Calycanthus occidentalis - Calycanthe occidental
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    © 2003 Joseph Dougherty/ecology.org
    Nom commun : Calycanthe occidental, Calycanthe californien, 4 épices californien, nommé par les anglophones 'Western Sweetshrub, Spicebush, Californian Allspice' (allspice = le 4 épices ou le piment de la Jamaïque).
    Nom latin : Calycanthus occidentalis  Hook.* & Arn.*, synonymes Calycanthus macrophyllus  K.Koch*, Butneria occidentalis  (Hook. & Arn.) Greene*
    famille : Calycanthaceae.
    catégorie : arbuste à l'écorce aromatique, aux rameaux souples retombants.
    port : évasé, étalé, arrondi.
    feuillage : caduc, aromatique, vert franc brillant, nervures plus claires. Feuilles opposées obovales acuminées.
    floraison : en été de juin à septembre, parfumée, visitée par les abeilles, d'autres insectes et les colibris.
    A l'extrémité des rameaux, une à plusieurs fleurs hermaphrodites axillaires ( 8 cm), aux nombreux pétales étroits et linéaires, les externes sont plus courts, mais ils sont plus larges que ceux de Calycanthus floridus.
    couleur : entre le rouge Andrinople à le rouge Bismarck, le revers est plus pâle, cliquer sur la photo pour en découvrir d'autres.
    fruits : bourse contenant de petites akènes (1,5 cm) d'un brun foncé, les graines sont excessivement toxiques.
    hauteur : 2 à 3 m en tous sens.
    plantation : à l'automne.
    multiplication : le plus efficace par semis de graines fraîches immédiatement en place, compter pour la levée environ 3 semaines; ou séchées après stratification au froid durant au moins 3 mois, semer et patienter plusieurs mois.
    Au début du printemps, tout simplement par division des rejets ou par bouturage de jeunes pousses, la reprise est plus aléatoire avec des tiges aoûtées, plus lent par marcottage.
    sol : tous sols légers, frais et bien drainé. Pour une culture en pot mélange sablonneux.
    exposition : soleil, ombre légère.
    zone : 7 - 10. USDA zone 6a -9b, tolère -20°C.
    origine : jusqu'à 1200 m d'altitude au nord de la Californie, le long des berges des cours d'eau, des étangs et autres lieux humides.
    entretien : si vraiment nécessaire la taille s'effectue en fin d'hiver. Pour une taille de rajeunissement laissez 1/3 des tiges.
    maladies et ravageurs : attention chez les jeunes sujets, le feuillage peut-être convoité par les lapins.
    NB : son nom Calycanthus  vient du grec 'calyx' qui désigne le calice mais signifie aussi bouton de fleur et de 'anthos' qui désigne la fleur et son nom spécifique occidentalis  pour nous préciser son origine occidental.
    Ce genre ne comprend que 4 espèces originaires de l'Amérique du Nord en zone tempérée et des sous-espèces dont certaines sont en voie de disparition.
    Au jardin, il a sa place en sujet isolé, en massif de quelques sujets, dans les massifs arbustifs et mixed-borders et il peut entrer dans la composition des haies libres. Grâce à sa petite taille il a sa place dans les jardins chinois et japonais, et comme les autres, il est également cultivé en bonsaï.
    Propriétés et utilisations :
    De ses fleurs est extraite une teinture d'un brun clair.
    Les Calycanthus  contiennent de la calycanthine, un alcaloïde amère semblable à la strychnine, qui est toxique pour l'humain et les animaux.
    Traditionnellement les anciens, faisait sécher son écorce aromatique pour l'utiliser comme substitut à la cannelle, toujours avec une certaine prudence étant donné sa toxicité. Cette écorce et ses tiges souples servent pour la vannerie.
    Les autres espèces :
    - Calycanthus brockianus  Ferry & Ferry connu sous le nom de Georgia sweetshrub endémique à la Géorgie.
