Arbutus unedo  - Arbousier, Arbre aux fraises, Olonier
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Arbousier*, Arbre aux fraises ou Arbre à fraises, Olonier plus rarement Frôle, nommé par les anglophones 'Strawberry tree' ou 'Madrone tree', suivant le pays.
    Nom latin : Arbutus unedo  L., synonymes Arbutus crispa  Hoffmanns, Arbutus integrifolia  Sims, Arbutus laurifolia L.f., Arbutus salicifolia  Hoffmans, Arbutus serratifolia  Salisb., Arbutus vulgaris  Bubani*, Unedo edulis  Hoffmans & Link.
    famille : Ericaceae.
    catégorie : arbuste fruitier sempervirens pouvant être centenaire.
    feuillage : dense, persistant, coriace, tiges rougeâtres, les nouvelles légèrement poilues de couleur framboise.
    Feuilles (+ ou - 8 x 3 à 4cm) brillantes, vert foncé au revers vert plus clair, elliptiques-acuminées, atténuées à la base, alternes, dentées, nervure centrale plus claire, pétiole court rose.
    port : dressé, buissonnant, tronc court, écorce rouge, écailleuse gris-brun s'exfoliant légèrement, avec de nombreuses branches tortueuses, ascendantes.
    floraison : à l'automne, en grappes terminales, retombantes petites fleurs bisexuées nectarifères et mellifères visitée par les abeilles, bourdons, frelons et papillons*, en grelots renflés au col resserré. Une fois éclosent, les clochettes tombent rapidement et même sur le sol les abeilles vont chercher le nectar. Particularité, les nouvelles fleurs apparaissent lorsque les fruits de l'année précédente finissent de mûrir.
    couleur : blanc souvent teinté de rose ou de verdâtre à la base, anthères d'un rose soutenu.
    fruits : arbouses, baies charnues comestibles globuleuses au pourtour verruqueux une multitude de petites tubercules contenant de minuscules graines, baies passant du vert au jaune, puis rouge-orangé à l'écarlate à maturité courant octobre-novembre. Issu de semis patienter au moins 7 ans.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 3-10 m.
    plantation : début automne ou printemps.
    multiplication : par semis la croissance est très lente, mais cela existe puisque j'en ai un qui a poussé spontanément au pied d'un eucalyptus gunnii, par boutures et marcottage peu évident enracinement assez difficile et greffage.
    sol : sec ou frais, pauvre ou fertile, acide ou neutre ou alcalin, supporte le calcaire, pousse habituellement dans des sols siliceux ou décalcifiés.
    emplacement : ensoleillé de préférence, n'aime pas être déplacé car son enracinement est pivotant et profond.
    zone : 7 - 9. Tolère aisément -12 à -15°, parfaitement adapté à la sécheresse.
    origine : Europe méridionale en zone tempérée au climat marin, dont le Midi de la France et le sud-ouest (Gascogne), Afrique du Nord et Asie occidentale, présent en Irlande du Nord.
    entretien : taille de mise en forme si vraiment nécessaire.
    NB : Son nom Arbutus  vient du latin où il désigne le genre (arbre = 'arbor' et arbuste = 'arbustum'), son nom spécifique unedo  vient du latin 'unum' et 'edo' qui signifie j’en mange un, faisant référence au fait que consommée en grande quantité l'arbouse est purgative.
    Ce genre comprend une douzaine d'arbres persistants, originaires du Mexique, d'Amérique du nord et quelques uns des régions méditerranéennes.
    Propriétés et utilisations :
    Les arbouses selon la maturité sont légèrement farineuses et/ou granuleuses, à la saveur acidulée, elles se consomment crues sans excès ou cuites sous forme de confiture, gelée et pâtes de fruit, elles entrent dans la confection de vins, liqueurs ou d'eau de vie digestive.
    Elle à des propriétés astringente et antidiarrhéique lorsqu'on la consomme en faible quantité et comme signalé plus haut purgative lorsqu'on en consomme en trop grande quantité à vous de trouver le bon dosage.
    Les arbouses et le feuillage ont des propriétés anti-inflammatoire, antirhumatismale, digestive, diurétique et stomachique.
    Son écorce riche en tanin à des propriétés astringente, antiseptique, antispasmodique connues des pharmacopées traditionnelles où elle était prescrite aussi pour soigner le foie et les diarrhées; celle des racines contient des glucosides comme l'arbutoside, un antiseptique réputé pour traiter les infections urinaires (cystite), les maladies vénériennes (blennorragie) et régler les problèmes d'incontinence.
    Autres espèces :
    Arbutus andrachne  L., Arbousier de Grèce, Arbousier de Chypre, originaire de l'est de la méditerranée, écorce s'exfoliant (beige, rose, rouge et brun-rouge), feuillage brillant à bord lisse, fleurs blanches au printemps, fruits rouges, zones 8-10.
    Arbutus canariensis  Veill. ex Duhamel, Arbousier des Canaries appelé localement 'Madroño', endémique aux îles Canaries, port arrondi de 4-5 m, écorce brun- rouge s'exfoliant, fleurs rosées, fruits rouges, zones 8-10.
    Arbutus menziesii  Pursh, Arbousier d'Amérique, appelé 'Pacific madrone', originaire de l'Amérique du Nord (Californie- Colombie Britannique), 25-30m, écorce brun-rouge, feuilles vertes, brillantes revers blanc,fleurs d'un blanc- rosé, zones 7-9.
    Arbutus xalapensis  Kunth, synonymes Arbutus texana  Buckley, Arbutus glandulosa  , Arbousier du Texas, Madroño, originaire d'Amérique centrale (Mexique, Guatemala) où il est nommé 'Texas Madrone', 12 m, écorce cannelle s'exfoliant, feuilles vert sombre, fleurs d'un blanc-rosé, fruits d'un rouge sombre, zones 9-10.
    Arbutus x andrachnoides Link., Arbousier hybride issu de croisement entre Arbutus unedo  et Arbutus andrachne , nommé par les anglophones 'Cyprus Strawberry tree', d'environ 8 m de haut à l'écorce d'un brun-rouge qui s'exfolie aussi, fleurs blanches, peu de fruits. Le plus ancien sujet d'Europe, se trouve au coeur de Londres, dans 'Battersea park' (rive sud entre Albert Bridge et Chelsea Bridge), réputé pour d'autres beaux sujets, considéré comme le plus intéressant des jardins londoniens, il aurait été planté vers 1863, son tronc fait plus de 3m de circonférence, un spécimen de plus de 15m de haut à découvrir à l'Arboretum Gaston-Allard de la ville d'Angers (4900 Maine-et-Loire).

