Cornus alba  - Cornouiller blanc
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    © Shirö Kurita* (1936 - 2019)
    Nom commun : Cornouiller blanc, nommé par les anglophones 'Tatarian dogwood','Red-Barked Dogwood' 'Siberian Dogwood' en chinois 'Hong ruimu'.
    Nom latin : Cornus alba  L.*, et 19 synonymes retenus Swida alba (L.) Opiz.* (dans la flore tchèque 1852), Cornus alba var. angustipetala Wolf, Cornus alba var. argenteomarginata Rehder*, Cornus alba var. sibirica Lodd.* ex Loudon*, Cornus dichotoma Raf.*,Cornus alba var. elata Koehne, Cornus alba var. nitida Koehne, Cornus alba var. splendens Demcker et autres consultable sur The Plant List.
    famille : Cornaceae.
    catégorie : arbrisseau drageonnant à tiges minces qui portent des lenticelles blanchâtres marque des cicatrices foliaires, de tiges qui en partie basse ont tendance à s'enraciner dans le sol et les jeunes pousses sont pubescentes. Bois rouge brillant plus ou moins vif selon les variétés, plus vif à l'automne et à l'hiver.
    port : buissonnant, érigé.
    feuillage : caduc, fortement nervuré et ondulé. Feuilles ( ± 10cm) simples, opposées, ovales à elliptiques, acuminées vert acide à vert moyen (ou panachées pour certaines variétés), gris-vert au revers, devenant rouge orangé à l'automne, court et large pétiole rougeâtre.
    floraison : peu d'intérêt, à la fin de printemps, début de l'été, nectarifères visitées par les abeilles.
    En cime, inflorescences pubescentes, en corymbes aplaties ( 3 à 5cm) de petites fleurs hermaphrodites étoilées (± 8mm) à 4 étroits pétales effilés et 4 étamines plus longues disposées en quinconce, un style.
    couleur : blanc pur, centre beurre à blanc jaunâtre en vieillissant, anthères jaunâtres; boutons floraux ovoïdes d'un blanc verdâtre lavé de rose.
    fruits : de juillet à octobre, petites baies globuleuses, oblongues de la taille d'un petit pois, d'un blanc crémeux qui à maturité vire au blanc bleuté, baies contenant des graines oléagineuses.
    croissance : assez rapide.
    hauteur : 1.8 à 3 m pour un étalement avoisinant le double de la hauteur.
    plantation : à racines nues de novembre à mars, en container de l'automne au printemps.
    multiplication : par bouturage de bois sec en hiver fendu en partie basse, par marcottage, prélèvement des drageons ou division des racines.
    sol : fertile et frais, acide ou neutre ou alcalin, tolère le calcaire et l'humidité.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 4 - 9, USDA zone 2 - 8.
    origine : dans les forêts humides de feuillus et de conifères le long des cours d'eau entre 500 et 1700 m d'altitude en Russie sur la Baltique dans l'oblast de Kaliningrad, en Sibérie sur les rives du fleuve Amour et sur l'île de Sakhaline, en Manchourie et Mongolie intérieure, dans les provinces au nord-est de la Chine, Qinghai,Gansu, Shaanxi, Henan, Hebei, Jiangsu, Shandong, Liaoning, Jilin, Heilongjiang, plus au sud-est dans la province du Jiangxi et en Corée; puis en Europe de l'est, consulter la carte de la Chine.
    entretien : si on privilégie la couleur des rameaux en hiver, taille sévère en fin d'hiver pour provoquer la naissance de jeune bois, plus coloré, autrement avec l'âge ils deviennent rugueux et gris.
    NB : son nom Cornus  vient du latin où désigne le genre et signifie corne, bois faisant référence à son bois dense et son nom spécifique alba  signifie blanc. Ce genre comprend environ 50 espèces d’arbres ou arbustes persistants ou caducs et deux espèces vivaces, répartis dans 6 sous-genres, tous originaires des régions tempérées de l'hémisphère nord, dont quelques espèces ont été introduites à titre ornementale dans les jardins.
