Halimium lasianthum  - Hélianthème faux-alysson
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Hélianthème faux-alysson, appelé en espagnol 'Carpanzo, Chaguazo, Jaguarzo', en portugais 'Sargaça, Sargaço, Sarganho-moiro', nommé par les anglophones 'Woolly rock rose'.
    Nom latin : Halimium lasianthum  (Lam.*) Spach, synonymes Cistus lasianthus  Lam., Cistus alyssoïdes  Lam., Halimium occidentale  Willk., Halimium alyssoides  (Lam.) K.Koch, Helianthemum lasianthum  (Lam.) Pers., Cistus formosus  Curtis, Helianthemum formosum  (Curtis) Dunal, Halimium lasianthum subsp. formosum  (Curtis) Heywood.
    famille : Cistaceae.
    catégorie : arbrisseau à souche ligneuse aux rameaux pubescents.
    port : touffe compacte, évasée, étalée.
    feuillage : persistant, glanduleux, vert de gris, au revers tomenteux d'un gris argenté. Petites feuilles opposées, obtuses, ovales-oblongues et sessiles.
    floraison : du printemps au milieu de l'été (mars/avril - juillet selon climat), nectarifère visitées entre autre par les abeilles. Inflorescences 2 à 5 petites fleurs hermaphrodites (± 3.5 cm) à corolle à 5 pétales à marge ondulée et irrégulièrement dentelée en pointe, calice vert à trois sépales obtus, couvert de poils rougeâtres comme les pédicelles. Boutons floraux pubescents, turbinés et pointus.
    couleur : jaune avec une macule en forme d'onglet frangé grenat foncé, bouquet d'étamines d'un jaune d'or légèrement orangé, centre jaune vif.
    fruits : petites capsules (6 à 8 mm) tomenteuses ovoïdes à 3 valves contenant des petites graines noirâtres.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.30 - 0.80 m, Ø 1m et plus à partir de 5 à 10 ans.
    plantation : au printemps ou à l'automne selon climat.
    multiplication : surtout par bouture de tiges semi-aoûtées.
    sol : léger siliceux ou sablonneux sec et bien drainé.
    emplacement : plein soleil.
    zone : 8 - 9, tolère - 12°C à 10°C, parfaitement adapté aux embruns et vents.
    origine: endémique au nord-ouest de la Péninsule Ibérique ( Espagne et Portugal ), présent au Maroc et dans le sud de la France notamment dans les Landes, depuis les Charentes jusqu'aux Basses-Pyrénées, en basse vallée du Rhône (Gard, Lozère, Ardèche), dans le grand-ouest en Maine et Loire, Sarthe et dans le centre-nord en Sologne (Loir et Cher, Loiret et Cher). En Espagne, c'est une espèce menacée en voie d'extinction.
    entretien : la taille s'effectue après la floraison en rabattant de moitié les tiges ayant fleuries.
    maladies et parasites : bonne résistance.
    NB : son nom Halimium  vient du latin 'halimon' qui signifie poussant dans les sols salés, en grec 'halos' désigne le sel, c'est l'ancien nom de l'Atriplex et son nom spécifique lasianthum  vient du latin 'lasianthus' qui vient du grec 'lasios' qui signifie velu et de 'anthos' qui désigne la fleur donc fleurs velues. Lasianthe  désigne un genre de plantes à fleurs de la famille des Rubiaceae.
    Ce genre comprenait 14 espèces réduites à 8 (par The Plant List) espèces de vivaces et de petits arbustes proches des hélianthèmes et des cistes auxquels certains d'entre eux ont été rattachés, majoritairement originaires des régions méditerranéennes et une espèce endémique à l'Amérique du Sud.
    C'est un excellent couvre-sol pour les jardins en bord de mer notamment au sol sablonneux.
    Parmi les hybrides et les cultivars, citons :
    - Halimium lasianthum  'Concolor', sa floraison est d'un jaune uni sans macule.
    Halimium lasianthum subsp. alyssoides  'Farall', feuillage plus étroit lancéolé, floraison plus petite d'un jaune plus d'or, bouquet d'étamines plus foncé.
    - Halimium lasianthum  'Formosum', floraison jaune avec une macule à la base d'un brun pourpré, bouquet d'étamines d'un jaune orangé.
    - Halimium lasianthum  'Hannay Silver', se distingue par sa plus grande taille, et son feuillage vraiment plus soyeux lui donnant des reflets argentés, fleurs d'un jaune sans macule.
    - Halimium lasianthum  'Sandling', floraison avec une macule à la base d'un rouge cramoisi.
    - Halimium lasianthum subsp. lasianthum  endémique aux dunes et landes xéroacidiphiles au nord-ouest de l'Espagne et présent dans le sud-ouest de la France à floraison jaune vif sans macule, c'est une espèce menacée figurant sur la liste rouge en Espagne et dans les pays de Loire.
