragaria virginiana*  et le chilien Fragaria chiloensis  obtenu vers 1785 ayant donné naissance à travers les siècles à la grande majorité des fraisiers que nous cultivons ou consommons.
    Fragaria chiloensis  (L.) Mill., Fraisier du Chili (centre-sud du Chili, province de Concepción), nommé autrefois Frutiller, une espèce à floraison parfumée et gros fruits blancs (frutilles) répandue sur les côtes d'Amérique du Nord (Californie, Oregon, état de Washington et Alaska) ainsi qu'en Amérique du Sud dans la Cordillère des Andes. Hélas, ce sont 5 pieds femelles qui débarquèrent à Marseille en août 1714 rapporté par Frézier*, l'un d'entre eux planté au jardin de Brest, serait à l'origine des Fragaria x ananassa  dont les fameux fraisiers de Plougastel, un autre fut planté à Paris, au Jardin royal des plantes médicinales.
    Annotations :
    * Matthiole , médecin botaniste siennois Pietro Andrea Matthioli (1501-1577), resté célèbre pour ses Commentaires sur l'œuvre de Dioscoride, œuvre qui durant 15 siècles fut une des principales références médicinales, des commentaires sur leurs propriétés et vertus médicinales des plantes, illustrés de 500 gravures sur bois - 'Commentarii in sex libros Pedacii Dioscoridis de Materia medica', éd - 1544 et 1560 rééditées, traduites et enrichies au cours de ces années de plus de 1200 plantes, exemplaire en allemand. Durant la moitié du 16ème siècle, ce fut l'ouvrage de référence pour l'Europe.
    *Fragaria virginiana  Duchesne espèce adventice nord américaine introduite en Europe vers 1623.
    * Frézier, Amédée François Frézier (1682-1773) officier du génie, ingénieur militaire, botaniste-explorateur et grand cartographe au nom prédestiné s'embarque en janvier 1712 à destination de la côte occidentale de l’Amérique du Sud, en charge d'une mission officielle, découvrir et s'enquérir des ressources et des installations portuaires des possessions espagnols au Chili et au Pérou, durant l'été 1712 il séjourne à Concepción, Valparaíso puis Santiago du Chili), en 1713 il débarque au Pérou dans le port de Callao puis part à l'est de Lima.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle,la reproduction électronique avec mise à la disposition du publicet/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site