Pelargonium zonale  - Pélargonium à feuilles zonées
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Jan Moninckx
    Nom commun : Pélargonium zonale, Pélargonium des jardins, plus rarement Pélargonium zoné, nommé par les anglophones 'Horse-shoe pelargonium' (pélargonium fer à cheval), en Afrikaner 'Wildemalva'.
    Nom latin : Pelargonium hortorum L. H. Bailey*, synonyme Pelargonium zonale  ( L. ) L'Hér.*
    Illustration, planche 40 dans 'Moninckx atlas', par Jan Moninckx*, vol. 5 en 9 volumes (1682-1709).
    famille : Geraniaceae.
    catégorie : vivace herbacée à souche ligneuses, aux tiges velues. Selon climat cultivée en annuelle.
    port : dressé, ramifié.
    feuillage : persistant, vert moyen avec une bande plus sombre plus ou moins rougeâtre et large selon cv., duveteux, le limbe est couvert de poils glandulaires et tactiles. Feuilles opposées, cordiformes, lobées, à marge ondulée et crénelée.
    floraison : longue du printemps à l'automne et plus sous climat approprié. L'espèce type est visitée par abeilles et certaines espèces de papillons. Fleurs hermaphrodites à 5 longs et étroits pétales aux veinules nettement plus foncées vers la base, un style en forme de bec de grue.
    couleur : blanc, divers tons de rose, rouge, uni ou bicolore pour les cultivars.
    fruits : schizocarpe à 5 parties hérissées de poils glanduleux.
    Illustration de Mary Emily Eaton* dans le Journal Addisonia.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.40 à 0.70 m et plus dans son milieu naturel.
    plantation : en pleine terre au jardin au printemps courant mars-avril jusqu'en juin, espacer les plants de 30 cm, compter 9 plants au m².
    multiplication : par bouturage de segments de tiges de 10 cm, et par semis à chaud de janvier à mars, dans un mélange de terreau et de sable, repiquer lorsque les plantules ont au moins 3 feuilles, n'oubliez pas de pincer pour favoriser la ramification.
    sol : tous, pour les potées dans un mélange 2/3 de terre de jardin, 1/3 terreau de feuilles enrichi (terreau pour géranium) et du sable selon la qualité de la terre.
    emplacement : soleil, mi-ombre, soleil une partie de la journée.
    zone : 9 - 11.
    origine : Afrique du Sud, dans les broussailles en zones côtières, dans les vallées et en lisières des forêts dans les provinces du Cap-oriental et du Cap-occidentale et KwaZulu-Natal.
    entretien : supprimer les fleurs fanées pour favoriser sa floraison et les feuilles jaunies.
    Un arrosage excessif peut favoriser le développement du feuillage au détriment de la floraison, au jardin prévoir un paillis pour conserver l'humidité.
    Pour une culture en pot, durant la période de végétation, effectuer un apport d'engrais tous les 15 jours. Durant la période de repos (septembre/octobre à février/mars) diminuer les arrosages en prenant soit de supprimer les apports d'engrais durant cette période. A l'automne, effectuer une taille avant de le rentrer pour l'hiver dans une pièce fraîche hors gel. Le repos hivernal, est indispensable pour assurer une belle floraison la saison suivante, pour avoir une floraison abondante il faut veiller à renouveler les plants.
    maladies et ravageurs : Un excès en calcaire peut favoriser l'apparition de la chlorose, à l'intérieur il peut être sujet aux aleurodes.
    NB : son nom Pelargonium  vient du grec 'pelargos' qui signifie cigogne, la forme du fruit fait penser au bec de la cigogne et son nom spécifique hortorum  signifie des jardins, 'zonale' fait référence à la bande sombre sur les feuilles.
    Le genre Pelargonium  est fréquemment appelé à tort Geranium,  initialement ils étaient effectivement inclus dans le genre des géraniums, c'est Charles L’Héritier qui divise le groupe en 1789. Depuis, il comprend environ 280 espèces de vivaces, originaires d'Arabie, d'Asie et en grande majorité d'Afrique du Sud. Introduit en Europe aux alentours de 1700, ils sont souvent cultivés comme des annuelles. Il existe de nombreux hybrides et cultivars, créés principalement par les Anglais, dès le dés le XIXe siècle.
    Depuis des siècles, il a sa place dans les jardins, notamment ceux en bord de mer, dans les bordures, les plates-bandes, les massifs et mixed borders, et dans des potées pour les terrasses et les balcons.
    Illustration des hybrides dans 'Favourite flowers of garden and greenhouse', E. Step et D. Bois, vol. 1 (1896-1897), contributed by Missouri Botanical Garden, St. Louis, U.S.A.
    Parmi les nombreuses variétés et cultivars, citons :
    E. Step et D. Bois
    Geranium zonale  L. var. variegatum, feuillage vert amande à vert olive irrégulièrement marginé de crème.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Pelargonium hederifolium  Salisb., synonyme Pelargonium peltatum  (L.) L'Hér., Pélargonium à feuilles de lierre, consulter sa fiche.
    Pelargonium graveolens  L'Hér.,Pélargonium odorant et quelques autres au feuillage aromatique, consulter sa fiche.
    Pelargonium tetragonum  (L. f.) L'Hér., consulter sa fiche.
    Pelargonium tomentosum  Jacq., Pélargonium tomenteux, consulter sa fiche.

    Découvrir également les listes des Geranium & des Erodium.

    Annotations :
    L.H. Bailey, abréviation botanique pour botaniste horticulteur américain Liberty Hyde Bailey (1858-1954), originaire du Michigan, qui fut le fondateur de l'American Horticultural Society en 1903.
    L'Hér., abréviation botanique pour le magistrat botaniste français Charles Louis L'Héritier de Brutelle(1746-1800), nommé en 1772 procureur du roi à la maîtrise des Eaux et Forêts de Paris, fonction qui lui permet de vivre pleinement sa passion au contact des grands botanistes de son époque. On lui doit la parution en 1784 de 'Stirpes novae aut minus descriptionibus et iconibus illustravit' en 2 volumes, éd. Paris, consultable en ligne à la BNF, sur (Gallica).
    *Jan Moninckx, botaniste, aquarelliste allemand, il participe à la réalisation du catalogue de l'Hortus Medicus d'Amsterdam, jardin botanique dédié aux herbes médicinales fondé en 1638 sous la direction à partir de 1646 de Johannes Snippendaal.
    *Mary Emily Eaton (1873-1961) aquarelliste anglaise, qui réalise la plupart des illustrations pour la revue Addisonia, à partir de 1911, durant 21 ans, elle travaille pour le compte du New York Botanical Garden. Célèbre pour ses aquarelles qui illustrent le réputé 'Cactaceae' de Nathaniel Lord Britton & Joseph Nelson Rose (1919 -1923).

    nmauric© 02/01/00 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.

Pelargonium zonale

un compteur pour votre site