Dianthus barbatus - Oeillet de poète, Jalousie
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Olivier Gaubert - Florenligne
    Nom commun : Oeillet barbu, Oeillet des poètes, Oeillet de poéte, Jalousie, Bouquet-fait, nommé par les anglophones 'Sweet William, Poet's Pink, Sweet John'.
    Nom latin : Dianthus barbatus  L.*, Caryophyllus barbatus  (L.) Moench, Cylichnanthus barbatus  (L.) Dulac, Diosanthos barbatum  (L.) Bubani.
    famille : Caryophyllaceae.
    catégorie : vivace herbacée éphémère, d'une durée de vie assez courte fréquemment cultivé en annuelle ou bi-annuelle. Tiges rondes, à entre-noeuds.
    port : touffe dressée puis évasée.
    feuillage : caduc ou persistant, vert de gris, glauque aromatique. Feuilles étroites opposées, lancéolées effilées en pointe.
    floraison : longue du printemps à l'été (environ deux mois), légèrement parfumée, nectarifère visitée entre autres par les abeilles. Fascicules de nombreuses petites fleurs solitaires, enchâssées dans un calice tubuleux à écailles , de fleurs solitaires à pétales à marge dentée et ondulée, fleurs pouvant être simples, doubles ou semis doubles selon cv, en dessous collerette de bractées linéaires, 10 étamines et deux styles filiformes.
    couleur : divers tons de rose, rouge, blanc, bicolore ponctué ou maculé de taches. Les graines sont souvent vendues en coloris mélangés.
    fruits : capsules ovoïdes contenant des graines très fines d'environ 6 mm.
    hauteur : 0.30-0.60 m.
    plantation : au printemps. La floraison est plus abondante la seconde année. Compter 9 plants au m²
    multiplication : de la fin du printemps au début de l'été recouvrir les graines d'une fine couche de terre, le semis est assez aléatoire sur la couleur, par division des touffes, boutures de tiges au niveau de l'entre-noeuds ou par marcottage. Pour les semis en place, éclaircir à au moins 15 cm, ou semis en godets en serre froide, première floraison l'année suivante courant mai juin.
    sol : tous de préférence léger, assez riche, drainé, apprécie le calcaire.
    emplacement : plein soleil, mi-ombre ( partielle, soleil une partie de la journée).
    zone : 4 - 10, tolère aisément - 20°C, une fois installé parfaitement adapté à la sécheresse.
    origine : en altitude dans les prairies et les bois de feuillus claires du sud-est de l'Europe méridionale, présente depuis la Péninsule ibérique jusqu'au centre de la Russie, présente en France majoritairement dans les Pyrénées, dans l'Aveyron, le Cantal et quelques stations dans les Alpes.
    entretien : supprimer les tiges des fleurs fanées pour favoriser sa floraison. En fin de saison, laisser monter en graines quelques têtes afin de récupérer les graines.
    Pour les potées, n'oubliez pas d'arroser sans excès en prenant soin de laisser sécher le substrat entre deux arrosages, trop d'eau fera jaunir son feuillage et mettra le plant en danger, effectuer un apport d'engrais pour plantes à fleurs toutes les 6 à 8 semaines toujours sur un substrat humide.
    Excellentes fleurs à couper d'un longue conservation entre 14 et 21 jours si l'on prend soin de changer l'eau régulièrement et de recouper les tiges pour éviter leur pourrissement, à cet effet mettre une goutte de Javel ou un morceau de charbon de bois. Un bouquet-fait pour porter à la boutonnière, comme l'oeillet poète d'Oscar Wilde, adapté des oeillets verts.
    maladies et ravageurs : comme tous les autres oeillets, en atmosphère trop sèche peut être sujet aux araignées rouges ailleurs aux pucerons et thrips, une humidité excessive peut provoquer l'apparition de champignons fusariose ou la rouille.
    NB : Son nom Dianthus  vient du grec 'Dios' qui désigne le Dieu Zeus (Jupiter) et de 'anthos' qui désigne la fleur, au sens littéral Fleur de Dieu, Fleur de Jupiter, pour nous rappeler que les gracieux et parfumés oeillets dans la mythologie grecque étaient tous dédiés à Jupiter et son nom spécifique barbatus  barbu faisant certainement référence à sa collerette.
    Propriétés et utilisations :
    Ses pétales sont comestibles à saveur épicée, piquante rappelant celui du clou de girofle, mais il faut supprimer le petit talon blanc à la base de chaque pétale qui a un goût vraiment amer. En cuisine, ils sont utilisés crus pour décorer et colorer les salades (fruits ou légumes), les soupes, les entremets, les sorbets, les crèmes glacées et certains cocktails.
    Ce genre comprend trois cent espèces de vivaces, bisannuelles ou annuelles et arbrisseaux, originaires de l'Afrique du Nord et d'Afrique australe, de l'Asie et de l'Europe.
    L'Oeillet de poète un incontournable des jardins secs, ceux en bord de mer pour réaliser des bordures, des plate-bandes, colorer les massifs fleuris, les mixed borders, les rocailles ou simplement dans des vasques et des potées pour les balcons et terrasses.
    Parmi les hybrides et cultivars, citons :
    Dianthus barbatus  'Oeschberg' 40 à 60 cm de haut, au feuillage bronze, floraison très parfumée, épicée courant mai-août rouge pourpre et magenta foncé, primé par la RHS, à reçu l'Award of Garden Merit (AGM). Bonne résistance aux maladies
    Dianthus barbatus  'Sooty' 35 à 50 cm de haut, feuillage vert foncé lavé de pourpre sur des tiges pourprées, floraison de mai à juillet d'un rouge foncé velouté en coeur macules irrégulières blanches. Pour certains, nigrescens et 'Sooty' sont identiques pour d'autres il y a une différences suivant l'obtenteur.
    Dianthus barbatus var. nigrescens , pour les anglophones Black Sweet William 'Sooty', d'un beau rouge cramoisi velouté, l'ourlet sur la marge des pétales est plus clair, en coeur blanc lavé de rouge, étamines blanches.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Dianthus caryophyllus  L., Oeillet giroflée, consulter sa fiche.
    Dianthus chinensis  L., Oeillet de Chine, consulter sa fiche.
    Dianthus deltoïdes  'Brillant', Oeillet deltoïde 'Brillant', consulter sa fiche
    Dianthus plumarius  L., Oeillet mignardise, consulter sa fiche.

    Annotations :
    * Linné, Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, botaniste-naturaliste suédois à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe latins, désignant le genre suivi du nom de l ’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale. Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigna à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site