    Quelques autres espèces :
    Halimium atlanticum  Humbert & Maire., synonymes Cistus atlanticus  (Humbert & Maire) Demoly, Cistus atlanticus f. guttatus  (Emb. & Maire) Demoly, non résolu Helianthemum atlanticum  (Humbert & Maire) Pau & Font Quer, originaire du sud-ouest du Maroc présent dans l'anti-Atlas occidental, feuillage lancéolé, vert moyen légèrement poilu sur des tiges rougeâtres, fleurs d'un jaune vif, bouquet d'étamines en forme de pompon jaune d'or à jaune orangé. Découvrir sa photo dans la base de données des plantes d'Afrique du CJB (Conservatoire et Jardin botanique Ville de Genève).
    Halimium brasiliense  (Lam.) Grosser., synonymes Helianthemum brasiliense  (Lam.) Pers., non résolu Cistus brasiliensis  Lam., au Brésil elle est nommée 'Rosa das rochas', Rose des roches, en altitude sur les rochers au sud du Brésil, en Uruguay et au nord de l'Argentine dans la zone du Rio de la Plata, 0. 50 m de haut, au feuillage vert foncé oblong-elliptique, petites fleurs d'un jaune vif avec à la base un onglet rouge bordeaux, étamines de la même couleur aux anthères jaunes.
    Halimium calycinum  (L.) K.Koch, synonyme Helianthemum commutatum  Pau., Halimium à grand calice, en espagnol ' jaguarzo amarillo' en anglais 'Yellow rock rose' présent en Espagne dans la région de Malaga et plus au centre région de Tolède, c'est une espèce protégée de 0. 50 m de haut, à fleurs jaune vif
    Halimium halimifolium  (L.) Willk., synonyme Halimium halimifolium subsp. lasiocalycinum  (Boiss. & Reut.) Raynaud, Halimium halimifolium subsp. lepidotum  (Spach) Maire, Halimium halimifolium subsp. rhiphaeum  (Pau & Font Quer) Fennane & Ibn Tattou, Hélianthème à feuille d'Arroche, Ciste jaune, présente en Espagne en Andalousie occidentale dans les provinces de Cadix, Cordoue, Huelva et Séville, au sud du Portugal, au nord-ouest du Maroc dans la forêt de la Mamora (dans la subéraie) et dans la région d'Essaouira, en Algérie, Tunisie, Italie, Sardaigne et Sicile. En France, présent dans le Var et en basse Corse où il est appelé Mucchju marinu*, 0.50 m à 1 m de haut, feuillage plus étroit lancéolé d'un gris argenté, floraison jaune vif avec à la base des pétales une petite macule rouge bordeaux à marron-rouge, large bouquet d'étamines jaune d'or à jaune orangé.
    Halimium lasianthum  (Lam.) Spach., synonyme Helianthemum scabrosum  (Aiton) Dum.Cours., originaire du sud de la Péninsule Ibérique et au nord du Maroc, en espagnol jaguarzos (nom donné également au ciste) Carpaza amarilla, nommé par les anglophones 'Lisbon false sun-rose, Woolly rock rose' petit arbuste de 0.60 à 1.50 m de haut Ø 1 - 1,20 m, feuillage vert de gris, floraison jaune vif avec à la base des pétales un onglet frangé triangulaire rouge bordeaux à marron-rouge, large bouquet d'étamines jaune d'or à jaune orangé, commercialisé pour être cultivé dans les jardins secs.
    Halimium lasiocalycinum  (Boiss. & Reut.) Grosser ex Engl., synonymes Halimium halimifolium subsp. lasiocalycinum  (Boiss. & Reut.) Raynaud, Helianthemum lasiocalycinum  Boiss. & Reut.
    Halimium ocymoides  (Lam.) Willk., pas de synonyme retenu, Hélianthème à feuille d'Arroche, Ciste jaune, petit arbuste originaire de la Péninsule Ibérique où il est nommé en espagnol 'Alacayueal, Albahaca de sol', 0.50 m à 1 m de haut, feuillage plus étroit lancéolé d'un gris argenté, fleurs d'un jaune vif au centre violet.
    Halimium × pauanum  Font Quer, se rencontre au nord du Maroc dans la région de Ceuta dans le Jebel Zem-Zem, un croisement naturel Helianthemum lasianthum × lasiocalycinum.

    Annotations :
    *Lam., abréviation botanique pour le naturaliste-biologiste-botaniste français Jean Baptiste Antoine Pierre de Monnet de Lamarck (1744-1829), fondateur de la biologie, il en établi les principes théoriques, voir Philosophie zoologique (1809) ou il établi une nouvelle classification pour les animaux; il fut considéré comme le plus grand botaniste de son temps, on lui doit un traité de botanique 'Encyclopédie méthodique' (1783-1793), il énonce un principe fondamental sur l'évolution des animaux et végétaux qui sous l'influence de diverses conditions induisent des adaptations et modifications.
    *Kannada, langue parlée au Karnataka, état du sud de l'Inde, l'une des 30 langues anciennes (dravidiennes), parlée par des millions de personnes depuis plus de 2 500 ans.
    Mucchju marinu et non 'Mucchju biancu' comme on le voit écrit parfois à tort car c'est le nom donné au ciste à feuilles de sauge Cistus salviifolius.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Accueil Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site