Viburnum opulus - Viorne obier, Boule de Neige
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Obier, Viorne obier, Viorne trilobée, Viorne trilobée d'Europe, Rose de Gueldre*, Viorne aquatique, Boule de neige ( pour la forme stérile) au Canada elle est appelée 'Pimbina' (nom amériendien) ou 4 saisons des bois, nommée par les anglophones 'Mooseberry', 'Dwarf European Cranberrybush', 'Cranberry tree ou 'Squashberry' .
    Nom latin : Viburnum opulus  L.*
    famille : Adoxaceae, autrefois Caprifoliaceae.
    catégorie : arbuste ou abrisseau à l'écorce d'un jaune grisâtre à la ramure en fausse dichotomie, les jeunes tiges vertes légèrement cannelées virant au brun clair, durant l'hiver portent des bourgeons ovoïdes, glabres, brillants d'un brun rougeâtre à deux paires d'écailles.
    port : dressé, étalé, arrondi chez les jeunes sujets en vieillisant la viorne à tendance à s'évaser.
    feuillage : caduc, vert foncé, gaufré, rugueux, glabre sur le dessus au revers pubescent, à l'automne virant progressivement au jaune rouge, rouge pourpré à brun rougeâtre. Feuilles opposées, à 3 ou 5 lobes aigües à marge irrégulièrement dentelée, pétiole cannelé pourvu de petites glandes.
    floraison : à la fin du printemps (fin mai-début juin), parfumée, nectarifère et mellifère. Larges et plates corymbes ombelliformes composées de 2 sortes de petites fleurs au centre les fertiles hermaphrodites à corolle à 5 lobes, sur le pourtour un peu plus grande les stériles qui sont les premières à s'entre-ouvrir, ce sont elles qui attirent les insectes pollinisateurs.
    couleur : blanc pur pouvant virer en fin de floraison au blanc rougeâtre pour les stériles, les fertiles sont d'un blanc crème.
    fruits : corymbes pendantes de petites baies globuleuses (9 - 10mm) d'un rouge brillant et translucide à maturité (août-septembre) qui peuvent rester en place une bonne partie de l'hiver, contenant une seule graine brunâtre.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 2 - 5 m pour un étalement avoisinant les 3m.
    plantation : de préférence à l'automne ou en hiver.
    multiplication : bouturage de tiges aoûtées, marcottage, prélévement de drageons, par semis au printemps en ayant pris soin de conserver les graines au frais durant l'hiver.
    sol : frais, humifère, mais tolère aisément les sols pauvres, calcaires ou argileux.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 2 - 10. Parfaitement adaptée à la pollution atmosphèrique, supporte assez bien la sécheresse.
    origine : Afrique du Nord, nord et ouest de l'Asie, en Europe continentale notamment dans les pays scandinaves, l'est de l'Europe dont Russie, dans les sous-bois humides et dans les haies bocagères, présent en France jusqu'à une altitude de 1400m.
    entretien : les deux premières années bien arroser. La taille s'effectue de préférence un peu après floraison, si vous souhaitez lui conserver un port arrondi.
    Peut être sujet aux pucerons noirs, en Europe c'est aussi l'hôte des pontes dans des petits trous creusés dans les ramilles, puis des larves ravageuses de la chrysomèle de la viorne Pyrrhalta viburni qui progressivement en grandissant piquent les feuilles puis dévorent intégralement les limbes ne laissant que les nervures, lorsque ces attaques se renouvellent plusieurs années de suite, elles peuvent entraîner son dépérissement. C'est la plus vulnérable du genre. Des populations ont été introduite au Canada dans la réégion d'Ottawa en 1978.
    NB : Son nom Viburnum  vient du latin où il désigne déjà le genre, un mot qui viendrait de 'vieo', 'viere' qui signifie tresser et son nom spécifique opulus  est le nom commun latin qui désigne un érable, on suppose qu'il s'agit de l'érable champêtre, faisant référence à la similitude de leur feuillage, on appelle Acer opulus  l'érable à feuilles d'obier.
    Ce genre comprend deux cents espèces d'arbrustes caducs ou persistants, originaires des zones tempérées du globe.
    La viorne est idéale pour être utilisée en sujet isolé, dans les massifs arbustifs ou encore entrer dans la composition de haies champêtre, fleuries et/ou à baies décoratives.
    Parmi les cultivars citons :
    Viburnum opulus  'Compactum', une ancienne obtention française (1841) comme son nom l'indique au port dense et compact, floraison d'un blanc crème, à l'automne baies d'un rouge vif, zones 3-8.
    Viburnum opulus  'Apricot', de petite taille environ 1m de haut, floraison blanche recherché pour sa fructification couleur abricot.
    Viburnum opulus  'Aureum' ou Viorne-obier dorée, au feuillage jaune vert, les jeunes pousses sont jaunes, environ 1.50m de haut, larges corymbes plates de fleurs stériles blanches, fertiles crèmes, baies d'un rouge vif à rouge orangé, attention le plein soleil ne lui convient pas, zones 2-8.
    Viburnum opulus  'Compactum', de taille moyenne 1,50 à 1 2,40m à croissance très lente, floraison en boule blanche, baies d'un rouge cerise, zones 2 - 8.
    Viburnum opulus  'Compactum Aureum' doré et compact.
