Fremontodendron californicum - Frémontodendron de Californie
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Frémontodendron de Californie, Frémontia de Californie, nommé par les anglophones 'Flannelbush, Silver Oak, Slippery Elm'.
    Nom latin : Fremontodendron californicum  (Torr.*) Coville., synonymes Fremontodendron californicum Coult.*, Fremontia californicaTorr.*
    famille : Sterculiaceae (Fremontodendreae).
    catégorie : arbuste à l'écorce brun foncé, les jeunes tiges sont couvertes de poils brun clair, d'une assez courte longévité.
    port : dense, arrondi.
    feuillage : persistant, vert foncé, brillant au revers plus pâle couvert de poils irritants brun clair.
    Des feuilles palmatilobées (5- 8 cm environ) alternes ressemblant un peu aux feuilles de vigne.
    floraison : principalement du milieu du printemps au début de l'été courant mai juin, avec quelques remontées sous climats doux, parfumée, nectarifère et pollinifère abondamment visitée par les abeilles, les colibris, les papillons et bien d'autres insectes.
    Fleurs légèrement bisexués, parfumées, axillaires en coupe (5 cm), formée de 5 grands sépales, brillants, arrondis effilés en pointe se chevauchant au revers velue et 5 étamines. Visitée par les abeilles. Les bourgeons floraux ovoïdes sont duveteux.
    couleur : jaune d'or, anthères plus foncé voir orangé.
    fruits : enchâssés dans les sépales duveteux, capsule brune cylindrique duveteuse contenant des graines noires.
    croissance : moyen.
    hauteur : 2 à 6/ 9 m.
    plantation : à automne loin des zones de passage, car son feuillage poilu et irritant peut s'accrocher aux vêtements et de là elles peuvent provoquer une irritation au niveau de la peau et des yeux.
    multiplication : par semis conserver auparavant les graines au froid puis les mettre à tremper 48 h dans de l'eau tiède puis scarifier avant de semer ou bouturage de tiges semi-aoûtées qui semblent assez aléatoires.
    sol : ordinaire neutre ou alcalin et même sablonneux ou caillouteux et pauvre, mais surtout très bien drainé, un excès en eau peu provoquer le pourrissement des racines. Excellente résistance à la sécheresse et aux embruns.
    emplacement : soleil, à l'abri des vents froids.
    zone : 8 - 10. Tolère -15°, une fois installé il tolère parfaitement l'extême sécheresse qui règne au nord de la Californie durant l'été.
    origine : sud ouest des États-Unis (Californie et Arizona) en zone boisée dans la Sierra Nevada entre 200 et 400 m d'altitude.
    entretien : sans, prévoir des gants avant d'effectuer tous soins*.
    Il est recommandé une fois bien installé de ne pas l'arroser durant l'été, il est donc conseillé de le planter loin des asperseurs.
    NB : son nom Fremontodendron lui a été donné en souvenir du général John Charles Frémont (1813-1890) qui fut aussi un grand explorateur-botaniste, dés 1842 il entreprit de nombreuses expéditions topographiques dans les Rocheuses et en Sierra Nevada, nommé en 1846 gouverneur de la Californie et par la suite chef du parti anti-esclavagiste et radical.
    Ce genre ne comprend que deux espèces d'arbustes persistants ou semi-persistants, des croisements entre les deux espèces ont donné quelques hybrides dont certains se rencontrent dans des zones limités.
    Aux États-Unis, il est utilisé pour orner les bords des routes ou autoroutes car il a une excellente résistance à la pollution atmosphérique et à la sécheresse.
    Idéal sous climats appropriés pour être utilisé dans les jardins secs ou ceux en bord de mer dans les haies libres, dans les massifs arbustifs en sujet isolé ou palissé contre un mur ensoleillé, ainsi que sur les talus dans les zones sablonneuses.
    Parmi les cultivars et hybrides, citons :
    - Fremontodendron californicum 'California Glory' issu de croisement entre Fremontodendron californicum  et mexicanum  un arbuste de 4 à 5 m de haut port dressé, avec un étalement de + ou - 3 m, feuilles à 5 lobes au revers plus clair à la floraison printanière courant avril-mai d'un jaune citron brillant tacheté de rouge, à croissance assez rapide, parfaitement adapté à la sécheresse et aux embruns, tolère aisément -12°C.
    - Fremontodendron  'Dara's Gold' floraison hivernale jaune d'or.