    Ce cornouiller blanc est très décoratif à la fois par son feuillage (selon variété), ses colorations d'automnales et son bois si coloré en hiver. Un excellent arbuste qui peut entrer dans la composition de haies libres, denses haies bocagères, utilisé dans l'aménagement paysager de massifs arbustifs, talus, en sujet isolé notamment au bord de l'eau, ou simplement dans la composition de potées.
    Les tiges colorés entrent dans la confection de bouquets et dans l'Ikebana, l'art floral ancestral japonais.
    Son nom Cornus  vient du latin où il désigne le genre et son nom spécifique alba  signifie blanc.
    Ce genre comprend 50 espèces d’arbres ou arbustes persistants ou caducs et deux espèces vivaces, tous originaires des régions tempérées de l’hémisphère nord, donc quelques espèces ont été introduites à titre ornementale dans les jardins . Ce cornouiller blanc est à réserver pour les jardins au climat frais.
    Parmi les cultivars, citons :
    - Cornus alba  'Aurea' aux feuilles jaunes, beau coloris d'automne.
    - Cornus alba  'Argenteomarginata' aux feuillage vert clair marginé de blanc sur des bois framboisés beaucoup plus vif en hiver, photo 3.
    - Cornus alba  'Bâton rouge' au feuillage vert foncé, beau coloris pourpre à l'automne, environ 2,50 m de haut se caractérise en été par un bois rouge vif brillant qui vire au rouge corail durant l'hiver.
    - Cornus alba  'Bloodgood' au feuillage oblong vert panaché de crème, beau coloris pourpre à l'automne, se caractérise par un bois brillant rouge pourpre, fruits violets virant au noir.
    - Cornus alba  'Bud's Yellow', aux feuilles marginées de crème, bois jaune, d'environ 2,50 à 3 m de haut, Ø 2 m, port compact arrondi.
    - Cornus alba   'Elegantissima' (= 'Argenteo marginata') aux feuilles ovales-elliptiques vert tirant sur le vert de gris, mouchetées et marginées de blanc virant au jaune à l'automne, fleurs d'un blanc-crème, bois rouge. (4ème photo), environ 2m de haut Ø entre 2 à 2,50 m.
    - Cornus alba  'Gouchaultii' aux feuilles marginées de jaune, bois rouge, d'environ 2 à 2,5 m de haut, Ø entre 1,5 à 2 m.
    - Cornus alba  'Ivory Halo'® Baihalo' commercialisé aussi sous le nom de Cornus alba  'Bailhalo', feuillage vert pâle largement marginé de blanc crème qui à l'automne vire au rose, hiver, bois rouge foncé en hiver, au port très compact d'environ 1,80 m en tout sens.
    - Cornus alba  'Kesselringii', au feuillage vert foncé, pourpre rougeâtre à rouge brun à l'automne, fruits blancs à blanc bleuté, rameaux violacé à brun violet en hiver.
    - Cornus alba  'Siberian Pearls', recherché pour son abondante de la floraison fin du printemps au début de l'été, son beau bois rouge vif en hiver et ses grosses baies blanches virant au violet, d'environ 2 m de haut Ø 1,50 m.
    - Cornus alba  'Sibirica', au feuillage vert pur au revers bleuté, fruits bleus, bois rouge corail.
    - Cornus alba  'Sibirica variegata', au feuillage marginé de blanc et de rose violine, bois rouge corail, baies blanches.
    - Cornus alba  'Spaethii', aux feuilles d'un vert vif panachées d'or, bois rouge, baies blanches, environ 2m de haut Ø 2 à 2,50m.
    - Cornus alba  'Westonbirt', aux feuilles très nervurées cuivrées lorsqu'elles sont jeunes, passant au vert brillant à revers bleuté ensuite. Baies bleu pâle. Bois écarlate.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    - Cornus canadensis  L., Quatre-temps ou Cornouiller du Canada consulter sa fiche.
    - Cornus controversa  Hemsl. ex Prain, Cornouiller des Pagodes, Cornouiller controversé, consulter sa fiche.
    - Cornus florida  Hook., Cornouiller de Floride, Bois de chien, voir la fiche.
    - Cornus kousa Buerger ex Miq., Cornouiller à fleurs, Cornouiller du Japon, consulter sa fiche.
    - Cornus mas L., Cornouiller mâle, Corbier, consulter sa fiche.