    - Calycanthus chinensis  (Cheng et S. Y. Chang) P. T. Li, Calycanthe de Chine, consulter sa fiche.
    - Calycanthus floridus  L., Arbre aux anémones, consulter sa fiche.
    - Calycanthus versicolor  Regel, n'est pas résolu depuis avril 2012.

    Annotations :
    *Arn., abréviation botanique pour le botaniste écossais George Walker Arnott (1799-1868), assistant de William Jackson Hooker à Glasgow. Avec ce dernier, il participe à la réédition de 'The British Flora' - Comprising the Phajnogamous or Flowering Hants, and the Ferns. The Sixth Edition, with Additions and Corrections; and numerous Figures illustrative of the Umbelliferous Plants,..' (1830, 6th édition, London 1850), encore diffusée sous le nom de 'Hooker and Arnott's "British Flora".
    Neal Kramer © University of Berkeley
    *Greene, abréviation botanique pour le botaniste-taxonomiste américain Edward Lee Greene (1843-1915, qui enseigna à l'Université de Berkeley (Californie), on lui doit de nombreux ouvrages de botanique dont entre autre 'Manual of the botany of the region of San Francisco Bay' éd. Cubery & Company, 1894 - San Francisco, consultable en ligne à la BHL.
    *Hook., abréviation botanique pour le botaniste écossais William Jackson Hooker (1785-1865), spécialiste des mousses puis tout au long de sa vie des fougères, en 1820 nommé à la chaire de botanique de l'Université de Glasgow, suite à ses travaux scientifiques Guillaume IV lui décerne un titre de noblesse en 1836. En 1841, il occupe la fonction de premier Directeur du Jardin Botanique Royale de Kew, un peu à l'abandon depuis la disparition de son prédécesseur Joseph Banks, un jardin qu'il agrandi, enrichi de plusieurs serres, dont la célèbre Palm House de D. Burton et R.Turner réalisé entre 1844 et 1848. On lui doit aussi l'ouverture des jardins au public durant les après-midis.
    Auteur de forts nombreux ouvrages et parutions botaniques dont entre autre, la première Flore des îles britanniques "Flora Scotia; or a description of scottish plants arranged both according to the artificial and natural methods" en 2 Volumes édité en 1821.
    "The british flora compresing the phaenogamous, or flowering plants and ferns"" en 2 volumes - Londres éd. Longman, Brown, Green and Longmans 1831 édition revue et corrigée en 1842.
    L'édition d'un guide "Kew Garden or Popular guide to the Botanic garden of Kew".
    "Genera filicum; or Illustrations of the ferns, and other allied genera; from the original coloured drawings of the late Francis Bauer; with additions and descriptive letterpress", by Sir William Jackson Hooker. London, H. G. Bohn, 1842. "Synopsis filicum : or, A synopsis of all known ferns, including the Osmundaceae, Schizaeaceae, Marattiaceae, and Ophioglossaceae (chiefly derived from the Kew herbarium) Accompanied by figures representing the essential characters of each genus"" avec son assistant Joseph Gilbert Bakers, responsable de l'Herbier de Kew, éd. Robert Harwicke - 1868.
    *K.Koch., abréviation botanique pour l'abbé Karl Heinrich Emile Koch (1809-1879), botaniste, dendrologue et collecteur allemand, nommé à Berlin, directeur du Jardin botanique de l'Université Humboldt où il enseigne, il effectue des séjours dans la région du Caucase et en Turquie.
    *RHS, abréviation pour The Royal Horticultural Society, La Société Royale d'Horticulture, fondée à Londres 1804 qui décerne chaque année The Award of Garden Merit (AGM) à de nouvelles obtentions au cours du Chelsea Flower Show qui se déroule 5 jours durant du 23 au 27 mai à l'Hôpital Royal de Chelsea, à Londres. C'est l'une des plus grandes expositions florales au monde.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site