Taxus baccata  - If à baies, If commun
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : If à baies, If commun, nommé par les anglophones 'English Yew' ou 'European tree'.
    Nom latin : Taxus baccata  L.*
    famille : Taxaceae
    catégorie : arbre, conifère dioïque de grande longévité pouvant être millénaire, les vieux sujets ont un tronc creux car il contenait de la moëlle, l'écorce est d'un brun rougeâtre virant au gris-brun progressivement se desquamant en petites écailles. C'est un conifère qui rejette de souche.
    port : pyramidal lorsqu'il est jeune à ramification basse.
    feuillage : persistant plusieurs années, attention toxique, coriace, vert sombre brillant sur le dessus au revers plus pâle d'un vert jaunâtre. Sur des rameaux verts disposées en spirale, minuscules feuilles (2 à 3cm x2mm) falciformes, aciculaires, aplaties à nervure centrale saillante et légèrement acuminées.
    floraison : printemps (mars-avril selon climat). Les femelles en forme de bourgeon ovoïdes en cime sur les rameaux, les mâles en grappes jaunes situées sous les rameaux.
    couleur : (petites) fleurs mâles jaunes et fleurs femelles vertes.
    fruits : sur les sujets femelles petites arilles dont maturité (septembre-octobre) la cupule charnue vire au rouge clair brillant et dont la graine ovale (+ou - 7mm) et apparente partiellement est attention toxique, les arilles sont convoitées par les oiseaux qui ne digèrent pas les graines.
    croissance : très lente.
    hauteur : 9-15 m.
    plantation : au printemps.
    multiplication : bouturage en automne.
    sol : humide, frais et calcaire.
    emplacement : ombre ou mi-ombre ou soleil.
    entretien : fertiliser tôt au printemps, on peut le tailler légèrement au printemps avant la reprise de la croissance.
    zone : 5/6-10.
    origine : de l'Afrique du Nord, Europe centrale et méridionale, de la Grèce au Caucase jusqu'au sud de la Scandinavie, présent en Grande Bretagne, au nord de l'Espagne. En France, on le rencontre dans les Vosges, dans les Alpes et les Pyrénées jusqu'à une altitude de 1600m dans les sous bois de forêt de feuillus.
    NB : Son nom Taxus  vient du grec 'taxos' mot qui désigne l'if, en latin texo' signifie je tisse, faisant référence à son écorce fibreuse qui était jadis utilisé pour confectionner des tissus assez grossiers, son nom spécifique baccata  vient de 'baccatus' qui signifie à baies. Le nom commun d'If pour certains viendrait de 'ivos' qui serait son nom en gaulois et pour d'autres il viendrait du grec 'hyfe' qui désigne un tissus.
    Propriétés et utilisations :
    Toutes ces parties exceptée la cupule rouge sont toxiques, elles contiennent de la taxine un alcaloïde cardiotoxique paralysante, toxiques pour l'homme provoquant au bout d'une heure ou deux des vomissements, crampes abdominales, diarrhée, suivies de troubles neurologiques (convulsions ou paralysie musculaire) puis de troubles cardio-respiratoires (arythmies cardiaques, asphyxie) elle est extrèmement toxique pour tous les animaux notamment bovins, ovins et chevaux, la consommation d'environ 500g de feuille peut provoquer une mort subite et ce sans symptômes préalables, c'est pour cela qu'il a systématiquement supprimé dans les haies bocagères et aux abords des zones de pâturage.
    Dans les années 80 des chercheurs américains ont découvert dans l'écorce du Taxus brévifolia  Nutt. un diterpène tricyclique appelé paclitaxel (aujourd'hui connu sous le nom de Taxol) mais pour obtenir 100g de cette molécule il a fallut abattre 48 ifs.
    Des chercheurs français découvrirent dans le feuillage de l'if commun une molécule assez proche pour obtenir 100g de cette molécule il ne fallait que 100kg de feuilles fraîches (connut sous le nom de Taxotère, des spécialités antimitotiques qui sont utilisées la première dans le traitement du cancer de l'ovaire (1993) et la dernière dans celui du cancer du sein (1996).
    Son bois non résineux, dur, résistant et élastique, d'un brun-rougeâtre était fort prisé durant des siècles utilisé pour la confection d'arcs, prisé en ébénisterie, marqueterie et tournerie, aussi utilisé comme bois de charpente, ce qui fait qu'aujourd'hui son aire est en régression, c'est un arbre qui dans de nombreux pays est protégé.
    A travers les siècles, les sujets mâles étaient couramment utilisés dans les parcs et jardins en sujet isolé ou dans les haies car il supporte bien la taille et il est parfaitement adapté à la pollution athmosphérique, c'est un arbre recherché par les amateurs de bonsaïs* , il peut être utilisé dans des potées pour confectionner des topiaires .

    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    - Taxus cuspidata Sieb. & Zucc., If du Japon, If cuspidé, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    *bonsaï, découvrir le diaporama sur lacollection de bonsaïs centenaires de Happo-en à Tokyo (ne fonctionne pas sur Apple).
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie

arilles de taxus

un compteur pour votre site