Betula pendula  - Bouleau blanc
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Bouleau blanc, Bouleau d'Europe, Bouleau blanc d'Europe, Bouleau pleureur, Bouleau verruqueux, nommé par les anglophones 'European white Birch', 'Birch' ou 'Silver Birch'.
    Nom latin : Betula pendula  Roth, synonymes Betula alba  L. *, Betula verrucosa  Ehrh
    famille : Betulaceae.
    catégorie : arbre monoïque pouvant être centenaire à l'écorce lisse d'un blanc-gris brillante se desquamant en minces lanières laissant des marques sombres et se fissurant vers la base avec l'âge et devant noirâtre. Système racinaire superficiel traçant et fibreux. Grêles rameaux portant des marques d'un brun rougeâtre correspondant à des glandes verruqueuses.
    feuillage : caduc, souvent jaune en automne, parfois rouge, marge bidentée. Feuilles alternes (3 à 7cm), triangulaires-ovales cuneiformes, acuminées; long pétiole. Bourgeons foliaires écailleux
    port : conique ou colonne.
    floraison : début printemps, en long châtons mâles (5cm) réunis par 2 ou 4 et des châtons femelles sur le même arbre. Visitée par les abeilles pour récolter le pollen. Les nouveaux châtons mâles digités sont présents dés la fin de l'été, les femelles apparaissent avant la feuillaison.
    couleur : vert pâle viront progressivement au chamois.
    fruits : sur les châtons femelles, akènes d'un brun-jaune pourvu de 2 ailes membraneuses. Graines, bourgeons sont consommées par les oiseaux et les petits mammifères
    croissance : moyen.
    hauteur : environ 20-25 m pour la majorité des espèces.
    plantation : automne ou printemps.
    multiplication : semis, bouture, greffe.
    sol : fertile ou riche, frais, drainé, acide ou neutre ou alcalin, accepte le calcaire. Il est souvent recommandé de le planter en terrain non-calcaire mais il existe de nombreux exemples montrant que cela est possible.
    emplacement : soleil mais pas trop fort.
    zone : 2-9.
    origine : nord de l'Europe et Asie.
    entretien : aucun, taille éventuelle en fin d'hiver. Son feuillage en se décomposant améliore les sols.
    maladies et parasites : peu sensible excepté depuis l'apparition en 2001 en Europe via l'Autriche et en Amérique du Nord dés 1996 de deux capricornes asiatiques (Anoplophora glabripennis et Anoplophora chinensis qui perfore des trous coniques à la base des troncs et des racines des feuillus (charme, érables, orme, peuplier et saules), pour y effectuer des pontes, les larves se développe deux semaines après, consomment le liber de l'arbre et creusent des galeries dans le bois, elles survivent à -15°C, leur présence est revélée par un rejet de sciure au niveau des racines et sur la base un orifice bourré de sciure.
    Consulter la publication suisse sur les espèces invasives de capricornes en provenance d'Asie © Institut fédéral de recherches WSL Birmensdorf, 2013 - Beat Wermelinger, Beat Forster et Doris Hölling.
    NB : Son nom Betula  désigne le genre en latin, il vient du mot celtique 'betul' et son nom spécifique pendula  signifie en latin pendant. Ce genre comprend une cinquantaine d'espèces d'arbres ou arbustes originaires des zones tempérées de l'hemisphère nord dont une douzaine d'espèces d'Amérique du Nord.
    Propriétés et utilisation :
    Le pollen des bouleaux est susceptible de déclencher une maladie allergique, consulter notre dossier "Nos arbres, leur pollen et les allergies, les réseau d'alerte français, européens et ceux d'Amérique du Nord. En 2016 ce pollen est dominant en France, et le réchauffement climatique provoque son apparition beaucoup plus tôt.
    Le bouleau commun à écorce blanche (Betula pendula) a diverses applications traditionnelles. Feuilles et bourgeons font un diurétique, utilisé autrefois contre les calculs rénaux. La sève s'écoulant des tiges sert à faire une boisson fermentée et lorsqu'on le fait bouillir on obtient du sucre de bouleau. Les bouleaux sont des arbres très précieux par leurs applications dans les régions tempérées et surtout froides.
