Anemone blanda - Anémone attrayante, séduisante
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    anemone blanda
    univ-lyon1 © Joël Reynaud
    Nom commun : Anémone attrayante, Anémone séduisante Anémone de Grèce, Anémone des Balkans, nommée par les anglophones 'Greek thimbleweed'.
    Nom latin : Anemone blanda Schott* & Kotschy*, synonymes Anemone apennina subsp. blanda (Schott & Kotschy) Hayek, Anemonoides blanda (Schott & Kotschy) Holub, est illégitime Anemone apennina Boiss.*
    famille : Renonculaceae.
    catégorie : vivace herbacée toxique à souche tubéreuse.
    port : touffe, compacte.
    feuillage : caduc, disparaît en hiver, vert foncé légèrement velu. Feuilles disposées en rosette à la base autour de la tige florale, feuilles trifoliées à folioles profondément découpées.
    floraison : les boutons floraux apparaissent en même temps que les feuilles au début du printemps courant mars-avril à la fin juin, début juillet selon climat.
    Sur des tiges pourpres et velues, petites fleurs étoilées en forme de marguerite d'une vingtaines de ligules, bouquet d'étamines en couronne, en dessous un involucre de 3 feuilles sessiles et découpées.
    couleur : violet, lavande, glycine, blanc, rose bouquet d'étamines jaune soutenu.
    hauteur : 0.15 à 0.20 m.
    plantation : à l'automne ou au printemps à 5-6 cm de profondeur tous les 10 cm, elle n'aime pas être déplacée.
    multiplication : par semis et par division des tubercules vers la fin de l'été lorsqu'elle entre en repos, à ne pas renouveler trop fréquemment car elle n'aime pas être dérangée et risque de végéter.
    sol : riche en humus, bien frais en été et surtout bien drainé. Une préférence pour les sols calcaires. Dans les potées prévoir un mélange sablonneux et riche en matière organique (compost).
    emplacement : mi-ombre, soleil léger à l’abri des expositions trop brûlantes.
    zone : 6 - 9, tolère aisément - 15°C.
    origine : sud-est de l'Europe en altitude, Asie Mineure présente en Turquie, Syrie et Liban, dans la péninsule balkanique en Grèce.
    entretien : prévoir un bon paillage de feuilles en hiver. Pour les potées arroser durant la période de croissance uniquement et veiller à ne pas laisser stagner de l'eau dans les dessous de pots au risque de provoquer le pourrissement des tubercules.
    NB : son nom Anemone vient du grec 'anemos' qui désigne le vent', certainement parce que les tépales sont vite détachés par le vent. Un nom qui lui aurait été attribué par le philosophe et savant grec Théophraste qui fut un des premiers botanistes, à qui l'on doit entre autre 'Recherches sur les plantes, les causes des plantes'. Et son nom spécifique vient du latin blandus qui signifie caressant, doux.
    Elle a sa place au jardin pour former des tapis couvre-sol dans une pelouse, dans les massifs arbustifs, en sous-bois ombragé ou simplement dans des potées ou vasques pour les balcons, patios et terrasses ombragées.
    Ce genre comprenait plus de 553 noms d'espèces connues après révision en 2013 seulement 159 noms d'espèces ont été retenus puis 304 autres noms sont considérés comme des synonymes et 90 autres sont non résolus ou invalides. Ce sont toutes des espèces de vivaces à tubercules ou vivaces rhizomateuses, originaires des zones tempérées de l'hémisphère nord, de l'Asie et quelques unes, originaires de l'hémisphère sud en Afrique australe, Amérique du sud dont l'Argentine et le Chili.
    Parmi les cultivars citons :
    - Anemone blanda 'Atrocaerulea': à fleurs d'un bleu soutenu.
    - Anemone blanda 'Charmer' : à fleurs d'un rose clair.
    - Anemone blanda 'Blue Shades'aux fleurs bleu mauve.
    - Anemone blanda 'Blue star': à fleurs d'un bleu pâle.
    - Anemone blanda 'Radar': à fleurs rouge magenta, la partie centrale est blanche.
    - Anemone blanda 'Pink star': à fleurs d'un rose soutenu assez vif.
    - Anemone blanda 'Tons Bleus', serait l'équivalent de 'Blue Shades', un mélange de divers tons de bleus.
    - Anemone blanda 'Violet' à fleurs violettes, blanche en coeur.
    - Anemone blanda 'White splendor, White splendour': à fleurs blanches.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie:
    - Anemone alpinaL., Anémone des Alpes, consulter sa fiche.
    - Anemone coronaria  L., Anémone de Caen, consulter sa fiche.
