Scilla peruviana  - Scille du Pérou
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Une scille du Pérou dans son milieu naturel Nom commun : Scille du Pérou, Scille géante du Pérou, Oncostème du Pérou en espagnol Flor de la corona, Flor de la piña, Jacinto de Perú, Jacinto estrellado, Jacinto portugués, Mosquera sevillana, au Portugal Albarrã-do-Peru ou Cila-do Peru, nommée par les anglophones Portuguese Squill, Corymbose Squill, Cuban Lily, Hyacintf-of-Peru. Photo une espèce sauvage.
    Nom latin : Scilla peruviana  L.*, depuis la révision du genre en 1998 il faut la nommée Oncostema peruviana  (L.) Speta, synonymes Oncostema africana (Borzì & Mattei) Speta, Oncostema cerulea  (Raf.) Speta, Oncostema cupanii  (Guss.) Speta, , Oncostema elongata  (Parl.) Speta, Oncostema hughii  (Tineo ex Guss.) Speta, Oncostema sicula  (Tineo ex Guss.) Speta, Scilla stellaris  Salisb., Scilla speciosa  Samp.
    famille : Asparagaceae, sous famille Scilloideae. Autrefois, c'était famille Liliaceae, sous-tribu Hyacintheae.
    catégorie : vivace herbacée géophyte à bulbe blanc tuniqué* bulbe gainé de brune, il est excessivement toxique.
    port : touffe à rosettes de feuilles basales engainantes.
    feuillage : vert clair, glabre, brillant, nervure médiane marquée, marge ciliée, caduc ne persistant que jusqu'à la fin de la floraison. De 9 à 15 longues feuilles 20 à 30 cm x 4 cm) lancéolées rubanées, canaliculées, semi-dressées.
    floraison : au printemps de mars à mai selon climat. Inflorescence conique d'une centaine de petites fleurs étoilées à 6 tépales libres lancéolées, 6 étamines à anthères bifides et un style simple.
    couleur : bleu-violet, bleu outremer, étamines de la même couleur; anthères jaunes.
    fruits : croissance : lente.
    hauteur : 0.20 à 0.40 m.
    plantation : à la fin de l'été, début de l'automne, sans l'enfouir, il faut que la pointe du bulbe pointe affleure la surface (dans le sud) ailleurs sous 8 à 10 cm centimètres d'un mélange sablonneux. Bien choisir son emplacement elle déteste être déplacée, prévoir un espacement d'au moins 25 cm. Compter 6 bulbes au m², et il n'est pas dit qu'elle décide de fleurir la première année et les rejets ou bulbilles mettent plusieurs années avant de fleurir.
    sol : tous mais léger, frais mais bien drainé. En zone aux hivers trop humides prévoir un lit drainant et sablonneux. Parfaitement adapté au sol calcaire.
    emplacement : plein soleil, mi-ombre, à l'abri des gelées printanières qui risquent d'endommager les premiers bourgeons à partir de - 10°C.
    multiplication : par division des bulbilles.
    zone : 6 - 10, tolère aisément - 20°C.
    origine : dans les lieux humides notamment le long des cours d'eau en Macaronésie*, sud-ouest de la Péninsule ibérique (Espagne présente en Andalousie*), nord-est de l'Afrique, naturalisée et largement cultivée comme plante ornementale.
    entretien : couper la hampe florale fanée, effectuer un apport de compost après la fanaison et prévoir prévoir pour l'hiver un bon paillis de feuilles.
    NB : son nom Scilla  désigne le genre en grec et en latin, nom donné à l'officinale scille maritime, venant du grec 'scullein' qui signifie nuire faisant allusion aux propriétés toxiques de son bulbe. Issu de 'Skúlla' qui dans la mythologie grecque est le nom d'une nymphe (fille de Nisos l'Égyptien) qui tombe amoureuse de Minos, elle trahit son père en lui offrant les clés de la ville qu'il assiège et lui donne une mèche de cheveux de son père. Dans le récit d' Homère, Scilla est changée en monstre marin, et face à elle se trouve un autre monstre Charybde, fille de Gaia et Poséidon le dieu de la mer, d'où l'expression 'tomber de Charybde en Scylla' qui signifie 'aller de mal en pis', son nom spécifique peruviana  du Pérou donné par Linné, est du à un malentendu sur son origine, les premiers spécimens ont été introduit depuis l'Espagne à bord d'un bateau appelé Peru.
    En 1994 la République de Tunisie édite un timbre poste qui lui est dédié, réalisé par A Pekih.
    Cette scille du Pérou à 20 sous-espèces africaines et marocaines.
    Ce genre Scilla  comprenait selon les flores entre 60 à 90 espèces de bulbeuses, mais il a été révisé en 1998 par le botaniste autrichien Franz Speta, depuis novembre 2111, il comprend 81 espèces originaires de l'Europe (22 à 27 espèces Grèce incluse), Macaronésie, de l'Inde, de l'Afrique du Sud (4 espèces), de l'Afrique centrale et de l'Afrique du Nord et présent également en Iran.
    Au jardin, la scille du Pérou à sa place dans les bordures, plates-bandes, les massifs, les mixed-borders, les rocailles et les talus pentus, au pied des massifs arbustifs où simplement dans des vasques et des potées.
    Autres espèces :
    Scilla hispanica  Mill.,Hyacinthoides hispanica  (Mill.) Rothm., consulter sa fiche.
    Scilla non-scripta  Hoffmanns. & Link, Jacinthe sauvage, consulter sa fiche.
    Scilla paucifolia  Baker , Scille à petites feuilles, consulter sa fiche.
    Scilla peruviana f. alba ,Scille blanche du Pérou, consulter sa fiche.
    Scilla violacea  Baker, Scille violacée, consulter sa fiche.

    Liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    *bulbe tuniqué, lorsque l'on effectue une coupe transversale du bulbe, on découvre l'emboîtement des tuniques les unes dans les autres avec au centre le bourgeon à fleurs et les jeunes feuilles, idem pour les lys par opposition avec le bulbe solide qui développe à sa base des bulbilles ou caïeux, comme chez les glaïeuls ou les crocus.
    * Macaronésie elle se compose des îles des Canaries, du Cap-Vert, des Açores et Madère.
    * Andalousie présente dans le parc naturel de la Sierre de Grazalema, provinces de Cadix et Malaga, déclaré réserve de biosphère par l’UNESCO en 1977, dont la particularité est d'être l’un des points les plus pluvieux de la péninsule ibérique, points phares la gorge Garganta Verde, la grotte Hundidero-Gato et les vestiges préhistoriques de la Cueva de la Pileta.
    par la Société des Gens de Lettres ® Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

Scille du Pérou cultivée

un compteur pour votre site