Tilia argentea - Tilleul argenté, Tilleul tomenteux
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Tilleul argenté, Tilleul tomenteux nommé par les anglophones 'Silver linden'.
    Nom latin : Tilia argentea  Desf* ex DC.*, synonyme Tilia tomentosa  Moench*.
    famille : Malvaceae (Tiliaceae).
    catégorie : arbre au tronc à l'écorce grise lisse se fissurant avec l'âge, ramure arquée.
    port : dressé, dense, pyramidale, cime irrégulièrement arrondie.
    feuillage : caduc, vert sombre glabre sur le dessus, revers d'un blanc cotonneux, nervures pubescentes plus claires et saillantes, marge irrégulièrement dentelée et mucronée, court pétiole pubescent. Feuilles (5 à 10 cm), alternes, cordiformes .
    floraison : fin du printemps début de l'été (juin-juillet) parfumée, nectarifère et mellifère (un petit effet narcotique sur les abeilles). Soudée par un pédoncule à une longue bractée subsessile(10 à 12 cm x 2,5) membraneuse et oblongue au revers plus clair pubescent sur les nervures saillantes, corymbe pendante de 6 à 10 petites fleurs formées de 5 pétales et sépales et 5 staminodes.
    couleur : beurre à jaune pâle pour les sépales et pétales jaune d'or pour les étamines, vert tilleul pour les bractées.
    fruits : capsules ovoïdes (8 à 10 mm) vert pâle à 5 côtes.
    croissance : moyenne.
    hauteur : + ou - 30 m.
    plantation : à l'automne.
    multiplication : par prélèvement des pousses entourant le tronc, en automne, avec leurs racines, par semis compter une année avant la levée.
    sol : bien drainé
    emplacement : toutes les expositions lui conviennent.
    zone : 4 - 9, rustique excellente résistance à la pollution atmosphérique, à la chaleur et à la sécheresse.
    origine : Asie Mineure (Turquie, Grèce) en zone tempérée.
    entretien : supprimer les rejets poussant autour du tronc. Il semble moins sensible que les autres aux attaques des divers insectes.
    NB : Tilia  viendrait soit du mot grec 'ptilon' qui signifie aile faisant référence à sa bractée foliaire ou de 'tilai' qui désignerait en grec des fibres laineuses et floconneuses, son nom spécifique argentea  fait référence à son feuillage argenté. Introduit en Europe en 1767, en France vers 1795 (via l'Angleterre) planté au Jardin des Plantes de Paris, il fut adressé au botaniste, agronome et académicien André Thouin (1747- 1824) qui fut jardinier en chef du jardin du Roi et créateur de l'école de botanique et collabora la rédaction de Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers.
    Ce genre comprend environ 45 espèces, originaires des régions tempérées de l'Asie, de l'Amérique du nord et de l'Europe, des essences difficiles à identifier car il y a eu, à travers les siècles de nombreuses hybridations. Depuis toujours, c'est un arbre d'ornement et d'alignement utilisé le long des allées dans les parcs et jardins et le long des avenues en zone urbaine, recherché pour son dense couvert donnant un bel ombrage. Les tilleuls peuvent supporter des tailles sévères.
    Propriétés et utilisations :
    Le pollen des tilleuls peut être allergisant, consulter notre dossier 'Les arbres, leur pollen et les allergies' et configurer vos alertes polliniques.
    Les inflorescences sont récoltées les 2 ou 3 premiers jours de la floraison pour être utilisée pour la confection d'infusions et tisanes réputées être digestives et calmantes, on en extrait aussi une teinture-mère qui est utilisée en homéopathie.
    Les fleurs autrefois étaient utilisées pour confectionner de la limonade, du sirop et la réputée relaxante liqueur de Vaudenac*.
    Autrefois, le feuillage des tilleuls était donné en fourrage au bétail, durant les périodes de disette. Son bois blanc et tendre est utilisé en sculpture et dans la fabrication de divers petits objets dont les allumettes et les caisses d'emballages.
    Autres espèces :
    Tilia americana  L., synonyme Tilia glabra  Vent.,Tilleul d'Amérique, originaire de l'Amérique du nord, introduit en Europe vers 1752, 30 à 35 m de haut, feuillage (20cm) suborbiculaire, asymétrique, cordé à marge dentelée
    Tilia cordata  Mill., synonyme Tilia parviflora  Ehrh. ex Hofm., Tilleul à petites feuilles, Tilleul cordé, originaire de l'Europe présent de l'Espagne des pays nordiques jusqu'au Caucase et l'Oural, environ 30 m de haut, sensible à la sécheresse, floraison estivale.
    Tilia intermedia   DC., synonymes Tilia europaea  L, Tilia vulgaris  Hayne, Tilleul commun, Tilleul intermédiaire, Tilleul d'Europe, il est issu d'un croisement naturel entre Tilia platyphyllos  et Tilia cordata 
    Espèces présentes dans l'Encyclopédie:
    Tilia henryana  Szyszyl., Tilleul de Henrys, consulter sa fiche.
    Tilia platyphyllos  Scop., Tilleul à grandes feuilles, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *Desf., abréviation botanique pour le médecin, naturaliste botaniste français René Louiche Desfontaines (1750-1833), il séjourne en Afrique du Nord où il étudie la flore, séjour relaté avec Peyssonnel dans 'Voyages dans les régences de Tunis et d'Alger', 2 volumes 1838 (téléchargeable en ligne), on lui doit de nombreux ouvrages dont entre autre "Expériences sur la fécondation artificielle des plantes" (1831). Des espèces lui ont été dédiées sous la forme de fontanesiana, fontanenesianus, fontanesii.
    *DC., abréviation botanique pour Alphonse Louis Pierre Pyrame de Candolle (1778-1841), botaniste et docteur en médecin suisse qui fut professeur de botanique à la faculté de médecine de Montpellier en 1808, a qui l'on doit une nouvelle classification des espèces expliquée dans 'La théorie élémentaire de la botanique' (1813), ainsi que les 7 volumes du 'Prodomus systematis naturalis regni vegetablilis' (1824-1841) où sont décrites 60 000 espèces doublant ainsi les familles, ouvrages achevés par son frère et son petit-fils avec 80 000 plantes décrites .
    * Vaudenac, mot d'origine provençale qui se prononçait et s'écrivait 'vau de nac, vau de nauc', ou 'vau de nauco' signifiant vallon de la vasque dans le sens de retenue d'eau. C'est aussi le nom de diverses liqueurs confectionnées à la maison comme l'eau de coing de Vaudenac, le Marsala de Vaudenac.
    * Moench., abréviation botanique, pour le botaniste allemand Conrad Moench (1744-1805) qui enseigna durant toute sa vie à l'Université protestante de Marbourg (Hesse- Allemagne). Il fut en total désaccord avec Linné à propos de la classification des plantes, on lui doit des ouvrages sur la systématique.
    Un petit genre de 3 espèces présentes au sud de l'Europe, lui est dédié Moenchia  (Caryophyllaceae) par un autre opposant à Linné, le médecin botaniste allemand F.K.Medicus (1736-1808), son nom a été aussi donné à une douzaine d'espèces spécifiques sous la forme moenchii, moenchia, moenchiana.
    - nmauric© 13/06/2006 - par la Société des Gens de Lettres® - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

Tilia argentea floraison en mai et fructification

compteur