    - Anemone japonica Sieb. & Zucc., Anémone du Japon, consulter sa fiche.
    - Anemone nemorosa  L., Anémone des bois, consulter sa fiche.
    Quelques autres espèces :
    - Anemone altaica  Fisch. ex Ledeb., H 0,2 m, fleurs blanches ou violettes au printemps, zones 6 - 9.
    - Anemone andina  Steven., synonymes Pulsatilla andina  (Rupr.) Grossh., Pulsatilla albana var. andina , Pulsatilla albana  (Steven) Bercht. & J.Presl, originaire d'Asie Mineure (Turquie) jusqu'en Asie Centrale (Caucase entre 2000 et 4000m d'altitude), fleur jaune, bleu ou violet au printemps, zones 4-8.
    - Anemone apennina  L., Anémone des Apennins, originaire d'Europe méridionale (Italie - Apennins), H 0.1 m, espèce protégée à fleurs bleues au printemps, elle à aussi des propriétés médicinales, zones 6 - 9.
    - Anemone antucensis  Poeppig, originaire d'Amérique du Sud (Argentine et Chili dans les Andes - région d'Antuco), zones 5-9.
    - Anemone baldensis  Lamarck. : H 0,2 m, fleurs blanches au printemps, zones 6 - 9.
    - Anemone biflora  D.C : H 0,1 m, fleurs jaune, orange ou rouge au printemps, zone 8.
    anemone_narcissiflora
    Jean Pelmont ©
    - Anemone bucharica  Regel ex Finet & Gagnep. : H 0,2 m, fleurs rouge au printemps, zones 8-9.
    - Anemone cernua  Thunb., originaire d'Asie (Chine, H 0,2 m, fleurs violettes au printemps. Utilisée dans la pharmacopée traditionnelle asiatique (Petéou wong) pour ses propriétés sédatives, diurétique, anti-diarrhéique, zones 6 - 9.
    - Anemone coronaria  L., Anémone de Caen, Anémone 'Saint Brigid', c'est l'Anémone des fleuristes : H 0,2 m, fleurs blanches, rose, ou rouge 3 mois après plantation, zones 7 - 10.
    Anemone decapetala  Arduini, synonyme Anemone caroliniana  Torr. & A. Gray, originaire d'Amérique du nord, H 0,15 m, fleur d'un bleu -violet au printemps, zones 6 - 9.
    Anemone demissa  Hook.f. & Thomson : H 0,3 m fleurs blanches ou bleues en été.
    Anemone drummondii Watson ou Anémone de Drummond, originaire d'Amérique du Nord (Canada et des États-Unis - Nevada et Californie en altitude White Moutains), 0.05 à 0.10m, fleurs blanches au printemps, zones 4 - 9
    - Anemone eranthoides Regel : H 0,1 m, fleurs jaune au printemps.
    - Anemone flaccida  Fr. Schmidt, synonyme Arsenjevia flaccida  (Fr. Schmidt.) V. N. Starodubtsev : H 0,2 m, fleurs blanches au printemps.
    - Anemone halleri  (All) Willd., synonyme Pulsatilla halleri   Spreng. ou Anémones de Haller, originaire d'Europe (Alpes), H 0,15 à 0.30 m, fleurs mauve lilas au printemps, zones 5 - 9.
    - Anemone heldreichiana  Gand., synonyme Anemone stellata var. Heldreichii  Boiss.: H 0,1 m, fleurs blanches au printemps.
    - Anemone hupehensis  Hort. ex Boynton, synonyme Anemone japonica var. hupehensis , originaire de Chine (ouest et centre) H 0,8 m à 1m, fleurs blanches, rose, rouge en été, zones 6 - 10.
    - Anemone caffra  Harv., originaire d'Afrique du Sud (province du Cap), H 0.20 à 0.40m, fleurs blanches en été, zones 8-10
    - Anemone magellanica , originaire d'Amérique du Sud (Argentine, Chili, Patagonie), H 0.15 à 0.30m, fleurs blanc crème à jaune ivoire, zones 5 - 8.
    - Anemone multifida  Poiret, originaire d'Amérique du Nord (Canada et nord des États-Unis), se rencontre aussi en Amérique du Sud (Argentine -Terre de feu et au Chili ): H 0,15 m, fleurs d'un jaune pâle en été, zones 2 - 8.
    - Anemone narcissiflora  L. : H 0.40 m, fleurs blanches au printemps ( photo du milieu).
    - Anemone obtusiloba  D. Don, synonyme Pulsatilloides obtusiloba  ( D.Don ) V. N. Starodubtzev : H 0,1 m, fleurs blanches, jaune ou bleu au printemps.
