Daphne odora - Daphné odoran, Bois-joli odorant
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Maynard Hogg © Flickr
    Nom commun : Daphné odorant, Bois-joli odorant, Daphné d'hiver, en chinois 'Rui xiang', en japonais 'Jinchöge' (daphné), en coréen 'churihyang' (un parfum de 1000 milles), nommée par les anglophones 'Winter daphne, Fragrant daphne', en allemand 'Winter Daphne, Winter-Seidelbast', en espagnol 'Invierno Daphne, en italien 'Dafné odorosa'.
    Nom latin : Daphne odora  Thunb.*, synonymes retenus après révision du genre Daphne chinensis  Spreng., Daphne japonica Thunb., Daphne kiusiana var. odora (Thunb.) Makino*, Daphne mazelii Carrière, Daphne odora f. alba (Hemsl.) H.Hara, Daphne odora var. alba Hemsl.,Daphne odora f. leucantha (Makino) Yong J.Li., Daphne odora var. macrantha Franch. ex Lecomte, Daphne odora f. marginata (Miq.) Makino, Daphne odora var. marginata Miq., Daphne odora var. mazelii (Carrière) Hemsl., Daphne odora var. punctata Hemsl., Daphne odora var. rosacea Makino, Daphne odora f. rosacea (Makino) H.Hara, Daphne odora var. rubra Hemsl., Daphne odora var. variegata Bean, Daphne sinensis Lam. , Daphne speciosissima Carrière, Daphne triflora Lour., est illégitime Daphne indica Loisel
    famille : Thymelaceae.
    catégorie : arbuste au système racinaire superficielle à l'écorce ocre ne dépassant pas la dizaine d'années, donc il faut planifier son remplacement.
    port : buissonnant, compact, étalé et arrondi.
    feuilles : épais, coriace, brillant sur le dessus et persistant. Feuilles alternes, oblongues de plus ou moins 5 à 8 cm de longueur.
    floraison : longue et parfumée ( épicée et fleurie légèrement citronné) dès le mois de février jusqu'en avril selon climat, nectarifère visitée par les abeilles, colibris et par les papillons et d'autres insectes.
    En cime, bouquet de 12 à 20 petites fleurs cireuses, hermaphrodites et axillaires à corolle tubulaire composée de 4 lobes disposés par 2 face à face à marge ondulée, 8 étamines munies d'anthères oblongues, 1 court style, des bractées ovales à lancéoles.
    Les boutons floraux sont ovoïdes, étroits et pointus.
    couleur : blanc cireux et nacré à blanc rosé, rose pâle selon la forme, revers rose foncé à violine, étamines et anthères jaune d'or, bractées d'un vert chartreux, calice d'un rouge violacé.
    fruits : très toxiques et irritants pour les muqueuses, courant juillet-août petites drupes globuleuses et charnues (8mm) d'un rouge écarlate, contenant un noyau à amande, elles sont consommées par les oiseaux comme les faisans, les grives, les merles et les rouges-gorges.
    croissance : assez lente.
    hauteur : 1m à 1.50 m pour un étalement 1 m à 1.25 m.
    plantation : selon climat au printemps ou à l'automne, près des cheminements et des ouvertures pour profiter de sa floraison parfumée au coeur de l’hiver, bien choisir son emplacement car les daphnés n'aiment pas être déplacés, il est lent à s'établir.
    multiplication : par semis à chaud entre 20 et 21°C, assez difficile par bouturage de tiges aoûtées en été, par marcottage de tiges.
    sol : léger, acide ou neutre riche en humus, redoute le calcaire, de préférence frais en été et bien drainé et sec en hiver.
    culture en pot : peut se cultiver dans des potées dans mélange pH 4 / 5, terre franche ou terreau de feuilles au pH acide, terre de bruyère et tourbe blonde et un peu de de pouzzolane pour le drainage, en été effectuer un apport d'engrais organique ou compost.
    emplacement : évitez les expositions au soleil l'après-midi, mi-ombre aux heures les plus chaudes en été, ombre et à l'abri des vents froids de l'hiver.
    zone de rusticité : 7 - 9, tolère aisément - 30°C. USDA zone 7a-9.
    origine : de Chine dans les fourrés et les lisières de forêt dans l' Himalaya jusqu'à 3300m*, présent au Népal et au Pakistan, introduit et naturalisé en Corée et au Japon depuis 1792, consulter la carte de l'Asie.
    Daphne odora
    Maynard Hogg © Flickr
    entretien : arroser régulièrement les deux premiers années puis en été. Au printemps, prévoir au pied un bon et épais paillage organique pour conserver de la fraîcheur en été, supprimer les branches mal placées.
    Il n'aime pas la taille qui peut lui être fatale si elle est excessive, juste supprimer les rameaux morts et taille légèrement de mise en forme après la floraison, juste 1 à 2 feuilles et pas au-delà.
    maladies et ravageurs : dans les sols mal drainés en hiver peut être sujet au phytophthora, un champignon qui va asphyxié son système racinaire puis l'arbuste dans son ensemble, sensible au botrytis qui le fait dépérir brusquement, au chancre et aux taches foliaires. Peut subir les assauts des pucerons, et des cochenilles, mais il est dédaigné par les lapins et les cervidés.
    NB : son nom Daphne  désigne en grec le genre il lui a été donné en souvenir de la nymphe Daphnée qui, poursuivie par Apollon fut métamorphosée en laurier pour lui échapper, son nom spécifique odora signifie odorant faisant allusion à sa floraison qui embaume en hiver sur une grande surface d'où son nom en coréen.
    Ce genre comprenait 440 noms d'espèces connues, après révision en 2012 seulement 92 noms ont été retenus avec 162 synonymes et 151 restent à ce jour (janvier 2020) non résolus. Des espèces persistantes ou caduques, originaires des zone tempérée de l'Afrique du Nord, de l'Asie et de l'Europe.
    Ce Daphné odorant à sa place dans les jardins au climat océanique dans les massifs et en arrière plan dans les mixed-borders, sur les talus, également en lisière de sous-bois, ou encore entrer dans la composition de haies basses ou tout simplement dans des vasques et des potées pour orner et parfumer les balcons, patios et terrasses.
    En hiver, les formes panachées sont idéales pour animer les massifs et les rocailles en zones mi- ombragées.
    Propriétés et utilisations :
    Parmi les variétés et cultivars, citons :
    Vous pouvez les découvrir dans Flickr.
    - Daphne odora ‘Alba’, I>Daphne odora var. leucantha Makino*, Daphne odora var. alba au feuillage vert foncé, de février à avril floraison parfumée d'un blanc pur, boutons floraux d'un blanc verdâtre.
    - Daphne odora 'Aureomarginata', feuillage panaché, large bande au centre vert soutenu marginé de jaune beurre, floraison rose parfumée.
    - Daphne odora 'Leucanthe Alba', au feuillage vert moyen, floraison parfumée d'un blanc ivoire tirant sur le jaune crème en gorge, boutons floraux d'un blanc pur.
    - Daphne odora 'Maejima' se trouve écrit aussi 'Mae Jima', une ancienne obtention japonaise de 1901 qui porte le nom d'une petite île japonaise isolée et très étroite à peine 2.4km² surnommée l'île verte qui est d'ailleurs une réserve naturelle, située face à la ville de Setouchi (Préfecture d'Okoyama - île de Honshü), daphné au feuillage panaché de crème, le centre du limbe vert émeraude marginé d'une large bande beurre, en janvier boutons floraux rose fuchsia.
    - Daphne odora Mariani® 'Rogbret', environ 1.20m, port arrondi, feuillage panaché de jaune beurre centre du limbe vert foncé cerné d'un étroite marge beurre, en février-mars floraison parfumée rose pâle au revers rose foncé.
    - Daphne odora 'Rebecca' ou 'Hewreb', environ 1.20m en tous sens au feuillage vert foncé avec un liseré jaune crème, fleurs blanches au revers framboisé, bractées d'un vert acide panaché de jaune crème, floraison de janvier à mars.
    - Daphne odora 'Rubra', feuillage oblong, étroit vert moyen à vert foncé, boutons floraux sont d'un rose framboisé, fleurs blanches à blanc faiblement rosé.
    - Daphne odora 'Variegated', feuillage panaché, centre du limbe crème formant le dessin d'une feuille de houx à marge acérée, cernée d'une fine et irrégulière marge vert vif.
    Daphne odora ' Alba'
    Maynard Hogg © Flickr

