Leucojum vernum   - Nivéole printanière
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Leucojum vernum
    Ohio State University©
    Nom commun : Nivéole printanière, Nivéole de printemps, Claudinette, nommée par les anglophones 'Snowflake'.
    Nom latin : Leucojum vernum   L.*, synonymes Leucojum vernale  Salisb. , Leucojum vernum var. biflorum  Cariot & St.-Lag., Erinosma verna  (L.) Herb., Nivaria verna  (L.) Moench.
    famille : Amaryllidaceae ; Tribu : Galantheae.
    catégorie : vivace bulbeuse au bulbe subglobuleux de 2cm.
    port : petite touffe.
    feuillage : caduc, charnue, vert foncé. de 4 à 6 longues et étroites feuilles rubanées, se qui permet de la différencier de la perce-neige qui n'en a que 2.
    floraison : au milieu hiver. Fleur solitaire en forme de clochette pendantes à 6 tépales égaux alors que la perce-neige à des tépales externes longs que les internes, qui fleurit 2 à 3 semaines avant.
    couleur : blanc, macule vert en pointe.
    fruits : capsule à trois loges membraneuses contenant de nombreuses graines.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.20 à 0.30 m.
    origine : dans les près, les fourrés et les bois clairs et frais de l'est de l'Europe (dans les Carpathes), de l'Europe centrale jusqu'en Russie occidentale présente en altitude à l'est de la France notamment dans les Alpes. Une espèce protégée dans la majeure partie de la France et dans d'autres pays.
    description : ressemble à son cousin le perce-neige Tige à trois angles. Fleur solitaire (ou par deux : var. vagneri). Six tépales identiques terminés par une petite tache verte (ou jaune : var carpaticum).
    plantation : à l'automne.
    multiplication : par division ou par semis.
    sol : frais et humide.
    emplacement : mi-ombre.
    Leucojum vernum
    Nikolaus Joseph von Jacquin
    zone : 5 -10.
    utilisation : rocaille fraîche, plate bande, naturalisé en sous-bois clair et frais.
    entretien : juste veiller à protéger du gel avec un bon paillage.
    Il faut le laisser sécher en place avant de l'arracher, pour favoriser le développement des bulbilles.
    NB : son nom Leucojum  vient du grec 'leukos' qui signifie blanc et de 'ion' qui signifie violet, et son nom spécifique vernum  signifie printanier. Ce genre comprend environ 10 espèces originaires de l'Europe et de l'Afrique du Nord.
    Illustration planche 312 de Nikolaus Joseph von Jacquin (1727 -1817) dans Florae Austriaceae, vol. 4 (1776), contributed by the Missouri Botanical Garden, U.S.A.
    Propriétés et utilisations :
    Comme toutes les autres du genre elle est toxique, mais des études ont permis de constater que les bulbes contiennent des alcaloïdes qui ont une action antirétrovirale sur le VIH (Virus de l'Immunodéficience Humaine).
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    - Leucojum aestivum L., Nivéole d'été, consulter sa fiche.
    - Leucojum automnale  L., Nivéole d'automne, consulter sa fiche.

    Consulter la liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Universitéd'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site