    - Fremontodendron  'Kent Taylor', issu de croisement entre Fremontodendron californicum  et decumbens  de petite taille 2 à 2m20 au port étalé, feuillage gris vert, longue floraison (mai-août) parfumée, jaune d'or virant à l'orangé en vieillissant. Il est recherché pour être utilisé en bonsaï.
    - Fremontodendron  'Pacific Sunset', la floraison d'un jaune orangé.
    - Fremontodendron californicum  'San Diego', arbuste au port étalé à cime arrondie, floraison estivale jaune assez clair.
    - Fremontodendron californicum  'San Gabriel' issu de croisement entre Fremontodendron californicum  et mexicanum  floraison au printemps courant avril-mai remontée en juin d'un jaune d'or, revers des pétales et boutons floraux lavé de jaune d'or à d'orangé soutenu lavé de rouille.
    - Fremontodendron  'Tequila Sunrise' , la floraison tirant sur l'orange.
    - Fremontodendron californicum subsp. decumbens  ( R.M.Lloyd ) Munz, synonyme Fremontodendron decumbens  R.M. Lloyd, un arbuste comme son nom l'indique prostré de petite taille 1.20 m à 2 m de haut très étalé, à la floraison jaune abricot.
    - Fremontodendron californicum subsp. napense  (Eastw.) Munz, synonyme Fremontia napensis  Eastw., il serait caractéristique de la région de Napa (Mt. St. Helena- Californie) 2 à 3 m de haut, se différencie des autres par des feuilles et des fleurs plus petites.
    Propriétés et utilisations :
    Attention il a été constaté que les poils présents sur le feuillage et les capsules peuvent provoquer des dermites de contact, des irritations des voies respiratoires ou irritations oculaires, il est donc préférable de l'entretenir en prenant soin de mettre des gants et d'avoir des manches longues.
    L'autre espèce :
    - Fremontodendron mexicanum A. Davidson, nommé par les anglophones 'Mexican flannelbush' comme son nom l'indique originaire du nord-ouest du Mexique se rencontre aussi en Californie (région de San Diego et Los Angeles), arbuste persistant au port buissonnant d'environ 6 m de haut, aux feuilles de plus ou moins 8 cm à 5 lobes, vert foncé au revers brunâtre, longue floraison jaune-orangé du printemps à l'automne.
    En Californie il fait partie de la liste des espèces en voie de disparition, zones 9 - 11.

    Annotations :
    *Coult., abréviation botanique pour le médecin, botaniste, grand explorateur irlandais Thomas Coulter (1793–1843), il étudie avec le taxonomiste suisse Augustin de Candolle* avant de partir au Mexique pour exercer la médecine pour le compte de la Compagnie minière anglo-mexicaine Real del Monte qui y exploite les mines d'argent, durant son séjour, il collecte les plantes régionales puis il se rend pour collecter en Arizona et dans la colonie espagnole de Haute Californie avant de rentrer en 1834 définitivement à Dublin où il devient le fondateur et conservateur de l'herbier du Trinity College (Université) de Dublin.
    *de Candolle, botaniste et docteur en médecin suisse Augustin Pyramus de Candolle (1778-1841), qui occupe en 1880 la chaire de botanique à la Faculté de Médecine de Montpellier, on lui doit une nouvelle classification des espèces expliquées dans 'La théorie élémentaire de la botanique (1813), ainsi que les 7 volumes du 'Prodomus systematis naturalis regni vegetablilis' (1824-1841) où sont décrites 60 000 espèces doublant ainsi les familles.
    Des ouvrages achevés par son frère et son petit-fils avec 80 000 plantes décrites. Auteur de 'Plantarum Succulentarum' (1799) ou l'histoire des plantes grasses et 'la Théorie élémentaire de la botanique' (1813). Il s'intéresse aux propriétés médicinales des plantes.
    En 1884, à Genève, le botaniste-taxonomiste suisse Robert Buser est nommé conservateur de l'herbier De Candolle (Herbier du Prodrome de Candolle) initié par ce dernier en 1824. Abréviation botanique DC.
    *Torr., abréviation botanique pour le médecin, professeur de chimie et botanique new-yorkais John Torrey (1796-1873), bien qu'à partir de 1824 il enseigne la chimie, c'est le plus grand botaniste de son époque spécialiste de la flore américaine, en charge de la description des collections de l'État de New York, de l'ouest américain, du Mexique et de l'Amérique centrale. Fondateur en 1858 de la Botanical Society de New York.
    natacha mauric©17/09/2005 ® Jardin! L'Encyclopédie
    nmauric© 17/09/2005 ® par la Société des Gens de Lettres -Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.




compteur