    L'écorce fréquemment blanche (ou brun-rouge chez Betula nigra ) s'exfolie par plaque sauf pour certaines espèces telle Betula populifolia 
    Parmi les cultivars citons :
    Il existe de nombreux hybrides pour Betula pendula  Roth (Bouleau blanc d'Europe) à port plus ou moins pleureur.
    Betula pendula  'Fastigiata' port en colonne étroite, 10 à 15m de haut, branches dressées, tortueuses, s'utilise en sujet isolé ou pour former des rideaux.
    Betula pendula  'Golden Beauty', Bouleau doré environ 7 à 10m, au tronc blanc verruqueux, au feuillage d'un vert chartreux aux nervures plus claires virant au doré au coeur de l'été, feuille triangulaire à marge irrégulièrement crenelée les jeunes pousses sont rougeâtres comme les pétioles; il est conseillé de le planer en situation mi-ombragée.
    Betula pendula  'Golden Beauty', Bouleau au feuillage beaucoup plus doré que le précédent, feuilles plus effilées à marge crenelée et ondulée, écorce blanchpatre maculée de gris
    Betula pendula  'Gracilis' H m, à feuillage.
    Betula pendula  'Laciniata' (Bouleau lacinié) à rameaux retombants et feuilles découpées.
    Betula pendula  'Purpurea' adulte 10m environ 6m de haut, au feuillage pourpre.
    Betula pendula  'Tristis' à rameaux retombants.
    Betula pendula  'Spider Alley' environ 6m de haut, aux rameaux tortueux, écorce blanche avec lache maculée de bronze, les jeunes rameaux sont d'un brun rougeâtre brillant, lisse, maculé de lenticelles blanches, feuillage d'un vert foncé aux nervures plus claires virant au jaune à l'automne.
    Betula pendula  'Youngii' (Bouleau pleureur) de 8 m de haut, au port pleureur à cime arrrondi, écorce lisse blanchâtre maculé de noir en vieillissant elle se crvasse et se desquame en lanières photo du bas.
    Betula  'Trost's Dwarf' (Bouleau nain) port arqué à retombant, feuilles très découpées, H 0.6-1.5 m.
    Une espèce, Betula nana  L. (bouleau nain) ne dépasse pas 0.60 m.
    Quelques autres espèces aux belles écorces :
    Betula papyrifera  Marshal ( Bouleau à papier, Bouleau à canots) écorce blanche, tronc brun-orange.
    Betula albo-sinensis  Burkill. (Bouleau de Chine) , écorce acajou, puis rose.
    Betula albosinensis var. septentrionalis , beige clair à orangé.
    Betula costata  Trautv., synonyme Betula ulmifolia  Siebold & Zucc., trés blanc.
    Betula davurica  Pall., champion, de l'exfoliation
    Betula lenta  L ( Bouleau bleu, bouleau à sucre) H 15m.
    Betula lutea  Michx. ou Betula alleghaniensis  Britton , (bouleau des Alleghany, bouleau jaune) couleur de miel.
    Betula maximowicziana  Regel, avec de trés grandes feuilles.
    Betula nigra L. se voit encore plus rarement : écorce beige-rosé s'exfoliant abondamment.
    Betula platyphylla  Sukaczev, blanc-crème.
    Betula populifolia  Marsh. (bouleau gris) H 10m a une durée de vie assez courte.
    Betula pubescens  Ehrh. (bouleau des marais, Bouleau pubescent) écorce blanchâtre à brun crème.
    Betula utilis  D.Don (bouleau de l'Himalaya) qui a une écorce beaucoup plus blanche, ce caractère étant marqué dès le jeune âge. Ses feuilles sont d'un vert sombre, son port est plus dense.
    nmauric ©28.10.2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.

tronc et feuillage

un compteur pour votre site