    Consulter la liste des plantes nectarifères visitées par les papillons.

    Annotation :
    *Arbousier c'est aussi le nom donné au raisin des Ours appelé aussi busserole Arctostaphylos uva ursi  L.
    *Bubani, abréviation botanique pour le médecin-botaniste italien Pietro Bubani (1806-1888) qui à partir de 1845 et durant une quinzaine d'années explora la chaîne pyrénéenne, on retrouve ses travaux dans 'Flora Pyrenaea per ordines naturales gradatim digesta, opus posthumum editum curante' (1897-1901) édité par l'italien Albert Julius Otto Penzig (1856-1923) qui fut professeur de botanique à l'Université de Gênes.
    *Hoffmanns abréviation botanique pour le botaniste Johann Centurius von Hoffmannsegg, (1766-1849).
    *papillons, notamment le Vulcain - Vanessa atalanta (Nymphalidae) qui vienent en très grand nombre.
    *Sims, abréviation botanique pour le médecin botaniste-taxonomiste écossais John Sims (1749-1831), on lui doit 'Annals of Botany' en deux volumes (1806) en collaborations avec CHarles König F.L., réédité en 2011, existe en version numérisée.
    - nmauric ©27.06.2001 - par la Société des Gens de Lettres® - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites .

arbouse et clochettes sur l'alsphalte après un orage

imingo compteur site