Campsis grandiflora  - Bignone de Chine
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Bignone à grandes fleurs, Bignone de Chine, en chinois 'Ling xiao' nommé par les anglophone 'Trumpet vine'.
    Nom latin : Campsis grandiflora  (Thunb.*) Loisel., synonymes Campsis chinensis  (Lam.*) Voss*, Bignonia grandiflora  Thunb., Tecoma grandiflora  Loisel.*
    famille : Bignoniaceae.
    catégorie : arbre ou arbuste liane à souche ligneuse, enracinement superficiel.
    port : érigé ou grimpant.
    feuillage : caduc, vert franc à vert foncé revers plus pâle, glauque, nervures saillantes plus claires, à marge en dents de scie. Feuilles opposées, imparipennées 7 à 9 folioles (± 6cm) ovales à elliptiques.
    floraison : de l'été à l'automne (courant juillet-octobre, selon climat),nectarifère, visitée par les fourmis abeilles, les colibris et les fourmis. Panicules de fleurs à longue calice tubulaire, épais à 5 lobes aigus, un long style saillant restant en place après la chute des fleurs dans un court calice (3cm) à 5 lobes aigus. couleur : orange à étamines orangé, anthères d'un jaune pâle, calice jaune verdâtre puis jaune.
    fruits : gousses déhiscentes, demeurant longtemps en place, contenant de nombreuses fines et plates graines ailées, dispersèes par le vent.
    croissance : rapide.
    hauteur : 5 - 10 m (grimpant) en tout sens.
    plantation : à l'automne de préférence ou au début du printemps.
    multiplication : par bouturage de tiges semi-aoûtées pouvant être pourvues de racines aériennes, marcottage, prélèvement de rejets ou encore de morceaux de racines à planter sous châssis au début de l'hiver. Pour les rejets, pour pouvoir admirer la première floraison, il faudra attendre au moins 3 ou 4 ans.
    sol : bien drainé, riche, frais.
    emplacement : soleil, à l'abri des vents violents, qui font tomber les trompettes trop rapidement et dessèchent les marges des feuilles.
    zone : 6/7 - 12, tolère aisément -13°C .
    origine : sud-est de la Chine dans les provinces côtières de Fujian, Guangdong, Guangxi, plus à l'est dans les provinces de Hebei, Shanxi et Shandong, cultivée et naturalisée au Pakistan, en Inde, introduite en France vers 1800.
    entretien : les campsis ont en principe des rameaux munis de crampons (racines aériennes) mais ce 'Grandiflora' en a peu, il est donc nécessaire de le palisser,attention son suc est irritant pour la peau.
    Arroser régulièrement les premières années pour favoriser un enracinement profond et prévoir au pied un bon paillage.
    maladies et ravageurs : visité par les fourmis qui convoitent son nectar et viennent trairent les pucerons, elle peut subir les assauts des aleurodes (mouches blanches) et des cochenilles. Sensible à l'oïdium et aux tâches foliaires.
    NB : son nom Campsis  vient du grec 'kampsis', qui signifie courbé faisant référence à ses étamines courbes plaquées de part est d'autre de la corolle, son nom spécifique grandiflora  à grandes fleurs.
    Ce genre ne comprend que deux espèces, cette asiatique et une autre du sud-est des États-Unis, Campsis radicans , consulter sa fiche.
    Parmi les cultivars, citons :
    Campsis grandiflora  'Morning Calm' à fleurs corail et gorge jaune, la corolle est parcourue de veines plus foncées, revers plus clair, a planter hors zone ventée, les fleurs se détachent trop rapidement comparaison faite avec un Campsis radicans qui se trouve dans le même coin.
    Campsis grandiflora  'Thunbergii' H 4-5m, ses fleurs sont plus trapues.

    Consulter également la liste des autres plantes grimpantes, dans l'encyclopédie la liste s'affiche dans la colonne à droite.

    Annotations :
    * Thunb., abréviation botanique pour le botaniste suédois Karl Peter Thunberg (1743- 1822), à qui l'on doit en 1784 la publication de 'Flora japonica', puis 'Flora capensis' (1807-1812), un genre de 200 espèces lui a été dédié Thunbergia et 261 espèces ou sous-espèces sous la forme thunbergii.
    * Voss. abréviation botanique pour le météorologiste-botaniste allemand Andreas Voss (1857-1924).
    *Lam. abréviation botanique pour le naturaliste-biologiste-botaniste français Jean Baptiste Antoine Pierre de Monnet de Lamarck (1744-1829), fondateur de la biologie, il en établi les principes théoriques, voir Philosophie zoologique (1809) ou il établi une nouvelle classification pour les animaux; il fut considéré comme le plus grand botaniste de son temps, on lui doit un traité de botanique 'Encyclopédie méthodique' (1783-1793), il énonce un principe fondamental sur l'évolution des animaux et végétaux qui sous l'influence de diverses conditions induisent des adaptations et modifications.
    * Loisel. pour le médecin- botaniste français Jean-Louis-Auguste Loiseleur-Deslongchamps (1774-1849), qui s'oriente vers la phytothérapie, élu en 1823, membre de l'Académie de médecine, on lui doit de nombreux ouvrages dont 'Flora gallica, seu enumeratio plantarum in Gallia spontè nascentium, secundem Linnaeanum systema digestarum, addita familiarum naturalium synopsi' Paris, 1806-1807. Il participe à la rédaction d'un almanach, la célèbre Revue horticole fondée en 1755 par Pons-Augustin Alletz, publiée jusqu'en 1781 et depuis cet ouvrage de référence en matière d'horticulture est régulièrement réédité en 1 ou 3 volumes, suivi de versions simplifiées, en 1933 la 150e éditions est la première édition illustrée de planches en couleurs à partir d'aquarelles de l'aquarelliste parisien Adolphe Philippe Millot (1857–1921), édit. Librairie Agricole de la Maison Rustique.
    nmauric©02.07.2001 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.

Campsis grandiflora

un compteur pour votre site