Heliconia wagneriana  - Héliconia de Wagner
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Heliconia de Wagner.
    Nom latin : Heliconia wagneriana  Petersen, synonymes Heliconia wagneriana  Petersen in Martius, Bihai wagneriana  Kuntze.
    famille : Heliconiaceae.
    catégorie : vivace rhizomateuse.
    port : dressé, en éventail.
    feuillage : persistant, vert soutenu, brillant, blanchâtre sur le revers. Longs pétioles engainants, très grandes feuilles (2m x 40) alternes, elliptiques, légèrement ondulées, nervures marquées et brunâtres, nervure médiane est saillante sur le revers.
    floraison : toute l'année sous climat approprié, nectarifère. Grandes inflorescences (45 cm) dressées, à bractées épaisses (6 à 20), alternes, en forme de bec très effilé, enserrant des petites fleurs tubulaires à peine saillantes, composées de 3 sépales et 3 pétales. Les fleurs mâles sont situées au sommet des épis.
    couleur : pour les bractées tache rouge cernée de jaune et vert, vert pour les fleurs.
    fruits : capsule contenant une graine brillante à enveloppe bleu.
    croissance : rapide.
    hauteur : 2, 5 m à 4,5m voir plus.
    plantation : au printemps pour l'Europe.
    multiplication : par semis après trempage, division des rejets ou bouturage de tronçon de rhizome.
    sol : riche, humifère et humide.
    emplacement : mi-ombre ou léger soleil.
    zone : 11-12. Température minimale 15°. Il a besoin d'une chaleur humide pour croître.
    origine : Amérique du Sud et Amérique centrale (Colombie, Guatemala, Honduras, Salvador), en zone tropicale humide, forêts pluviales.
    entretien : sans. Sensible aux limaces, aux araignées rouge en atmosphère trop sèche.
    NB : Son nom Heliconia fait référence au Mont grec Hélicon, lieu sacré où se réunissaient les Muses.
    Ce genre autrefois rattaché aux Musaceae, comprend plus de deux cent espèces de vivaces persistantes, originaires en majeur partie d'Amérique du Sud, d'Amérique centrale et aussi les îles du Pacifique, en zone tropicale humide.
    De nombreux cultivars et hybrides ont été créés pour satisfaire en grande partie le commerce des fleurs coupées, car elles se conservent entre 15 jours à 3 semaines.
    Localement le feuillage est souvent utilisé pour emballer les vivres frais. Pour certaines espèces, il est utilisé pour la cuisson des aliments.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Heliconia bihai  L., consulter sa fiche
    Heliconia caribaea  Lam., consulter sa fiche
    Heliconia hirsuta Jacq., consulter sa fiche
    Heliconia psittacorum  L;f., consulter sa fiche
    Heliconia rostrata  Ruíz & Pav., consulter sa fiche
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
>
un compteur pour votre site