Le Monde des Roses - Choisir ses rosiers
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


       Les variétés sont si nombreuses qu'il n'est pas facile de choisir un rosier et le coup de foudre pour une variété photographiée dans une revue ou sur une pochette d'emballage est à l'origine de nombreuses déceptions. En effet votre choix doit dépendre en premier lieu de la situation à laquelle vous destinez votre futur rosier. Ce critère déterminera le port du rosier et sa taille. C'est aussi en fonction de cela que vous opterez pour un rosier remontant ou qui offre une somptueuse mais unique floraison en début d'été, un rosier épineux ou non, parfumé ou pas. Si vous le pouvez, visitez quelques roseraies afin de vous faire une idée de ce que vous aimez.

    Les différents ports

    Pour les potées destinées à garnir balcons et terrasses, pour les bordures basses, orientez votre choix vers les rosiers miniatures (souvent un peu fragiles) et les Polyantha.
    Les Polyantha, les Floribunda les moins grands, les rosiers anglais et les Hybrides de Thé seront parfaits dans les massifs soignés.
    Dans les mixed-borders vous pourrez utiliser des arbustes plus hauts et d'allure plus naturelle: des Floribunda, des rosiers paysagers, certains rosiers anciens dont les cynorhodons colorés attireront le regard en début d'hiver.
    Les rosiers grimpants à port élancé et tiges raides conviennent pour garnir une façade ou une colonne. En revanche les sarmenteux à tiges souples seront plus faciles à draper autour des arches, pylônes et pergolas.
    Rosiers pleureurs et rosiers tiges seront utilisés dans les roseraies classiques mais aussi pour ponctuer l'angle d'une terrasse, marquer le centre d'un massif. Ils se prêtent aux plantations symétriques, le long d'une allée par exemple.
    Les rosiers lianes, exubérants, capables de s'accrocher grâce à leurs forts aiguillons, seront choisis pour escalader le tronc d'un vieil arbre, mettre en valeur une gloriette, camoufler un abri de jardin ou une toiture disgracieuse.
    Pour recouvrir un talus ou garnir le pied des arbres (ombre claire seulement) recherchez les couvre-sol vigoureux. Certains à très longues tiges souples peuvent également être tressés dans les mailles d'un grillage de clôture.
    Enfin des rosiers très épineux et à la végétation fournie, comme les Rugosa par exemple, vous permettront de constituer des haies décoratives infranchissables.
    Pour plus de détail sur le port d'une espèce spécifique voir la page "Classification des rosiers".

    Rosier ancien ou "moderne" ?

    Remontant ou non?

        En fonction de l'effet recherché et de sa durée, qui ne seront pas les mêmes pour un jardin de résidence secondaire que pour celui d'une maison de ville, vous sélectionnerez un rosier à floraison unique, remontante ou continuelle.
    La plupart des rosiers anciens ne fleurissent qu'une seule fois, longuement, en début d'été. Cependant la fructification abondante de certains vaut bien une floraison et dure jusqu'en hiver. Si vous désirez un effet moins spectaculaire mais étalé sur plusieurs mois choisissez parmi les variétés modernes remontantes.

    Parfumé ou pas ?
       Le parfum des roses a été à l'origine de leur popularité et il est évident que les rosiers placés aux abords de la maison, près d'un banc devront de préférence être parfumés.
    Les plus fortement parfumées sont souvent les roses anciennes. Elles offrent surtout cette odeur capiteuse, douce et puissante, qualifiée d'odeur de "vieille rose". Quant aux roses dites "modernes", on leur a beaucoup reproché aux de manquer d'arôme, pourtant de nombreux hybrides ont un parfum délicieux. Même si les grands Floribunda sont
    généralement peut odorants, les dernières créations offrent un large éventail de senteurs délicates, fruitées le plus
    souvent.

    Les fleurs
    La forme des fleurs

    • Simple : Une rangée de pétales (4 à 7) qui s'ouvrent presque à plat et laissent voir le coeur d'étamines. (exemple : 'Ballerina' 'Golden Wings').      
    • Semi-double : Les pétales sont plus nombreux (8 à 14) et se referment un peu vers le haut (exemple : Jacqueline du Pré' 'Tango').        
    • Coupe fermée : Une rose semi-double dont les pétales  se referment et s'enroulent en spirale pour cacher le coeur. Cette forme turbinée est caractéristique des hybrides de Thé des années 60 (exemple : 'Impératrice Farah').       
    • Coupe ouverte : Les pétales enroulés souplement forment une coupe peu profonde qui laisse voir les étamines (exemple : Fée des neiges).        
    • Coupe ronde : Rose double, 15, 20 pétales ou plus, qui se chevauchent et forment une fleur ronde et pleine (exemple : 'Graham Thomas').      
    • Rosette : Là, la coupe est peu profonde. Les nombreux pétales s'imbriquent les uns dans les autres d'une façon désordonnée
      (exemples: 'Évelyne', 'Mme Isaac Pereire'). Parfois les pétales centraux restent repliés, la fleur est dite " à quartiers"  (exemple: 'Jacques Cartier').
           
    • Pompon : Petites fleurs doubles ou très doubles, en coupe ronde, généralement groupées en bouquets (exemple : 'White pet').

    Leur tenue
    Sur les fiches de l'encyclopédie vous verrez que certaines fleurs, surtout blanches, se tachent ou se flétrissent à la pluie. Selon la région où vous habitez cela peut être un critère à ne pas négliger. 
    Sur une terrasse ou au-dessus d'un coin repas, la façon dont les fleurs d'un rosier grimpant fanent est également importante. Certains perdent leurs pétales de façon continuelle, vous obligeant à des nettoyages répétés. Sur d'autres les fleurs sèchent puis se détachent d'un seul coup toutes ensembles.


    Leur couleur
      Là, à vous de voir. La préférence pour un coloris plutôt qu'un autre est évidemment primordiale mais, dans une même gamme de couleurs, certaines variétés demandent peu d'entretien, d'autres beaucoup de soins. En fonction du temps que vous avez à consacrer à votre jardin, pensez-y.
    Sachez aussi que certaines associations sont délicates. Autant la rencontre hardie entre un rosier rose vif et un orangé de même valeur tonale peut être réussie, autant il faut éviter de placer côte à côte un rosier rose bleuté (c'est le cas de nombreux rosiers anciens) et un rosier rose saumoné, orange vif ou jaune acide.
    Catherine Baral®Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

    Retour au Sommaire du Monde des roses
    La classification des rosiers
    Plantation des rosiers
    L'entretien et les soins
    La taille
    La multiplication
    Les différentes espèces et variétés





    -Catherine Baral©28/10/00 -intellectuelle, la reproduction électronique av
compteur pour votre site