Ternstroemia gymnanthera - Ternstroemia du Japon
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Ternstroemia gymnanthera Nom commun : Ternstroemia du Japon, Ternstroeme gymnanthère, Ternstroeme japonais, Arbre aux perles de bois, nommé en chinois 'Zhü mù shù (arbre de perles de bois), zhü xië chái (bois de sang), shuïï hông shù, Hou pi xiang, Hôu pï xiäng-yïngwén mïng' (encens à peau épaisse), en japonais 'Mokkoku', pour les anglophones 'Japanese Ternstroemia, False Japanese Cleyera' à tort 'Japanese Cleyera'*.
    Nom latin : Ternstroemia gymnanthera (Wight & Arn.) Sprague*, synonymes Ternstroemia gymnanthera var. gymnanthera , Ternstroemia gymnanthera var. wightii (Choisy) Hand.-Mazz., avec un basionyme non résolu depuis la révision du 26.03. 2012 Cleyera gymnanthera Wight & Arn.*
    famille : Pentaphylacaceae*.
    catégorie : petit arbre cauliflore à l'écorce lisse d'un brun grisâtre, sur les rameaux elle est d'un brun rougeâtre parcourue de lenticelles claires.
    port : buissonnant dressé, arrondi, compact, ramification verticillée.
    feuilles : persistant, épais, coriace, brillant vert foncé ayant la base du pétiole framboisé, nervure médiane plus claire, virant à l'approche de l'hiver au bronze rougeâtre puis au pourpre. Au printemps les nouvelles pousses et feuilles sont d'un rouge bronze. Verticille de larges feuilles alternes, obovales à oblongues de 5 à 12 cm x 3 à 35 cm de large.
    floraison : sur le bois de l'année de la fin du printemps à l'été suivant climat juin/juillet- août, parfumée, nectarifère visitée par les abeilles, et certaines espèces de papillons.
    Directement sur les rameaux, petites fleurs retombantes de 1, 5 à 2,5 cm à corolle en coupe ouverte, à 5 pétales obovales charnus, 5 étamines saillantes, 2 styles à follicules lisses cylindriques dans un calice à 5 courts sépales. Des fleurs mâles et des fleurs hermaphrodites sur des sujets différents (androdioïques).
    couleur : blanc crémeux à jaune pâle, étamines jaunes.
    fruits : ovoïdes déhiscents d'environ 1cm, rouge clair à maturité contenant des graines d'un rouge corail.
    croissance : lente.
    hauteur : 1.50 à 6m, dans son milieu naturel adulte de 8 à 15 m.
    plantation : selon climat au printemps ou à l'automne.
    multiplication : par semis à chaud entre 20 et 21°C, compter pour la levée entre, par bouturage courant mars, par marcottage de tiges ou par prélèvement de rejets.
    sol : riche en humus, frais mais surtout très bien drainé.
    culture en pot : sa croissance lente permet une culture en pot.
    emplacement : soleil en évitant les expositions trop brûlantes en été, mi-ombre et ombre.
    zone de rusticité : 7 - 10, tolère les embruns. USDA zone 7b-10.
    Excellente tolèrance à la pollution atmosphèrique, en Chine il est planté dans les zones minières et industrielles.
    origine : Asie tempérée et tropicale en altitude au Japon sur les îles de Honshu, Kyushu, Ryukyu Islands, Shikoku, Corée du sud, en Chine dans l'Himalaya sud Anhui, Zhejiang, sud et nord-ouest du Hunan, au sud-ouest du Hubei, Jiangxi, au nord du Guizhou, sud du Séchouan et Yunnan et dans le bassin du fleuve Yangtsé dans les provinces du Guangdong, Guangxi et Fujian ainsi qu' à Taïwan, présent dans la république du Népal, Bhoutan, en Inde, au Sikkim, Assam, Meghalaya, Nagaland, Kerala,Tamil Nadu, au Myanmar ( ex Birmanie), Laos, Cambodge, Thaïlande, Vietnam ainsi qu'aux Philippines, voir carte de l'Asie.
    Ternstroemia gymnanthera Découvert en 1871 au sud de l'Inde
    Voir photos sur Flickriver.
    Introduite et naturalisé dans les zones côtières de la Caroline du Nord et sur l'île de Taïwan.
    entretien : il ne supporte pas la moindre sécheresse donc faire attention à son arrosage et à bien conserver le substrat frais avec un bon paillage. Effectuer chaque année un apport d'engrais organique.
    maladies et ravageurs : rien de signaler jusqu'à présent.
    NB : le genre Ternstroemia est dédié au naturaliste botaniste suédois G. Ternstroem, élève et disciple de Linné qui fait partie de cette vague de naturalistes qui partirent à la découverte de nouvelles espèces et enrichirent de leurs moissons l'illustre école d'Upsala, Ternstroem vers la Chine en 1746, Thunberg au Japon, Toren aux Indes orientales, Solander dans les mers du sud, Kalm en Amérique etc.. et Linné faisait retentire leur renommée dans le monde savant et son nom spécifique gymnanthera est le nom d'un genre de vigne australienne de la famille des Apocynaceae, ne comprenant que deux espèces; nom venant du grec 'gumnos' qui signifie nu, et du nom latin 'anthera' qui vient du grec 'anthêros', qui signifie fleuri.
