Polyscias scutellaria  - Polyscie scutéllaire, Aralia de Balfour
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Polyscie scutéllaire, Polyscie pennée ou Aralia de Balfour, nommée par les anglophones 'Balfour Polyscia', 'Plum Aralia', 'Balfour aralia' ou 'Shield aralia'.
    Nom latin : Polyscia scutellaria  (Burm. f.) Fosberg, synonymes Polyscia balfouriana  L. H. Bailey, Polyscias pinnata  J. R. Forst. & G. Forst. (certains botanistes pensent qu'il devrait être le nom d'espèce), Crassula scutellaria  Burm. f., Nothopanax scutellarium  (Burm. f.) Merr.
    famille : Araliaceae.
    catégorie : arbuste toxique cultivé dans bien des cas en 'plantes d'appartement'.
    port : élancé, rigide assez fastigié et ramifié
    croissance : lente.
    feuillage : persistant, vert foncé, brillant, gaufré, ondulé aux nervures fortement marquées et plus sombre voire pourpré revers. Sur un long et fin pétiole dressé et pourpre, feuilles opposées, pennées à folioles obovales à cordiforme à marge irrégulièrement dentelée.
    floraison : nectarifère. En cime, longs panicules (+ ou - 6cm) de petites fleurs réunies en bouquets.
    couleur : verdâtre
    fruits : petites baies sphériques.
    hauteur : sous climat chaud tempérée entre 5m de haut pour un étalement moindre 1.80 à 2m.
    plantation : sous climat approprié tout au long de l'année.
    multiplication : par semis au printemps, plus courant sous nos climats par bouturage de tiges aoûtées, marcotage, rejets s'il y en a ou racines.
    sol : profond, humifère bien drainé mais frais, pour une culture en pot, le maintenir sur un lit de gravillons toujours humide, il aime bien être à l'étroit donc le rempotage ne s'effectue vraiment que lorsque les racines pointent leur nez et dans un pot quasiment de même gabari.
    emplacement : à l'extérieur mi-ombre lumineuse à l'abri des vents chauds et secs, à l'intérieur idem pas de soleil direct.
    zone : 11 - 12. en atmosphère humide, ailleurs minima 17 à 18°C.
    origine : îles du Pacifique.
    entretien : si nécessaire taille de mise en forme au printemps si vous souhaitez favoriser la ramification.
    A savoir prendre des précautions lors de la manipulation et de la taille car l'ensemble de l'arbuste contient des substances irritantes qui peuvent chez certaines personnes provoquer des dermites de contact, il en va de même pour les animaux.
    Durant la période de croissance (mars-septembre/octobre) vous pouvez le mettre progressivement à l'extérieur en situation ombragée et à l'abri des vents chauds et secs, effectuer un apport d'engrais pour plante verte tous les 3 ou 4 semaines, durant l'été effectuer régulièrement des bassinages car une atmosphère trop sèche provoque l'enroulement du feuillage et l'apparition d'acariens, il peut être aussi sujet aux cochenilles.
    Durant l'hiver réduire lègèrement les arrosages mais en veillant toujours à ne pas laisser le substrat trop se déssécher.
    NB : Son nom Polyscias  fréquemment écrit à tort sans 's' Polyscia   qui est le nom d'un genre de papillon de la famille des Geometridae, peut être pour la ressemblance entre le feuillage et les papillons, en grec poly  signifie nombreux, son nom spécifique scutellaria  est le nom qui désigne le genre des scutéllaires.
    Son nom balfouriana dédié au botaniste écossais John Hutton Balfour (1808-1884), il enseigne durant une année la botanique à l'Université d'Edimbourg puis de 1841 à 45 à à l'Université de Glasgow, à nouveau il occupe la chaire de botanique à Edimbourg et il est nommé la même année directeur du jardin botanique royal d’Édimbourg, en charge de l'arboretum et des bibliothèques, on lui doit de nombreux manuels scolaires de botanique.Abréviation botanique Balf.
    Ce genre comprenait une centaine d'espèces d'arbres ou arbustes persistants, originaires de l'Asie du sud-est en zone tropicale, de l'Australie et des îles du Pacifique dont Archipel Indonésien et Mélanésien, Nouvelle-Calédonie, Nouvelle-Guinée, Mayotte, Maurice et Madagascar, depuis sa révision, il n'en compterait plus que 25.