    - Anemone palmata  L. , originaire du bassin méditerranéen (péninsule ibérique et France) : H 0,10 à O.15 m, rhizomateuse, fleurs d'un jaune vif brillant au printemps, zones 8 - 9.
    - Anemone pavonina  Boiss. , originaire du bassin méditerranéen (est), H 0,25 m, fleurs rouge, rose, blanc au printemps, zones 8 - 9 (photo du bas).
    - Anemone petiolusa   Juz : H 0,15 m, fleurs jaune au printemps.
    - Anemone polyanthes  D. Don, H 0,5 m, fleurs blanches au printemps.
    anemone pavonina
    Jean Pelmont ©
    - Anemone ranunculoides  L., synonyme Anemone × korzchinskyi  E. G. Camus, H 0,1 m fleurs jaune au printemps, zones 4-9.
    - Anemone rivularis  Wall., synonyme Anemone elongata  D.Don, originaire d'Asie du sud-est (Chine occidentale, Himalaya, Inde), H 1 m, fleurs blanches au printemps, zones 4 - 9.
    - Anemone sellowii Pritzel, originaire d'Amérique du Sud (Brésil région de Sáo Paulo), espèce en voie de disparition.
    - Anemone sylvestris  L. : H 0,5 m fleurs blanches au printemps, zones 4 - 9.
    - Anemone tomentosa  (Maxim.) P'ei, synonyme Anemone vitifolia var.tomentosa , originaire d'Asie (nord et centre de la Chine) , H 1,5 m, fleur rose en fin d'été, zones 4 - 9.
    - Anemone trifolia  L. : H 0,15m, fleurs blanches au printemps, zones 4 - 9.
    - Anemone trullifolia  Hook.f. & Thomson, synonyme Pulsatilloides trullifolia  ( Hook.f. & Thomson) V. N. Starodubtzev : H 0,15 m , à fleurs bleues, blanches ou jaune au printemps, zones 5 - 9.
    - Anemone tuberosa  Rydb: Anémone tubéreuse, originaire des États-Unis en zone désertique (sud-est de l'Arizona, Texas, Utah), fleurs à tépales blanc virant au rose en pointe, au début du printemps (février - avril), zones 9.
    - Anemone tschernaewi  Regel : H 0,25 m, fleurs blanches ou rose au printemps, zones 5 - 9.
    - Anemone vitifolia  Buch. - Ham. ex DC. : H 1 m, fleurs blanches en fin d'été, zones 5 - 9.

    Annotations :
    *Boiss., abréviation botanique pour le nom du botaniste-explorateur-collecteur suisse Pierre Edmond Boissier (1810-1885). On lui doit l'introduction de milliers de plantes rapportées de ses voyages et de nombreux ouvrages dont 'Voyage botanique dans le Midi de l'Espagne pendant l'année 1873', illustration de J C Heyland et 'Flora orientalis : sive, Enumeratio plantarum in Oriente a Graecia et Aegypto ad Indiae fines hucusque observatarum' (1867-1884). L'herbier du Collège royale de San Lorenzo de El Escorial conserve encore quelques unes de ses plantes herborisées en Andalousie.
    *Kotschy, abréviation botanique pour le botaniste-explorateur autrichien Carl (Karl) Georg Theodor Kotschy (1813-1866), séjourne au Moyen-Orient et en Afrique du Nord de 1836 à 1862, durant cette période il collecte plus de 300 000 spécimens. Ensuite il se rend en Cilicie, Syrie et Égypte et de la vers l'Asie Mineure dont la Perse.
    Auteur de nombreux ouvrages sur les végétaux et animaux du Taurus (sud de la Turquie), sur les chênes d'Europe et d'Orient "Die Eichen Europas und des Orients" 1858-1862.
    Dans les Fabacées le genre Kotschya lui est dédié et des espèces animales et végétales sous la forme kotschyi, kotschyanus.
    *Schott., abréviation botanique pour le nom du botaniste autrichien Heinrich Wilhelm Schott 1794-1865), qui séjourne au Brésil de 1817 jusqu'en 1821, il se spécialise alors dans l'étude des Aracées tropicales. En 1845, il est nommé directeur du Jardin impérial du palais de Schönbrunn (Vienne). On lui doit un superbe ouvrage illustré 'Aroideae Maximilianae, éditeur J. Peyritsch -1879, des planches sont a découvrir à l'Institut de botanique de Vienne.
    natacha mauric © 02/01/2000 ® Jardin! L'Encyclopédie
    - nmauric©02/01/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.




compteur pour site