Allium cristophii  - Étoile de Perse
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Ail christophii, Ail de Perse, Étoile de Perse, nommé par les anglophones 'Onion-Star of Persia'.
    Nom latin : Allium cristophii  Trautv., que l'on trouve régulièrement écrit Allium christophii  Trautv., synonymes Allium albopilosum  C.H.Wright*, Allium bodeanum  Regel (flore iranienne), Allium walteri  Regel*.
    famille : Amaryllidaceae.
    catégorie : vivace bulbeuse, bisannuelle.
    port : érigé.
    feuillage : caduc, d'un vert bleu, touffe basale de larges feuilles linéaires (20-30cm) rubanées molles.
    floraison : au printemps ( courant mai-juin), nectarifère visitée par les abeilles, les papillons. Capitules sphériques (20 cm ) de plus ou - 80 petites fleurs étoilées (3cm) à 6 fins pétales aux reflets métalliques, 6 étamines violettes contre le pétale.
    couleur : pourpre à rose pourpré et violet améthyste brillant selon le cv.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.50 à 0,60 m.
    plantation : à l'automne de septembre à novembre en groupant au moins 3 à 5 bulbes ensemble, à 15cm de profondeur, dp 10cm.
    multiplication : par division des bulbilles en été à n'éffectuer que tous les 4 ou 5 ans lorsqu'il y a une belle touffe, semis sous châssis en automne ou au printemps puis patienter 3 à 4 ans pour avoir la première floraison.
    sol : tous, même pauvre et rocailleux mais surtout très bie drainé.
    emplacement : soleil/ plein soleil, mi-ombre (soleil une partie de la journée).
    zone : 4 - 10, tolère aisément jusqu'à -12°C. Excellente résistance à la sécheresse et aux embruns.
    origine : en zone montagneuse et aride en Asie centrale en Iran au nord du Khorasan sur les versants de la chaîne du Kopet-Dag et au sud du Turkménistan (formant la frontière), au Tadjikistan, au centre de la Turquie dans la région de Cappadoce (province de Kayser).
    entretien : juste supprimer au fur et à mesure les ombelles fanées si vous ne souhaitez pas de fructification, et laissez jaunir et sécher en place le feuillage.
    maladies et parasites : sujet à la mouche de l'oignon, aux thrips, sensible à l'oïdium (taches jaunes sur le feuillage avant de noircir), au mildiou et à la pourriture blanche.
    NB : son nom Allium  qui désigne le genre en latin comprenant les aulx, les oignons et les poireaux, aurait pour origine "all' un mot celtique signifiant brûlant et son nom spécifique cristophii  lui est donné en 1884 par Trautvetter, en l'honneur de l'entomologiste-naturaliste allemand Eugène Johann Christoph Esper (1742-1810), qui juste une année auparavant avait décrit le premier spécimen sous Allium albopilosum qui signifie à poils blancs, faisant réfèrence à ceux qui forment sur ses feuilles une marge à frange poilue.
    Ce genre comprend environ 750 espèces de bisannuelles et de vivaces bulbeuses, originaires des zones tempérées de l'Asie 138 en Chine dont 50 endémiques et 5 introduites), (41 au Pakistan) , de l'Afrique du Nord et Amérique du Nord (112 espèces) dont certaines sont comestibles.
    Cet ail d'ornement à sa place au jardin dans les massifs, mixed-borders, plates-bandes et les rocailles ou simplement dans d'éphémères potées, il s'utilise en fleur coupée pour la confection de bouquets secs ou frais, ne pas mettre trop d'eau dans le vase et il faut surveiller le niveau, car comme les tulipes il continue à pousser.
    Parmi les espèces rares d'Asie centrale, citons :
    - Allium altissimum  Regel, originaire de l'ouest de l'Asie centrale, 0.80 à 1.70m de haut, large ombelle rose-lilas, rose-mauve à violet.
    Allium jesdianum  Boiss. & Buhse, originaire de Perse et Afghanistan, 0.60 à 0.80m de haut, ombelle violet parme de Ø 10 à 15 cm.
    - Allium jesdianum  Boissier & Buhse subsp. angustitepalum  (Wendelbo) Khassanov & R.M. Fritsch, une sous espèce découverte en 1962 par le botaniste suédois Wendelbo.
    - Allium rosenbachianum  Regel, synonyme Allium angustitepalum  Wendelbo, originaire de l'Iran région de Boukhara, de l'Afghanistan et Pakistan, environ 1m de haut, à petit bulbe ovoïde, feuilles linéaires de 5cm de large, ombelle d'un rouge violacé Ø 10 cm, il existe des cultivars violet à violet pourpre.
    - Allium rosenbachianum  Regel subsp. kwakense  R.M.Fritsch, basionyme de Allium kwakense  ( R.M.Fritsch ) R.M.Fritsch, découvert en 1993 au centre du Tadzhikistan dans la vallée d'Harangon, de couleur rouge lie de vin.
    - Allium stipitatum  Regel, originaire des vallées humides des contreforts du Pamir-Alay (Russie, est duTajikistan, Kirghizistan et Ouzbékistan) et Mandchourie, 0.60 à 1.30m de haut, ombelle rose de Ø 16 à 8 cm.

    Dans l'abécédaire consulter la liste des autres espèces de Allium présentes dans l'Encyclopédie.

    Annotations :
    *Trautv., abréviation botanique pour le médecin-botaniste balte d'origine allemande Ernst Rudolf von Trautvetter, il fut le spécialiste des flores d'Asie centrale, du Caucase, la Caspienne, celle du nord de la Sibérie et celle de l'ouest de la Russie (dont les pays-baltes). Tout en poursuivant ses études en 1833, il est nommé assistant au jardin botanique de Université de Dorpat (aujourd'hui Tartu - Estonie), puis au jardin de l'Institut de botanique Komarov (Saint-Pétersbourg); nommé en 1847 directeur du jardin botanique de Kiev tout en exerçant les fonctions de professeur de botanique, de recteur de l'Université Taras-Chevtchenko de Kiev durant 13 années. On lui doit de nombreux ouvrages sur les espèces, une flore russe 'Descriptiones floram russicam illustrantes' (1844). Dans les ranunculaceae, lui a été dédié un petit genre Trautvetteria ne comprenant que deux espèces de vivaces de sous-bois, aux inflorescences blanches, toutes ébouriffées rappelant un peu celle du Thalictrum.
    *C.H.Wright, abréviation botanique pour le botaniste britannique Charles Henry Wright (1864-1941) qui fut assistant à Kew garden en charge de l'herbier, nommé conservateur adjoint en 1908, une fonction qu'il assura jusqu'en 1929.
    *Regel, Édouard August von Regel (1815-1892), jardinier puis botaniste allemand qui s'initia en travaillant au jardin botanique de Göttigen avant de s'installer en Russie en 1885. Nommé en 1875 directeur du Jardin impérial botanique de Saint-Pétersbourg Pierre Le Grand, situé sur l'île de Vorony, jardin aujourd'hui rattaché à l'Institut botanique Komarov*. Deux genres, lui ont été dédiés, Neoregelia  de la famille des Bromeliaceae et Regelia  un genre australien de la famille des Myrtaceae.
    *Komarov, Vladimir Leontjevich Komarov (1869-1945), célèbre botaniste russe auteur de la flore d'URSS de 1934 à 1960.
    par la Société des Gens de Lettres ® Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.




compteur pour site