    Vous pouvez le découvrir au pays basque espagnol au Jardin botanique d'Iturraran dans la province de Guipuscoa.
    A sa place au jardin notamment en bord de mer dans les massifs arbustifs en sujet isolé ou dans la composition de haies libres.
    Ce genre comprenait 299 noms d'espèces connues, après révision seulement 88 espèces ont été retenues. Des espèces d'arbres et d'arbrisseaux persistants ou caducs, originaires des zones tropicales de l'Asie orientale et de l'Amérique du sud.
    Le genre Cleyera sur 86 noms d'espèces connues ne comprend plus que 21 noms d'espèces retenus après révision et 5 noms qui sont non résolus en 2020.
    Parmi les cultivars, citons :
    - Ternstroemia gymnanthera 'Burnished Gold', le nouveau feuillage est couleur melon cantaloup rougeoyant, voir photo.
    - Ternstroemia gymnanthera 'Grevan', obtention nord-américaine de Jim Van Antwerp, parenté inconnu découverte à Greenleaf Nursery de El campo au Texas en 1991 commercialisé en 1995 sous ce nom. Il se distingue par sa petite taille 1m à 1.20m, un port plus compact, des feuilles plus étroites elliptiques, petites fleurs d'un blanc crème en octobre-novembre.
    - Ternstroemia gymnanthera 'Ogon', se distingue au printemps par son nouveau feuillage couleur lime (citron vert).
    - Ternstroemia gymnanthera 'Variegata', feuillage panaché de blanc largement lavé de rose soutenu.
    Propriétés et utilisations :
    Son bois est résistant aux termites, c'est un bois d'oeuvre et d'ornement fort recherché depuis bien longtemps pour la construction et décoration des demeures et temples.
    Les autres espèces :
    En découvrir quelques unes en photos source www.phytoimages.siu.edu.

    Annotations :
    *Arn., abréviation botanique pour le botaniste écossais George Walker Arnott (1799-1868), assistant de William Jackson Hooker à Glasgow. Avec ce dernier, il participe à la réédition de 'The British Flora' - Comprising the Phajnogamous or Flowering Hants, and the Burm.f. Ferns. The Sixth Edition, with Additions and Corrections; and numerous Figures illustrative of the Umbelliferous Plants,..' (1830, 6th édition, London 1850), encore diffusée sous le nom de 'Hooker and Arnott's "British Flora".
    *Japanese Cleyera, le véritable Cleyera japonica est un arbre de 10 m de haut qui est l'arbre sacré de l'ancestrale religion shintoïste.
    *Pentaphylacaceae, famille composée de 18 genres : Adinandra 106 espèces, Adinandrella 1 espèce connue non retenue, Anneslea 4 espèces, Archboldiodendron 1 seule espèce, Balthasaria 2 espèces, Cleyera 21 espèces, Dupinia 1 nom connu mais pas d'espèce retenue, Eurya 157 espèces, Freziera 44 espèces, Killipiodendron 1 nom connu mais pas d'espèce retenue, Paranneslea 1 nom connu mais pas d'espèce retenue, Pentaphylax 1 seule espèce retenue, Symplococarpon 3 espèces, Taonabo1 seule espèce retenue, Ternstroemia 88 espèces, Ternstroemiopsis une seule espèce, Tristylium 3 espèces, Visnea que 2 espèces retenues.
    *Sprague, abréviation botanique pour le botaniste américain Charles Sprague Sargent (1841-1927), fondateur de l'Arboretum Arnold à Harvard (1872), Massachussetts, à son instigation après un séjour en Europe (1887) il entrepris la réalisation de 'The Sylva of North America', encyclopédie dendrologique sur les arbustes et arbres de l'Amérique du nord qui paru en quatorze volumes entre 1890 à 1902 réalisé en collaboration avec ses amis français Édouard-François André (1840-1911) célèbre paysagiste français à qui l'on doit la création et la réalisation de la Roseraie de l'Haÿ les Roses, avec des dessins d'Alfred Riocreux, à partir de planches réalisées par le botaniste américain Charles Edward Faxon (1846 - 1918) qui fut directeur adjoint et responsable de la bibliothèque de l'Arboretum Arnold en 1882, cette encyclopédie se trouve aujourd'hui conservée à l'Arnold Arboretum. Consulter le volume 10 - 1896, BHL library.
    *Wight., abréviation botanique pour le chirurgien botaniste et naturaliste britannique Robert Wight (1796-1872), qui est le spécialisé en taxonomie végétale et spécialiste des plantes d'Inde du Sud. En 1826, à Madras en Inde il occupe la fonction de naturaliste pour le compte de la British East India company. Nommé en 1832 membre de la Linnean society of London, en 1839 de la Madras agri-horticultural society plus tard en 1855 de la Royal society of London. Auteur de nombreuses ouvrages sur la flore de l'Inde dont "Icones plantarum Indiae orientalis", or Figures of Indian plants, en 6 volumes publié en 1840, consultable enligne à la BHL library.
    et 'Robert Wight and the Botanical Drawings of Rungiah & Govindoo en 3 volumes toujours édité.
    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.//-->





compteur pour blog