    Dans l'abécédaire consulter la liste des autres espèces et celle des espèces toxiques.

    Annotations :
    *3300m, à cette altitude ils sont caducs.
    *Makino, abréviation botanique pour le botaniste- taxonomiste japonais Tomitarö Makino (1862 - 1957), qui fut le père de la botanique japonaise, à 25 ans il fait paraître le magazine de botanique de Tokyo toujours édité, il enseigne à l'Université de Tokyo, publie en 1940 'Flora of Japan' l'ouvrage de référence. Sur l'île de Shikoku, à Kochi sa ville natale, est créé en 1958 The Makino botanical garden dédié aux espèces japonaises locales, il s'y trouve un laboratoire de recherche et un Musée où sont exposées ses oeuvres.
    *Spreng., abréviation botanique pour le médecin botaniste allemand Kurt Polycarp Joachim Sprengel (1766-1833), il enseigne la médecine en 1789, spécialiste de l'histoire de la médecine, auteur de nombreux ouvrages, sur cette histoire, il s'intéresse à la classification linnéenne. Il est élu membre de l'Académie royale des sciences de Suède en 1810, il échange de septembre 1818 à mai 1819 une correspondance sur des graines et des fougères planté à Liverpool avec l'éditeur, botaniste anglais William Pamplin (1806-1939) également pépiniériste à Chelsea.
    *Thunb., abréviation botanique pour le botaniste, naturaliste explorateur suédois Carl Peter Thalberg (1743- 1822), à qui l'on doit la publication de Flora japonica en 1784, suivie de Flora capensis (1807-1812); un genre riche de 200 espèces lui a été dédié Thunbergia et 261 espèces et sous-espèces sous la forme thunbergii.
    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.//-->




compteur gratuit