    - Cornus officinalis Siebold & Zucc., Cornouiller officinal, consulter sa fiche.
    - Cornus racemosa Lam., Cornouiller à grappes, consulter sa fiche.
    - Cornus sanguinea L., Cornouiller sanguin, consulter sa fiche.
    - Cornus sericeaL., Cornouiller soyeux, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *Kurita, botaniste-biologiste japonais Shirö Kurita (1936 - 2019), 1958 professeur au département de biologie de l' Université de Chiba nommé professeur émérite en 2001. Docteur en sciences ( Université métropolitaine de Tokyo (1949-2011). Il y mène des recherches sur les fougères puis sur les amaryllidacées japonaises qui se reproduisent sans produire de graines en divisant les bulbes, il a publié l'histoire et les résultats sous la forme d'un livre scientifique destiné au grand public 'Higanbana Museum Magazine" Kenseisha (1998), hélas son blog sur les Higanbana a été fermé.
    Membre de la Botanical Society of Japan, de l'American Botanical Society, de l'International Fern Society et bien d'autres.
    *L., abréviation botanique pour le médecin, botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivie d'un parution 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    *Lodd., abréviation botanique pour le pépiniériste, botaniste, ornithologue londonien George Loddiges (1784 -1846), spécialiste des orchidées, il oeuvre toute sa vie en famille à la Nursery and Seedsmen - Hackney (Londres).
    *Loudon, jardinier paysagiste et architecte écossais John Claudius Loudon (1783-1843), il fut aussi un fort célèbre journaliste horticole (Gardener's Magazine), façonnant le goût des jardins, parcs puis de l'architecture des banlieues de l'ère victorienne. Auteur de 'An Encyclopaedia of Gardening' (1822) et 'Arboretum et Fruticetum Britannicum' édité en 1838, avec son épouse Jane C. Webb Loudon (1807-1858), 'Loudon's encyclopaedia of plants; comprising the specific character, description, culture, history, application in the arts, and every other desirable particular respecting all the plants indigenous to, cultivated in, or introduced into Britain' - Londres 1866. Abréviation botanique officielle Loud.
    *Opiz, abréviation botanique pour le botaniste, taxonomiste allemand Philipp Maximilian Opiz (1787-1858) d'origine tchèque, à partir de 1805 il retourne dans son pays d'origine pour y enseigner dans une école camérale, par la suite à partir de 1831, il exerce la profession de forestier.
    Un genre lui est dédié, Opizia dans la famille des Poaceae et 16 espèces sous la forme opizii et opiziana, opizianum.
    *Raf., abréviation botanique pour l'excentrique naturaliste, linguiste et archéologue autodidacte français Constantine Samuel Rafinesque-Schmaltz (1783-1840) qui dès 1802, séjourne et travaille en Amérique, auteur de nombreux canulars. En 1841, le botaniste britannique Thomas Nuttall lui dédie dans les astéracées un genre de chicorée Rafinesquia.
    *Rehd., abréviation botanique pour Alfred Rehder (1863 - 1949) est un botaniste horticulteur américain d’origine allemande qui se rend aux États-Unis en 1898, pour étudier la dendrologie, et découvrir l'arboriculture et viticulture américaine pour le compte d'une revue allemande Deutsche Gärtner-Zeitung de Ludwig Möller et le gouvernement de son pays, en même temps il travaille comme ouvrier agricole pour Charles Sprague à l'Arboretum d'Arnold, ce dernier rapidement le fait participer à la Bibliographie Bradley sur les ligneuses, il collabore à la rédaction de Plantae Wilsoniae d'Ernest Wilson sur les collections chinoises avant de devenir le conservateur de l'Herbier de l'Arboretum.
    Il passe une grande partie de sa retraite à achever son immense ouvrage publié en 1949 Bibliography of Cultivated Trees and Shrubs Hardy in the Cooler Temperate Regions of the Northern Hemisphere. Un genre Rehderodendron (Styracaceae) lui est dédié.
    natacha mauric © 19 /06/2000 ® Jardin! L'Encyclopédie
    par la Société des Gens de Lettres® © nmauric 19 /06/2000- ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

Cornouiller blanc en hiver





compteur de visite pour blog