Berberis thunbergii - Épine-vinette de Thunberg
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Épine-vinette de Thunberg, Vinettier de Thunberg, Vinettier du Japon, Épine-vinette ou Berbéris du Japon, nommé par les anglophones 'Japanese barberry'.
    Nom latin : Berberis thunbergii  DC.*, synonymes Berberis thunbergii var. argenteomarginata  C.K.Schneid., Berberis thunbergii var. atropurpurea  Chenault, Berberis thunbergii f. erecta  Rehder, Berberis thunbergii var. erecta  (Rehder) Ahrendt, Berberis thunbergii var. maximowiczii  (Regel) Regel, Berberis thunbergii var. minor  Rehder, Berberis thunbergii var. pluriflora  Koehne, Berberis thunbergii var. rubrifolia  Ahrendt, Berberis thunbergii var. uniflora  Koehne
    famille : Berberidaceae.
    catégorie : arbuste pourvu de petites épines moins acérées que les autres espèces.
    port :évasé, étalé, très ramifié, touffu, arqué voir retombant. Les jeunes tiges peuvent être rougeâtres.
    feuillage : caduc pouvant être semi-persistant sous climat approprié, vert moyen virant à l'orangé, rouge écarlate à l'automne, revers glauque. Petites feuilles (3 cm environ) fasciculées, spatulées oblongues à obovales.
    floraison : au printemps d'avril à juin selon climat. Bouquets fasciculés de petites clochettes hermaphrodites, nectarifères et pollinifères, visitées par les abeilles et les papillons.
    couleur : jaune vif à jaune verdâtre strié de rouge sur l'extérieur.
    fruits : petites baies ellipsoïdales d'un rouge écarlate, persistant une partie de l'hiver.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0,60-2 m voir plus.
    plantation : à l'automne ou en hiver.>.
    multiplication : bouturage à la fin de l’été.
    sol : toute terre ordinaire de préférence calcaire.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 4 - 10.
    origine : Japon.
    entretien : taille de mise en forme, en prenant soin de mettre des gants.
    NB : son nom Berberis vient de l'arabe où il désigne le fruit de l'épine-vinette et son nom spécifique thunbergii lui a été donné en souvenir du botaniste suédois Karl Peter Thunberg ( 1743- 1822), un genre de la famille des Acanthaceae lui a d'ailleurs été dédié Thunbergia (liste des espèces présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.
    Idéal pour être utilisé dans les massifs arbustifs, dans les mixed-border ou encore entrer dans la composition de haies libres ou pour former des haies défensives.
    Parmi les cultivars citons :
    Il existe de nombreux cultivars au feuillage coloré d'orange, de rouge, de bronze ou de pourpre plus ou moins moins vigoureux, pour ces derniers il faut compter au moins 6 heures d'ensoleillement.
    - Berberis thunbergii  'Atropurpurea' qui est fréquemment confondu avec Berberis x Ottawa 'Purpurea' ou 'Superba', port érigé, feuillage bronze violacé pourpré, virant au rouge orangé griffé de jaune puis bronze foncé, pourpre à l'automne. Les jeunes pousses sont violet foncé.
    - Berberis thunbergii f. atropurpurea  'Admiration' au jeune feuillage rouge soutenu puis vert marginé d'un liseré jaune, virant au rouge foncé à l'automne, floraison jaune lavé de rose, primé avec The Award of garden Merit par la RHS*.
    - Berberis thunbergii  'Aurea' au feuillage jaune.
    - Berberis thunbergii  'Bagatelle', au port compact, feuillage rouge-pourpre violacé.
    - Berberis thunbergii  'Coronita', au port évasé, dense, 0.60 à 1m de haut, feuillage rouge vert et jaune, floraison printanière courant avril-mai.
    - Berberis thunbergii  'Crimson Pigmy' aussi commercialisé sous le nom de 'Nana', au port compact assez arrondi, environ 45 cm de haut, au feuillage vert-rouge virant au rouge orangé, bronze à l'automne.
    - Berberis thunbergii  'Dart's Red Lady', au port évasé, dense, entre 0.80m à 1m de haut, feuillage brillant de couleur pourpre.
    - Berberis thunbergii  'Diabolicum', au port érigé, jeunes pousses rosées, feuillage jaune vert maculé de rouge virant à l'orange à l'automne.
    - Berberis thunbergii  'Erecta', au port érigé, feuillage rouge-pourpre.
    - Berberis thunbergii  'Golden Ring', au port compact, 0.60 à 1m de haut, feuillage rouge vert marginé de jaune-vert, floraison printanière (avril-mai).
    - Berberis thunbergii  'Golden torch', feuillage vert chartreux base des feuilles et pétiole lavé de rouge, sur des tiges rouges.
    - Berberis thunbergii  'Harlequin', au port évasé, dense, environ 0.80 cm de haut, feuillage panaché rouge vert, les jeunes tiges sont rougeâtres à floraison printanière (avril-mai).
