Plectranthus ciliatus  - Plectranthe cilié, Germaine
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Plectranthus cilié, Germaine, nommée par les anglophones 'Speckled Spur Flower', 'African spur flower, 'Purple-leaved plectranthus'.
    Nom latin : Plectranthus ciliatus  E. Mey., synonyme Plectranthus natalensis  Gürke
    famille : Lamiaceae.
    catégorie : vivace à sous-arbrisseau aux tiges carrées couvertes de poils incurvés d'un violet pourpre. Sous nos climats souvent cultivée comme plante d'intérieur.
    feuillage : persistant, gaufré, vert foncé à vert moyen aux nervures plus foncées et violacées vers le pédoncule violet colombin, pourpré sur le revers légèrement pubescent. Feuilles opposées ovales à marge dentelée.
    port : érigé puis retombant, rampant.
    floraison : de l'automne à hiver (dés septembre et octobre) et un peu toute l'année selon climat, parfum selon espèce. Epis de fleurs opposées dans un court calice velu.
    couleur : bleu-violet pâle à blanc ponctué de violet pourpre, étamines blanches.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.2-0.40 m et plus pour un étalement nettement supérieur.
    plantation : à l'automne ou au printemps selon climat.
    multiplication : bouture dans l'eau de tiges (5 à 8 cm) ne laisser que les 4 dernières feuilles, au niveau des noeuds apparition de racines entre 6 et 8 jours, plantez 4 à 5 jours après dans un mélange de terreau et de sable à part égale, pincer régulièrement; par semis spontané ou semis à chaud et par division des touffes. Possibilités de démarrer les boutures courant septembre en prévision des prochaines plantations.
    sol : riche, humifère, drainé, frais. Pour une culture en pot un mélange de terreau de feuilles, bonne terre de jardin et sable.
    emplacement : mi-ombre lumineuse.
    zone : 9 - 10, tailleurs à cultiver en annuelle et conserver quelques plants à l'intérieur ou dans des potées que l'on rentre l'hiver dans un lieu frais environ 14 à 15°C.
    origine : dans les zones subtropicales humides et boisées de l'Afrique du sud dans les provinces du Swaziland, KwaZulu-Natal et à l'ouest du Cap, sud de l'Australie, dans son milieu naturel s'est une espèce menacée, figure sur la liste rouge. Naturalisée depuis 1972, le long de la côte dans l'est de l' Australie, au sud-est du Queensland, en Nouvelle-Galles du Sud et au sud de Victoria, après avoir été introduite comme plante ornementale.
    entretien : cultivée autant pour le feuillage que pour les fleurs, elle est idéale en suspension et gagne à être sortie (hors gel) et à être brumisée régulièrement.
    entretien : pincer à plusieurs reprises pour favoriser la ramification en lui donnant ainsi un port compact, après floraison supprimer les hampes florales.
    Pour une culture en pot arroser régulièrement en prenant le soin de laisser sécher le substrat entre deux arrosages, durant la période de croissance effectuer tous les 15 jours un apport d'engrais, réduire les arrosages en hiver et supprimer l'engrais.
    maladies et parasites : peut être sujet aux pucerons.
    NB : son nom Plectranthus  vient du grec 'plektron' désigne un éperon et 'anthos' la fleur faisant référence à l'éperon qui se trouve sur les fleurs de certaines espèces du genre et son nom spécifique ciliatus  cilié, faisant référence à ses feuilles poilues donnant un aspect cilié à sa marge crénelée. Ce genre comprend 350 espèces de vivaces, sous arbrisseaux et arbustes, originaires des régions tempérées et tropicales de l'Europe, du sud-est de l'Afrique australe (environ 53 espèces endémiques) et de l'Australie, Madagascar, îles du Pacifique, Inde et Indonésie.
    Introduit tardivement dans les jardins botaniques de l'Afrique du Sud puis diffusé ailleurs à partir de 1914, et ce serait en 1932 les pépiniéristes suédoises qui le proposèrent pour la première fois dans leur catalogue comme plante d'intérieur en suspension. Certaines espèces à tubercules comestibles furent tentées en pleine terre au jardin coloniale de Marseille dès 1910, comme l'africain Plectranthus coppini  Heckel à floraison d'un bleu pâle, appelé localement Ousounifing (Petite patate noire) et celui du Transvaal, le Matambala Plectranthus ternatus  Sims.
