Calendula officinalis  - Souci officinal, Souci des jardins
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Souci officinal, Souci des jardins, autrefois Faux Safran aussi Fleur de tous les jours qui est nommée par les anglophones 'Scotch-marigold', 'Pot Marigold' ou 'Marigold' et en arabe 'Al jamra' ou 'Jamra'.
    Nom latin : Calendula officinalis  L., synonyme Caltha officinalis  (L.) Moench.
    famille : Asteraceae.
    catégorie : annuelle herbacée comestible à tiges anguleuses cassantes.
    port : dressé, ramifié, évasé voire étalé.
    feuillage : caduc ou persistant selon climat, vert acide à vert franc, glanduleux, aromatique et velouté. Feuilles basales spatulées, les autres assez larges oblongues-lancéolées, base engainante cordiforme, celles du haut sont nettement plus petites.
    floraison : du printemps jusqu'aux gelées selon climat. Capitules ( 2 à 7 cm) solitaires ou en racèmes simples ou doubles, composés de fleurons hermaphrodites tubuleux en cœur cerné de ligules; capitules se refermant en fin de journée et s'ouvrant aux alentours de 9 h du matin.
    couleur :   jaune créme, jaune d'or, jaune orangé et divers tons d'orange, les fleurons sont pourprés.
    croissance : rapide.
    fruits : anneaux d'akènes épineux recourbés en forme de croissant de lune, qui se propagent en s'accrochant aux vêtements, au pelage ou au plumage (épizoochore).
    hauteur : 0,30 à 0,60m et plus selon la variété.
    plantation : au printemps, tous les 30 à 40cm en choisissant bien l'emplacement car sa racine est pivotante, les transplantations des semis ne doivent pas être trop tardifs.
    multiplication : abondan semis spontané, semis en place en poquets au début du printemps (mars-avril), ou sous climat doux à la fin de l'été d'août à septembre afin d'avoir une floraison printanière, ailleurs semis à chaud à la fin de l'hiver, compter pour la levée entre 14 et 21 jours.
    sol : tolère la plupart des sols avec une prédilection pour les sols argilo-calcaires.
    emplacement : soleil, mi-ombre ou ombre lumineuse là la floraison possible, mais le port sera plus incliné et rampant.
    zone : 3 - 11.
    origine : dans les friches et lieux incultes du pourtour du bassin méditerranéen, présent en Europe et Grande-Bretagne.
    entretien : supprimer les fleurs fanées pour favoriser la floraison.
    Sous climat trop humide il peut être sujet à l'oïdium.
    NB : Son nom Calendula  vient du latin 'calendae' qui désigne les calendes, ce sont les premiers jours de chaque mois faisant allusion à sa longue floraison, quasiment tout au long de l'année et, son nom spécifique officinalis , officinale pour nous indiquer qu'il a des propriétés médicinales.
    Son nom de Souci vient du latin 'solsequi' qui signifie qui suit le soleil, car le capitule est calé sur le parcours de ce dernier entre 9 h et 15 h où il commence à se refermer. En somme, c'est à la fois l'horloge du jardinier et son baromètre car à l'approche du mauvais temps, il se referme aussi.
    Le genre comprend une vingtaine d'espèces herbacées annuelles ou vivaces, originaires du pourtour du bassin méditerranéen et de l'ensemble des îles composant la Macaronésie (des Canaries au Cap-vert), dont 5 espèces sont présentes en Europe.
    Calendula arvensis  L. Souci des champs, nommé par les anglophones 'Field Marigold' se rencontre dans le sud de la France, il est de plus petite taille, environ 30cm de haut.
    Le souci des jardins et ses cultivars sont idéales pour être plantés au jardin dans les bordures et les plates-bandes, les massifs, les rocailles, ou simplement dans des potées ou jardinières sans oublier de l'introduire aussi au potager pour éloigner les insectes nuisibles.
    Parmi les nombreux cultivars citons :
    Les cultivars du groupe 'Pacific' sont à capitules simples, ceux du groupe 'Kablouna' gros capitule double très plat le centre de fleurons est plus grand et 'Pacific Beauty sont doubles.
    Calendula officinalis  'Baby orange' à fleures doubles.
    Calendula officinalis  'Porcupine', une obtention anglaise à capitules hérissés à foison de fines ligules d'un d'un orange vif.
    Calendula officinalis  'Pot Marigold', 45 à 60cm de haut à gros capitules doubles orange foncé base des ligules tirant sur le jaune cœur foncé.
    Calendula officinalis  'Radio Extra selected' à larges capitules hérissés d'un éclatant orange vif.
    Calendula officinalis  'Sherbert Fizz' à larges capitules semi-doubles d'un jaune pâle lavé de rose au revers tirant sur le rouge large cœur pourpre.
    Propriétés et utilisations :
    Le comestible calendu s'utilise aussi en fleurs coupées, attention, lorsque vous le manipulez, il peut chez certaines personnes provoquer des dermatites de contact.
    Le Calendula dans son ensemble est riche en pigments caroténoïdes, flavonoïdes, saponines, stérol, acide salicylique, résine et huile essentielle dans les ligules qui contienent des caroténoïdes, coumarines et polysaccharides.
    Il a des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques, antiseptiques, cicatrisantes, cholérétiques et spasmolytiques, hypotensives et vasodilatatrices; c'est pour toutes ces là propriétés qu'il trouva sa place dans les jardins dés le XIIème siècle.
    Les tiges et les sommités fleuries, sont utilisées dans l'industrie pharmaceutique et cosmétologique pour les pigments, l'acide salicylique et son huile essentielle qui est antiseptique et anti parasiticide entre dans la composition de crèmes, de lotions dermatologiques pour traiter brûlures et gerçures, ecchymoses, ulcères, d'huiles de soins, et celle de shampoings éclaircissants.
    Les pharmacopées traditionnelles, le prescrivait en infusion ou tisane pour traiter les troubles de la vésicule, l'hépatite, les troubles digestifs, les dysménorrhées, les amygdalites, les irritations de la peau, engelures, piqures d'insectes, brûlures, durillons et verrues et certaines les candidoses. En cuisine, depuis la nuit des temps, pour ses qualités nutritives les jeunes feuilles, les ligules et les boutons floraux tous comestibles entre dans la composition de salades, comme arôme il entre dans les soupes, les ragoûts, le beurre, les fromages, en mélange dans les thés ou les tisanes aussi pour colorer les aliments en jaune orangé, et bien des fois, ses ligules séchées sont vendues en lieu et place du vrai safran, d'où son nom de faux safran.
    Nos grands-mères préparaient de l'huile de souci obtenu par macération au soleil de fleurs séchées à l'ombre est réputée être hydratante, adoucissante, décongestionne et cicatrisante, un hachis de fleurs fraîche posé en cataplasme sur une brûlure, soigner les piqûres d'insectes, les morsures, les cors et les durillons, et pour nettoyer la peau, simplement une compresse trempée dans une infusion pour soigner les irritations de peau, les abcès ou furoncles, les eczémas et soigner conjonctivites et autres infections ophtalmiques.
    En homéopathie, prescrite en usage interne et externe, sous forme de teinture-mère, ou de poudre associer à du kaolin pour traiter érythème fessiers et escarres.
    C'est peut être pour l'ensemble de ses propriétés que dans le langage des fleurs, le souci symbolise le chagrin.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site