Ixia , Laperousia, Anomatheca laxa  - Lis des Blés
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Ixia, Lis des Blés, nommé par les africaners 'Groenkalossie' qui signifie calotte verte et par les anglophones 'African Corn Lily' ou ' Corn flower'.
    Nom latin : Ixia  synonymes Anomatheca laxa , Anomatheca cruenta , Lapeirousia laxa  (gravure W. Curtis The Botanical Magazine, Volume 4, voir p 126)
    famille : Iridaceae.
    catégorie : vivace cormeuse géophyte à petit corme brun, fibreux d'environ 2,5cm.
    feuillage : 'caduc' disparait en été, vers franc. Six feuilles en forme de glaive, alternes, engainantes rappelant celui des glaïeules.
    port : dressé, tige rectiligne entre des feuilles en éventail
    fleurs : au printemps courant avril-mai-juin selon climat, pollinisées par les coléoptères. Sur de très fines tiges, épis de 5 à 12 fleurs (+ ou - 5cm) en coupe, à corolles tubulaires à 6 tépales soudés, lancéolées, 3 étamines, anthères longitudinales et 1 style trifide, 3 stigmates sont inclinés vers l'arrière.
    couleur : pour les hybrides que vous trouvez dans le commerce blanc à blanc crème, jaune, rose, rouge et coeur noir, étamines à anthères jaunes.
    fruits : fin du printemps début de l'été, capsules renflées à 3 valves dehiscentes contenant de petites graines (5mm) noires, sphériques, brillantes.
    croissance : rapide..
    hauteur : 0.5 0,80 m en fleurs.
    plantation : à la fin de l'automne (fin novembre-début décembre) à au moins 8-10cm de profondeur, Ø entre les cormes 7-10 cm.
    multiplication : division au printemps, semis de graines fraîches, là il faudra patienter 2-3 ans pour les voir fleurir.
    sol : tous mais surtout bien drainé, redoute le calcaire.
    emplacement : soleil, mi-ombre partielle car les fleurs ne s'ouvrent que lorsqu'il y a du soleil.
    zone : 9 - 11, tolère sur de très courtes périodes de faibles gelées.
    origine : sud et ouest de l'Afrique du Sud.
    entretien : aucun, juste bien repéré l'emplacement pour ne pas endommager les cormes, se cultivent très bien en pot, à garder au sec en été en mettant les potées dans un coin bien encagniardé à l'abri des gelées ou sous abris hors gel pour ceux qui ne sont pas sous climat méditerranéen.
    Reprendre les arrosages durant la période de croissance de l'automne au printemps.
    NB : Son nom Ixia  vient du grec 'iksia' et 'ixos' qui désignent la glu notamment celle contenue dans le gui d'où l'erreur fréquente de donné le gui pour origine, ce serait parce que ses racines et la sève sont gluantes, collantes, ce mot désigne aussi les 'varices'.
    Ce genre créé tardivement vers 1935, était autrefois inclus dans d'autres genres, comprend 50 espèces de vivaces bulbeuses, originaires de l'Afrique australe, endèmique au sud et à l'ouest de l'Afrique du Sud dans les zones aux hivers pluvieux dans des zones bien délimités nord-ouest du Namaqualand, au sud de la province du Cap-oriental, 3 espèces naturalisées en Californie, 7 espèces (espèces et sous-espèces) dans l'ouest de l'Australie, qui y sont presque toutes considérées comme des aliens.
    Il existe de nombreux hybrides qui sont généralement ceux que vous trouvez commercialisés dans le monde depuis leur introduction en Europe dès la découverte du genre vers 1766, comme par exemple l'Ixia 'Rose Emperor' et 'Vénus' dans des tons de rose fuchsia.
    Autres espèces :
    Ixia acaulis  Goldblatt & Manning, une découverte récente toujours en Afrique du sud au nord-ouest du Namaqualand et à la porte de ce dernier dans la plaine de Knersvlakte et sur les flans des collines quatziques, située au nord-ouest de la province du Cap-oriental.
    Ixia dubia  Vent., donné pour synonyme de Ixia frederickii  connu des anglophones sous le nom de 'Kalossies', fleurs d'un jaune soutenu à orange foncé, les boutons floraux sont orangé rouge. Présente en France dans le Var.
    Ixia campanulata  Houtt, aujourd'hui naturalisé en Californie, considéré comme un alien.
    Ixia maculata  L. connu des anglophones sous le nom de 'Spotted African cornlily' ou 'Yellow Ixia', originaire du sud-ouest de la province du Cap, naturalisé à l'ouest et au sud de l'Australie dans les provinces du Queensland, Nouvelle Galles du Sud, Tsamanie et Victoria où.
    Aujourdhui fait partie de la liste des aliens envahissants, naturalisé en Californie, 0.30 à 0.70 m (en fleurs) épis de 15 à 20 fleurs pouvant être blanches comme son nom l'indique avec en coeur une marque violette, accepté dans l'espèce divers tons de jaune à jaune orangé.
    Ixia polystachya  L., naturalisée en Californie et dans l'ouest australien, considéré comme un alien, 0.30 à 1m de haut, floraison blanche ou rose violacé de septembre à décembre.
    Ixia viridiflora   Lam., Ixia à fleurs vertes ou Ixia turquoise, connu des anglophones sous le nom de 'Turquoise Ixia', ouest de la province du Cap-occidental dans la célèbre vallée de Tulbagh*, aujourd'hui c'est une espèce en voie de dispartion et figure sur le livre rouge des espèces menacées, 0.50 à 0.80m de haut (en fleurs) épis de 15 à 20 fleurs d'un pâle bleu turquoise, vert bleuté à vert cuivré, base du tépale un onglet marine presque noir, anthères vertes, ne vous étonnez pas si au bout de quelques années il disparait de votre jardin, sa durée de vie est assez courte. C'est une espèce naturalisée en Australie où elle est considérée comme un alien.

    Consulter la liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    *Tulbagh nom donné à un autre genre de vivaces bulbeuses, dont Tulbaghia simmleri.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site