Cornus racemosa  - Cornouiller à grappes
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    cornus racemosa Nom commun : Cornouiller à grappes, nommé par les anglophones 'Gray dogwood', 'Snow Mantles'.
    Nom latin : Cornus racemosa  Lam.*, synonymes Cornus paniculata  L'Hér.*, Cornus foemina  Mill. subsp. racemosa  (Lam.) J.S. Wilson et Swida racemosa  (Lam.) Moldenke
    famille : Cornaceae
    catégorie : arbuste.
    port : dressé, très ramifié, arrondi.
    feuillage : caduc vert au revers grisâtre virant au pourpre à l'automne.
    floraison : à la fin du printemps.
    couleur : blanc crème
    fruits : petites drupes blanches à l'extrémité de petites tiges rouges, contenant une graine ( de 5 mm) contenu dans une enveloppe ocre à 8 facettes, convoités par les oiseaux et les petits rongeurs.
    hauteur : 1,5-3 m.
    plantation : de préférence à l'automne pour lui laisser le temps de bien installer son système racinaire avant l'été.
    multiplication : par semis, bouturage de tiges aoûtées, par marcottage des tiges.
    sol : tout sol frais et bien drainé.
    exposition : soleil, mi-ombre et ombre légère.
    zone : 3 - 9.
    origine : du centre et de l'est des États-Unis (nord et sud Dakota, Nebraska, Texas, du Minnesota à l'Arkansa et tous l'est excepté la Louisiane, le Mississippi, l'Alabama, la Géorgie, le Tenessee et la Floride, ainsi qu'à l'est du Canada dans les provinces du Manitoba, Ontario et Québec, consulter la Carte des États-Unis.
    entretien : la taille de la plante dépend des conditions d'exposition : arbuste touffu de 1,5 m à 2 m de hauteur au soleil ; arbuste ou petit arbre moins dense mais plus haut à l'ombre.
    NB : son nom Cornus  vient du latin où désigne le genre et signifie corne, bois faisant référence à son bois dense et son nom spécifique racemosa  vient du latin 'racemosus' qui désigne une grappe.
    Ce genre comprend environ 50 espèces d’arbres ou arbustes persistants ou caducs et deux espèces vivaces, répartis dans 6 sous-genres, tous originaires des régions tempérées de l'hémisphère nord, dont quelques espèces ont été introduites à titre ornementale dans les jardins.
    Ce rustique cornouiller à grappes a sa place au jardin dans les haies libres, les massifs arbustifs, massif isolé ou simplement dans de grandes potées.
    Parmi les cultivars, citons :
    Cornus racemosa  'Emerald'.
    Cornus racemosa  'Jade' connu des anglophones sous le nom de 'Racemosa Jade' au feuillage vert jade, virant au pourpre à l'automne.
    Cornus racemosa  'Snow Mantle®' et 'Snow Lace®' comme son nom l'indique un blanc manteau de fleurs et de baies blanches.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Cornus alba  L., Cornouiller blanc, consulter sa fiche.
    Cornus canadensis  L., Quatre-temps,Cornouiller du Canada, consulter sa fiche.
    Cornus controversa  Hemsl. ex Prain, Cornouiller des Pagodes, Cornouiller controversé, consulter sa fiche.
    Cornus florida  Hook. Cornouiller de Floride, Bois de chien, voir la fiche.
    Cornus kousa  Buerger ex Miq., Cornouiller à fleurs, Cornouiller du Japon, consulter sa fiche.
    Cornus mas  L., Cornouiller mâle ou Corbier, consulter sa fiche.
    Cornus officinalis  Siebold & Zucc., Cornouiller officinal, consulter sa fiche.
    Cornus racemosa
    Ohio State University ©
    Cornus sanguinea  L., Cornouiller sanguin, consulter sa fiche.
    Cornus sericea L;, Cornouiller soyeux, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *Lam., abréviation botanique pour le naturaliste-biologiste-botaniste français Jean Baptiste Antoine Pierre de Monnet de Lamarck (1744-1829), fondateur de la biologie, il en établi les principes théoriques, voir Philosophie zoologique (1809) où il met en place une nouvelle classification pour les animaux; il est considéré comme le plus grand botaniste de son temps, on lui doit un traité de botanique 'Encyclopédie méthodique' (1783-1793), il y énonce un principe fondamental sur l'évolution des animaux et végétaux qui sous l'influence de diverses conditions induisent des adaptations et modifications. Auteur 'Histoire des mollusques', ouvrage de référence dans la nomenclature des coquillages.
    L'Hér., abréviation botanique pour le magistrat botaniste français Charles Louis L'Héritier de Brutelle(1746-1800), nommé en 1772 procureur du roi à la maîtrise des Eaux et Forêts de Paris, fonction qui lui permet de vivre pleinement sa passion au contact des grands botanistes de son époque. On lui doit la parution en 1784 de 'Stirpes novae aut minus descriptionibus et iconibus illustravit' en 2 volumes, éd. Paris, consultable en ligne à la BNF, sur (Gallica).
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site