    Les utilisations sont donc multiples : en couvre-sol pour l'ombre ou la mi-ombre dans la zone de rusticité, en suspension en intérieur pour les espèces retombantes (H inf à 0.5m) c'est pour cela que certains surnomment les Plectranthus les "stars de l'ombre" !
    Parmi les cultivars, citons :
    - Plectranthus ciliatus  'Drege' dédié à son découvreur le botaniste, explorateur, horticulteur allemand Johann Franz Drège (1794-1881), 60 cm de haut pour un étalement de plus d'1m, grandes feuilles vert foncé au revers pourpré à poils blancs, floraison blanche au printemps et en été.
    - Plectranthus ciliatus  'Easy Gold', feuillage largement jaune doré, plus anisé pour les jeunes feuilles, le tout aux nervures d'un vert sombre à vert pourpré au limbe pouvant être irrégulièrement maculé de vert foncé.
    - Plectranthus ciliatus  'Royal Duke, feuillage vert soutenu avec le long de la marge un liseré crème.
    - Plectranthus ciliatus  'Zulu Wonder', aux feuilles plus larges et arrondies, vert foncé sur le dessus revers aubergine, marge en dents de scie, photo du bas.
    - Plectranthus ciliatus  'Sasha' feuillage bi à tricolor, limbe vert foncé le long des nervures au centre pourtour d'un vert chartreux à jaune-vert, lavé de rose en pointe.
    - Plectranthus ciliatus  'Silver Knight', au feuillage panaché, marginé de blanc crème.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    - Plectranthus madagascariensis Benth., et quelques autres espèces vivaces pour sol sec fiche.
    - Plectranthus ambiguus  (Bolus) Codd, et quelques autres espèces arbustives, consulter la fiche.
    Différentes espèces vivaces (feuillage vert sauf note) :
    - Plectranthus amboinicus  (Lour.) Spreng. synonymes Coleus amboinicus  Lour., Coleus aromaticus  Benth., Solenostemon amboinicus  nommé Gros thym', originaire d'Asie, succulent, rampant 30 cm de haut, feuilles aromatiques, vert pâle, dentées. Fleurs blanches ou rose. Le feuillage est utilisé comme condiment à la place du thym, zones 10-12. illustration du bas.
    - Plectranthus amboinicus  'Variegata' à feuillage bordé de blanc.
    - Plectranthus australis , R.Br. : H 1m, feuillagevert floraison blanche ou mauve.
    Plectranthus dolichopodus  Briq. : H 1m, floraison d'un bleu-violet en fin d'été à automne, sol humide.
    M.Sorensen* (1937)
    - Plectranthus ernstii  L.E.Codd, semi-succulent, H 0.2m, violet en fin d'été, sol très drainé, peut être mené facilement en bonsaï.
    - Plectranthus forsteri  Diels., (hybrides) H 0.25m à 0.50m, feuillage vert ou vert panaché de blanc ou vert à revers rouge.
    - Plectranthus grallatus  Briq., H 1m, feuillage teinté de rouge au revers fleurs blanches en été à automne.
    - Plectranthus hilliardiae  Codd. : érigé H 0.40m, floraison violette en été à automne, pour l'ombre.
    - Plectranthus oertendahlii  T.C.E.Fr., semi-succulent H 0.2m f. vert à nervures blanc-argenté fleur violet en été à automne, à renouveler par boutures.
    - Plectranthus oribiensis  L.E.Codd : arbrisseau ou vivace H 1.5m érigé fleur violet en été à automne.
    - Plectranthus petiolaris E.Mey. : érigé H 1m feuillage aromatique (parfum de menthe) fleur violet en été à automne.
    - Plectranthus rubropunctatus  Codd : H 0.30m, fleurs d'u bleu pâle en été à automne.
    - Plectranthus verticillatus  Druce : H 0.1 à 0.70m, semi-succulente feuillage parfois pourpre sur le revers, floraison blanche ou mauve pâle.
    - Plectranthus verticillatus  'Ambullusi à feuilles plus rondes.

    Annotations :
    M. Sorensen , illustration du Spanish thyme, planche 646 dans Addisonia, vol. 20, contributed by the Missouri Botanical Garden, U.S.A.
    - rgautier et nmauric © 28/10/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site