    Viburnum opulus  'Flore pleno' comme son nom l'indique floraison en boule sphérique.
    Viburnum opulus  'Nanum' forme naine 50 à 60cm de haut, sans floraison, feuillage rouge à l'automne, le jeune feuillage est d'un rouge-bronzé qui vire au vert foncé, zones 2-8.
    Viburnum opulus  'Notcut's variety' ou Notcutts' issu de croisement avec Viburnum trilobum , au port dressé, larges corymbes bombées de nombreuses et larges fleurs stériles d'un blanc pur, les petites fertiles d'un crème rosé, grosses baies rouges.
    . Viburnum opulus  'Park Harvest' commercialisé aussi sous le nom de 'Harvest Gold' entre 2.4 à 3.50m de haut, feuillage doré à marge rouge, floraison blanche, baies d'un rouge vif, zones 4 - 8.
    Viburnum opulus  'Pink Sensation', à fleurs d'un blanc rosé.
    Viburnum opulus L. var. roseum  L., Viburnum opulus  'Roseum' ou 'Sterile' appelé Boule de Neige, 3 à 4m de haut, floraison en grosses boules sphériques d'un blanc vert-anis, virant au blanc puis au blanc rosé, sans fructification, peut être planté à l'ombre, voir (photo 2)
    Viburnum opulus  'Variegatum' commercialisé dans les pays anglo-saxons sous le nom de 'Kristy D', de taille moyenne au feuillage panaché de crème, baies d'un rouge vif.
    Viburnum opulus  'Xanthocarpus' environ 2,40m de haut, recherché pour ces baies jaunes qui à maturité virent à l'orange translucide, voir (photo du bas)
    il existe également : 'compactum' à croissance lente
    Viburnum opulus L. var. americanum  Ait. appelé American cranberrybush, au port arrondi, environ 4m de haut, larges feuilles (+ ou -11cm) jeunes feuillage rougeâtre, en été larges corymbes légèrement bombées de quelques fleurs stériles et nombreuses fleurs fertiles blanches, baies d'un rouge cerise.
    Propriétés et utilisations :
    Les baies charnues et juteuses, à saveur très âpre, ne peuvent être consommées qu'après cuisson, généralement elles sont récoltées après les premières gelées, crues consommées en quantité elles peuvent provoquer des vomissements, des irritations de la peau et/ou des muqueuses et des désordres intestinaux, elles contiennent entre autre de l'acide valérianique (qui a des propriétés sédatives), de la viburnine et des saponines.
    Dans les pays scandinaves et en Russie, elles sont couramment cueillies pour confectionner des confitures appelées en Russie 'kalinka', des gelées parfois mélangées avec des pommes, des desserts, des jus de fruits (réputé fortifiant, sirops, vins, eau de vie, ou tout simplement les baies séchées en lieu et place aux raisins secs.
    Autrefois, les graines torréfiées étaient employées comme succédané du café.
    Dans les pharmacopées traditionnelles, la viorne est réputée pour ses propriétés antispasmodiques, calmantes et sédatives, prescrites pour traiter la toux, l'asthme, les oreillons, les règles douloureuses, les infections utérines, les dermatoses et prurits.
    Dans l'industrie pharmaceutique de l'écorce est extrait une teinture mère.
    En homéopathie, aromathérapie et phytothérapie la viorne est prescrite en usage interne ou externe pour traiter les spasmes musculaires et les syndromes prémenstruels et les dysménorrhées.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Viburnum opulus Viburnum x bodnantense  Aberc. ex Stearn, issu de croisement entre Viburnum fragrans  Bunge × Viburnum grandiflorum  Wall. ex DC ou Viorne d'hiver, viorne caduque, consulter sa fiche.
    Viburnum x burkwoodii  Hort., consulter sa fiche.
    Viburnum carlesii  Hemsl ou Viorne de Carles, consulter sa fiche.
    Viburnum cassinoides  (L.) Torr. & A. Gray. ou Viburnum cassinoides, Viorne cassinoide, consulter sa fiche.
    Viburnum lantana  L., synonyme Viburnum aragonense  Pau ou Viorne mancienne, Viorne flexible, consulter sa fiche.
    Viburnum odoratissimum  Ker Gawl., ou Viorne très odorante, consulter sa fiche.
    Viburnum plicatum  'Watanabe', consulter sa fiche.
    Viburnum sargentii  'Onondaga', consulter sa fiche.
    Viburnum tinus  L., Laurier-tin, consulter sa fiche.

    Annotations :
    * L., abréviation botanique pour le médecin, botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l ’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale. Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica' et le récit de son Voyage en Laponie édité en 1738 (la traduction en français a été rééditée en 2002, éditions de la Différence). En 1738, il exerce la médecine durant trois ans, puis il l'enseigne durant une année à l'Université d'Uppsala, et par la suite jusqu'en 1772, il y enseigne la botanique. En 1738, il fonde l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier, le plus riche de son époque ne contenant que 7000 plantes.
    * Rose de Gueldre, c'est le nom d'un des duchés du Saint empire romain germanique, qui en 1477 faisait partie des Pays-Bas bourguignons, aujourd'hui c'est la province du Gerlderland (chef-lieu Arnhem) situé à l'est des Pays-Bas.
    nmauric©02/01/00 - par la Société des Gens de Lettres® - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site