    - Berberis thunbergii  'Irwinii' : au feuillage petit, étroit, vernissé, hérissé rappelant celui de Berberis darwinii.
    - Berberis thunbergii  'Keller's Suprise', au port peu étalé, compact, feuillage vert griffé de rose virant au bronze rose.
    - Berberis thunbergii  'Kelleriis' ou 'Kelleris' environ 1 à 1.20m de haut, feuillage panaché de vert clair et rose , blanc virant au rouge rosé à l'automne
    - Berberis thunbergii  'Red Chief', au port étalé, large, feuillage rouge-bronze.
    - Berberis thunbergii  'Red Pillar', il est assez proche de 'Erecta' feuillage rouge à rouge pourpre, baies rouges écarlates.
    - Berberis thunbergii  'Rose Glow', au feuillage tirant sur le rose-rouge violacé voir violet marge verte virant au bronze à l'automne.
    - Berberis x ottawensis  C.K. Schneider appelé Berbéris d'Ottawa, une ancienne obtention canadienne - Ottawa 1923, issue d'un croisement entre Berberis thunbergii  et Berberis vulgaris.
    - Berberis x ottawa  'Auricoma', d'environ 2m de haut pour un étalement identique, feuillage pourpré floraison jaune printanière (mai-juin).
    - Berberis x ottawa  'Decora', feuillage plus rond d'un pourpre foncé.
    - Berberis x ottawa  'Golden Ring', feuillage ovale effilé en pointe pourpre foncé fin liseré d'un vert chartreux.
    - Berberis x ottawa  'Green Ornament', port arrondi, se distingue par son feuillage vert.
    - Berberis x ottawa  'Lombarts Purple', port étalé très échevelé, au feuillage pourpre foncé.
    - Berberis x ottawa  'Purpurea' donné parfois comme synonyme de 'Superba' qui se différencie de 'Atropurpurea' par des jeunes tiges pourprées environ 1.80 à 2m de haut, fleurs d'un jaune d'or griffé de rouge à l'extérieur à la fin du printemps (mai-juin).
    - Berberis x ottawa  'Silver Miles', environ 1m de haut, feuillage d'un rose-pourpre légèrement argenté, floraison printanière courant avril-mai.
    - Berberis x ottawa  'Superba', se distingue par son feuillage vert granny smith marginé d'un liseré irrégulier rouge pourpré.
    - Berberis x ottawa  'Suzanne', jeunes pousses rouge-bronze, feuillage pourpre foncé virant au cramoisi à l'automne, abondante floraison jaune lavé de rouge.
    Autres espèces caduques :
    Berberis jamesiana  Forrest & WW Smith, originaire de l'ouest de la Chine dans la province du Yunnan, en altitude dans les Montagnes de Gaoligongshan, 1,80 à 2 m de haut, très longues épines feuillage vert olive au revers vert de gris à reflets bleuté, en été longue grappe (10 cm) jaune. Baies globuleuses blanches virant au rouge à maturité, zones 6-9.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Berberis darwinii  Hook., Berberis,Vinettier de Darwin, consulter sa fiche.
    Berberis gagnepainii  C.K. Schneid., Épine-vinette, Berbéris Gagnepain, consulter sa fiche.
    Berberis julianae  C. K. Schneider, Berbéris, Épine-vinette à Juliana, consulter sa fiche.
    Berberis verruculosa  Hemsl & Wils., Épine-vinette verruqueuse, consulter sa fiche.
    Berberis vulgaris  L., Épine-vinette commune, Pisse vinaigre, Vinettier, Berbéris commun, consulter sa fiche.
    Berberis x frikartii  C. K. Schneid.* ex Laar., Épine-vinette de Frikart, consulter sa fiche.
    Berberis x stenophylla  Lindt., Épine-vinette, Berbéris à feuilles étroites, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *DC., abréviation botanique pour Augustin Pyramus de Candolle (1778-1841), botaniste et docteur en médecin suisse, qui occupe en 1880 la chaire de botanique à la Faculté de Médecine de Montpellier, on lui doit une nouvelle classification des espèces expliquées dans 'La théorie élémentaire de la botanique (1813), ainsi que les 7 volumes du 'Prodomus systematis naturalis regni vegetablilis' (1824-1841) où sont décrites 60 000 espèces doublant ainsi les familles. Des ouvrages achevés par son frère et son petit-fils avec 80 000 plantes décrites. Auteur de 'Plantarum Succulentarum' (1799) ou l'histoire des plantes grasses et 'la Théorie élémentaire de la botanique' (1813). Il s'intéresse aux propriétés médicinales des plantes.
    *RHS, the Royal Horticultural Society, La Société Royale d'Horticulture, fondée à Londres 1804.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie

Berberis

un compteur pour votre site