Acanthus mollis - Acanthe molle, Branche-ursine
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Démons & Merveilles, photos © Catherine Baral
    Nom commun : Acanthe, Acanthe molle, Branche-ursine.
    Nom latin : Acanthus mollis  L.
    famille : Acanthaceae.
    catégorie : vivace à rhizome traçant.
    port : touffe évasée et hampe florale érigée.
    feuillage : 'caduc' vert foncé brillant. Grandes feuilles molles, opposées, profondément lobées, dentées sur des tiges charnues
    floraison : milieu été (juillet-août suivant la région). Grande hampe florale ( 1-2m) érigée, fleurs bilabiées, chiffonnées, la lèvre inférieure à 3 lobes, 4 bractées dentées.
    couleur : blanc (fleurs) et pourpre pour les bractées.
    fruits : longues capsules brillantes, ovoïdes, formées de 2 valves, libérant 2-4 graines.
    croissance : rapide.
    hauteur : 1 - 1.50 m, distance de plantation 60 cm.
    plantation : automne ou printemps.
    multiplication : semis au printemps (après trempage des graines) ou semis de graines fraîches en septembre, division, bouture de racine en automne-hiver.
    sol : riche, frais ou sec, drainé, ajouter du sable.
    emplacement : soleil, mi-ombre à l'abri du vent. Tolère l'air marin.
    zone : 7 - 10, jusqu'à -15°C.
    origine : spontanée au sud-ouest, sud de l'Europe et en Afrique du Nord.
    entretien :Attention, elle n'aime pas être déplacée. Si l'on ne veut pas être envahi, couper la hampe florale avant fructification, attention cela pique.
    Sensible à l'oïdium, sujet aux escargots et aux limaces. Il existe des cultivars, certain ne se ressème pas.
    NB : Son nom vient du grec "akantha" qui signifie épine. Ce genre comprend une trentaine d'espèces de vivaces, originaires d'Afrique tropicale, d'Asie et d'Europe du sud et du sud-ouest.
    Depuis l'Antiquité grecque, elle est omniprésence dans les éléments d'architecture depuis la "Corbeille de Callimaque" (Ve siècle avant J.-C.) figurant sur les chapiteaux corinthiens, créés par ce sculpteur athénien.
    Selon Vitruve: il se serait inspiré d'une acanthe, qui aurait poussé en enveloppant une corbeille, déposée sur la tombe d'un enfant (sui selon la tradition devait l'accompagner jusqu'au royaume d'Hadès).
    Représentée un peu partout dans le monde (on la retrouve sur des sculptures murales en Inde), aussi reproduite sur du mobilier (André-Charles Boulle). Prisée jusqu'au 17 éme siècle en Europe, elle figure sur les armoiries de la ville d'Uzès (Gard).
    Propriétés et utilisations :
    Depuis l'Antiquité, sa sève avait la réputation d'être tonique et stimulante, réservée aux guerriers qui rituellement en buvaient avant de partir au combat.
    Pline et Dioscoride la prescrivaient pour soigner les plaies ( propriété émolliente), les dysenteries (contient des mucilages).
    Elle est toujours prescrite en médecine traditionnelle, pour diverses inflammations. Autrefois utilisée pour obtenir une teinture jaune.
    Autre espèce présente dan s l'Encyclopédie :
    Acanthus balcanicus  Heywood & I.B.K.Richardson, Acanthe des Balkans aussi Acanthe de Hongrie, consulter sa fiche
    Quelques autres espèces :
    Acanthus arboreus  Forssk., synonyme Acanthus pubescens  Engl., originaire d'Afrique Centrale et d'Afrique de l'ouest (Zaïre, Kenya, Burundi), zones 10-11.
    Acanthus caudatus  Lindau, se rencontre en Afrique (Angola).
    Acanthus carduacens  Griff., se rencontre en Asie (région Himalaya).
    Acanthus dioscoridis  > Willd., endémique en Turquie.
    Acanthus ebracteatus  Vahl. appelé localement Houx de mer, originaire d'Asie du sud-est (sud de la Chine, Indes, Philippines)
    Acanthus hirsutus Boiss., originaire de Turquie,feuilles épineuses, fleurs: blanc verdâtre, bractée verte, zones 7-10.
    Acanthus hungaricus  ( Borbás ) Baenitz, synonyme Acanthus longifolius  Poir., certains auteurs le donne comme synonyme de Acanthus balcanicus Heywood & I.B.K.Richardson, originaire des Balkans. 80 cm de haut. Feuilles étroites profondément découpées, dentées, fleurs blanches bractées roses, zones7 -10, note : nous avons reçu un témoignage de survie en zone 4-5.
    Acanthus ilicifolius  L., originaire d'Asie (Malaisie, Thaïlande, ..), d'Australie (Queensland) en zones marécageuses, fleurs violetes.
    Acanthus leucostachys  Wall., originaire d'Asie en zones marécageuses, 1,5 m, feuilles rigides, lobées, épineuses. Fleurs blanches, supporte le sel.
    Utilisée dans la pharmacopée asiatique dans le traitement des allergies, des infections cutanées (abcès), des calculs rénaux, des rhumatismes et des vers intestinaux (graines). La sève serait tonique, elle est utilisée pour fortifier les cheveux. Une étude clinique est en cours pour une utilisation dans le traitement des eczémas.
    Acanthus montanus  T. Anders, originaire d'Afrique de l'ouest, 1.40m, feuilles fortement découpées, fortement épineuses panachées de blanc, zones 10-11.
    Acanthus sennii  Chiov., originaire de l'Ethiopie (Abyssinie).
    Acanthus syriacus  Boiss., originaire d'Asie Mineure (Liban, Syrie,Turquie...), 40 - 60 cm de haut, feuilles fortement épineuses, lancéolées, recouvertes de poils, fleurs et bractées: blanc, pourpre, zones 7 -10.
    Acanthus spinosus  L., synonyme Acanthus caroli-alexandri Hausskn., originaire du pourtour méditerranéen. Grandes feuilles découpées, dentées et épineuses. fleurs et bractées: blanc, rose, zones 7 - 10.
    Acanthus volubilis  Wall., originaire d'Asie.
    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site