Fraxinus americana  - Frêne blanc
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Frêne d'Amérique, Frêne blanc, nommé par les anglophones 'White Ash', 'Biltmore ash'ou 'Biltmore white'.
    Nom latin : Fraxinus americana  L., donné par l'USDA comme synonymes de Fraxinus biltmoreana  Beadle, Fraxinus americana L. var. biltmoreana  (Beadle) J. Wright ex Fern., Fraxinus americana L. var. crassifolia  Sarg., Fraxinus americana L. var. curtissii  (Vasey) Small , Fraxinus americana L. var. juglandifolia  (Lam.) Rehd., Fraxinus americana L. var. microcarpa  Gray.
    famille : Oleaceae.
    catégorie : arbre dioïque, au tronc rectiligne à l'épaisse écorce rugueuse et crevassée en profonds croisillons d'un brun gris foncé.
    port : dressé, élancé, étroit à cime arrondie, clairsemée, ramification basse arquée descendante, en partie haute ascendante, ses jeunes rameaux sont brillants, glabres légèrement pruineux.
    feuillage : caduc, apparition assez tardive, vert sombre au revers argenté, virant au rouge à l'automne. Grandes feuilles opposées (20 -35 cm), imparipennées, composées de 7 à 9 folioles (6 - 12 cm) ovales-lancéolées, à marge irrégulière légèrement dentelée.
    floraison : au printemps avant le feuillage (avril-mai) sur le bois de l'année en panicules latérales, dressés, apétales, juste des anthères, la pollinisation est effectuée par le vent.
    couleur : les femelles sont pourprées et les mâles jaune pâle.
    fruits : sur les sujets femelles en été samares oblongues, applaties (+ ou - 5 cm) réunies en grappes retombantes, à graine unique fusiforme de 3 cm, pourvue d'une longue aile membraneuse lancéolée, échancrée à l'extrémité, persistant une bonne partie de l'année. Gros bourgeons bruns assez tardifs, donc moins sensible aux gelées printanières.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 20 à 40 m et plus.
    plantation : à l'automne.
    multiplication : par semis de graines fraîches en place, marcottag ou par greffage pour les cultivars.
    sol : tous, indifférent tolère des inondations sur de longue période, évidemment une préférence pour les sols fertiles, riche en azote et frais.
    emplacement : soleil.
    zone : 4 - 10.
    origine : Amérique du Nord, sud-est du Canada, de l'est et nord-est des États-Unis (de l'est du Texas remontant jusqu'au Maine et présent dans 35 états contigus limités par le Minnesota, le Nebraska et le Kansas qui en sont inclus, en zone humide, dans les vallées, le long des fleuves et des rivières et dans les forêts de feuillus.
    entretien : supporte bien la taille, drageonne et redémarre de souche, il se ressème abondamment, son système racinaire est assez envahissant à la fois profond et horizontale et c'est un gourmand sous son couvert l'herbe ne pousse pas très bien et sa proximité défavorise le développement des autres essences.
    maladies et ravageurs : comme tous les autres frênes il peut être sujet à l'anthracnose, un champignon qui provoque taches foliaires (pourtour des feuilles et des nervures) irrégulières et brunâtres, qui apparaissent en début de saison de croissance. La feuille se nécrose avant de tomber.
    NB : son nom Fraxinus  désigne l'espèce en latin, il aurait peut être une origine indo-européenne.
    Ce genre comprend 65 espèces originaires de l'hemisphère nord.
    C'est une essence d'une grande longévité plus de 250 ans, introduit en Europe dans le courant du XVIII éme siècle, comme arbre d'ornement dans les grands parcs et comme arbre d'alignement bien qu'il n'ai pas vraiment une excellente tolèrance à la pollution atmosphérique.
    Son bois blond de moindre qualité que le frêne commun est localement utilisée pour la confection de manches d'outils, de battes de baseball, et comme pour les autres du genre, son feuillage peut être donné comme fourrage au bétail.
    Attention, les pollens de frêne plus spécialement sur la moitié est de la France peuvent provoquer des allergies (allergies et capteur pollinique*).
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Fraxinus excelsior  L., Frêne commun ou grand frêne, consulter sa fiche.
    Fraxinus excelsior  'Pendula' Frêne pleureur, consulter sa fiche.
    Fraxinus ornus  L., Frêne à manne, frêne à fleurs ou Orne, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *allergies, dossier Nos arbres, leur pollen et les allergies, explications sur les arbres, leur pollen et les mécanismes allergiques, la liste des espèces susceptibles de les provoquer, les solutions de remplacement, découvrir le capteur pollinique du (R.N.S.A.) Réseau National de Surveillance Aérobiologique.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site