    Sous climat approprié, il est couramment utilisé pour la confection des haies et certaines espèces sont recherchées pour confectionner des de bonsaïs.
    Parmi les cultivars les plus connus citons :
    Polyscias balfourinana  'Crispata' au feuillage brillant réniforme à 3 folioles crépus.
    Polyscias balfourinana  'Marginata' au feuillage brillant, réniforme à 3 folioles à marge irrégulièrement dentelée et crème, limbe vert acide à vert foncé rappelant un peu le feuillage du géranium, entre 1.80 et 4m de haut.
    Polyscias balfourinana  'Pennockii' recherché pour son feuillage ovale-cordiforme à marge irrégulière et ondulé, limbe d'un blanc crème moucheté de vert clair à vert foncé aux nervures pouvant être crème ou vert pâle.
    Polyscias crispa  'Palapala' au feuillage découpé panaché de jaune et crème
    Polyscias crispa  'Ruffles' au feuillage lobé et crépu à marge dentelée d'un vert franc brillant.
    Polyscias fructicosa  'Elegans', elle est connue des anglophones sous le nom de 'Parsley Ming' (Aralia persil) au feuillage vert franc à marge ondulée, port dense, étalé, floraison en panicules d'un blanc-crème.
    Polyscias pinnata  'Pennockii', recherché pour son feuillage ovale vert de gris tacheté de blanc, pouvant atteindre entre 1.80 m et 4 m de haut.
    Polyscias scutellaria  'Variegata' ou 'Marginata' au feuillage arrondi à cordiforme marginé de blanc crème.
    Polyscias scutellaria  'Fabian' à feuillage ovale-cordiforme vert clair, les jeunes poussent sont pourprées.
    Autres espéces cultivées aussi en plantes d'intérieur :
    Polyscias fruticosa  (L.) Harms, synonymes Nothopanax fruticosus  (L.) Miq., Panax fruticosus  L., originaire du Pacifique, petit arbre d'environ 8m de haut au feuillage penné à 3 ou 7 folioles à marge en dents de scie, floraison en panicules crème, cultivé aussi en plante d'intérieur dont il existe un cultivar 'Marginata' au feuillage ourlé de crème.
    Polyscias guilfoylei  (W. Bull) L. H. Bailey, synonymes Polyscias guilfoylei  ( Cogn. & March.) Bailey, Aralia guilfoylei  Cogn.& March., Aralia guilfoylei  W. Bull, originaire de Polynésie, arbuste peu ramifié environ 5 à 6m de haut au long feuillage penné (60 à 80cm) à nombreux folioles à marge dentelée, il existe plusieurs cultivars dont 'Victoriae' au long feuillage ourlé de crème ainsi que les traditionnels 'Marginata' et 'Variegata'.
    Polyscias filicifolia  (C. Moore ex E. Fourn) L.H. Bailey, synonyme Polyscias cumingiana  (C. Presl) Fern.-Vill, nommé par les anglophones 'Fern-leaf aralia' ou 'Panax, originaire de Polynésie, arbuste d'environ 4 à 5m da heut, au feuillage très découpé rappelant lui aussi les fougères, feuillage (+ ou - 30cm) penné à nervures pourprées.
    Polyscias neraudiana  (Drake) R. Vig., endémique à l'île Maurice au feuillage vert foncé brillant, feuilles opposées obovales à nervures fortement marquées donnant un aspect gaufré et ondulé.
    Polyscias obtusa  Harms, synonymes Polyscias obtusifolia  Frodin, Panax obtusus  Blume est originaire de Java et de Malaisie.
    Polyscias umbellata  Spreng. synonyme Aralia polyscias  Spreng. ex Seem. plus connue en Europe sous le nom d'Aralia Ming qui est le nom d'un cultivar 'Ming', l'espèce est originaire de l'archipel mélanésien des Nouvelles Hébrides.

    Consulter la liste des autres plantes d'appartement, s'ouvrant dans un pop-up.
    - natacha mauric©27/04/2007 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site