Coleonema pulchellum - Buisson confetti rose
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Buisson confetti rose nommé en Afrique du Sud 'Breath-of-heaven' (Souffle du ciel), 'Pink Breath of Heaven' et 'Dark pink confetti bush'.
    Nom latin : Coleonema pulchellum  I.Williams*, synonyme de Coleonema filiforme  A.Juss. (considéré comme invalide par certains) donné pour synonyme de Coleonema pulchrum  Hort.
    famille : Rutaceae
    catégorie : arbuste
    port : buissonnant, compact, ramifié.
    feuillage : persistant, glanduleux, aromatique proche de l'acide formique, vert assez clair. Petites et courtes feuilles étroites linéaires rappelant celles de la bruyère.
    floraison : longue, abondante et parfumée de la fin de l'hiver à l'automne (février/mars à octobre), nectarifère visitée par de nombreux insectes dont les abeilles. Petites fleurs (±8mm) à corolle étoilée à 5 larges pétales arrondis recurvés faiblement pointus ayant dans le même axe 5 étamines plaquées tout contre leur base.
    couleur : rose bonbon, étamines jaune pâle.
    fruits : à l'automne (octobre-novembre), petites capsules à 5 loges surmontées d'une corne, contenant chacune une graine d'un noire brillant. Capsules glanduleuses d'un vert acide virant au noire à maturité demeurant longtemps en place après avoir expulsé au loin les graines.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0,80 à 1 m et un peu plus.
    plantation : en container à n'importe quel moment.
    multiplication : par bouture à chaud de tiges aoûtées ou par semis courant avril de graines fraîches compter 1 à 2 mois pour la levée, attention elles sont convoitées par les fourmis.
    sol : léger, riche, frais, bien drainé.
    emplacement : soleil ou mi-ombre lumineuse ou légère.
    entretien : si nécessaire, taille de mise en forme après la floraison, selon le climat il demande à avoir de l'eau dans le courant de l'automne et en hiver.
    zone : 9 à 10, tolère -8 à - 10°C sur de courtes périodes, excellente résistance aux vents et aux embruns.
    origine : Afrique du Sud, côte sud de la province du Cap.
    NB : son nom Coleonema  vient du grec 'koleos' qui désigne une gaine et 'nema' du grec 'nêma, nêmatos' désigne un fil, filament faisant référence et son nom spécifique pulchellum  diminutif vient latin 'pulcher' qui signifie beau, donc mignon, joli. Ce genre souvent confondu avec les Diosma  ne comprend que 8 espèces d'abustes sud-africains originaires dans l'ensemble de la province du Cap, où ils ont leur place dans les jardins et méritent de trouver la leur sous climat approprié dans les notres, en sujet isolé, groupé, dans les massifs arbustifs près des ouvertures et des zones de passage pour profiter pleinement de leur longue floraison délicieusement parfumée ou dans la composition des haies libres et basses. Ils sont recherchés pour la confection de bonsaïs.
    Parmi les cultivars citons :
    Coleonema pulchellum  'Aurea' nommé à tort Golden Diosma, jeune feuillage aromatique jaune plus âgé vert anis, environ 0,60 à 1,50 m de haut, Ø 0,50 à 1,20 m, port compact trapu et évasé en éventail, recherché pour confectionner des bordures ou pour d'éclatantes potées.
    - Coleonema pulchellum  'Nana'
    Les autres espèces :
    - Coleonema album  (Thunb.) Bartl. & H.L.Wendl, Coléonéma blanche donné par la RHS pour synonyme de Diosma alba  Thunb. et Diosma juniperina  Moench, nommée à tort Diosma ericoides , connu des anglophones sous le nom de 'Cape May', port dressé, environ 1,50 m en tout sens, feuillage vert acide à vert franc sur des tiges rougeâtres, abondante floraison d'un blanc pur qui sous climat approprié s'échelonne de décembre à courant avril, une fois installée bonne résistance à la sécheresse 4 sur 6.
    - Coleonema aspalathoides  A.Juss. ex G.Don, synonyme de Coleonema dregeanum  C.Presl.entre de 0,50 et 1 m de haut, feuillage vert foncé, abondante floraison estivale (juin à août) d'un rose soutenu; se rencontre à l'est de la province du Cap en altitude dans les montagnes de Potberg et Zuurberg (Réserve naturelle), à pailler l'hiver, tolère sur de courtes périodes -5°C.
    - Coleonema barosmoides  Schltr.
    - Coleonema calycinum  (Steud.) I.Williams, appelé localement Broom (Balai) Buchu, synonyme de Coleonema album  var. gracile  Schltdl., et Coleonema gracile  (Schltdl.) Eckl. & Zeyh. serait illégal, donné par la RHS pour synonymes de Diosma calycina  Steud., Diosma tenuifolia  C.Presl floraison blanche de juin à septembre.
    - Coleonema dregeanum  C.Presl., donné par certains auteurs comme synonyme de Coleonema nubigena  Esterh.
    - Coleonema juniperifolium  Eckl. & Zeyh., donné pour synonymes de Coleonema juniperinum  Sond, Coleonema virginianum  Eckl, donné par la RHS synonyme de Diosma meyeriana  Steud. ex Harv. & Sond., répertorié dans la flore du Cap.
    - Coleonema nubigena  Esterh. donné par la RHS pour synonyme de Coleonema gracile  (Schltdl.) Eckl. & Zeyh.
    - Coleonema pulchellum  Hook. à ne pas confondre avec Hort., donner par certains semble t'il à tort car iunvalide de Diosma angustifolia  Hook. environ 1,50 m de haut, feuillage aromatique rappelant la térébenthine, abondante floraison rose.
    - Coleonema rubrum  Druce, donné comme basionyme de Diosma rubra  P.J.Bergius environ 1,50 m en tout sens, se distingue par un feuillage vert foncé et une floraison d'un rose soutenu.
    - Coleonema virgatum  Eckl. & Zeyh. donné pour synonyme de Coleonema album  var. virgatum  Schltdl., environ 1 m en tout sens, à floraison blanche.
    Genre proche présent dans l'Encyclopédie :
    - Diosma hirsuta  L. Dosmè hirsute, Parfum des Dieux, nommé Wild Bushu, un arbrisseau ou petit arbuste, originaire de la province du Cap, consulter sa fiche.

    Annotations :
    * I.William, abréviation botanique pour l'ingénieur sud-africain Ion James Muirhead Williams (1912-2001) collectionneur et botaniste amateur qui en 1957 oeuvre pour la création de la Réserve naturelle côtière de Fernkloof (région d'Hermanus à l'ouest de la Province du Cap) puis en 1972, il contribue à la révision en 1972 du genre Leucadendron (Proteaceae) The Bolus Herbarium. University of Cape Town, South Africa. Trois espèces sud-africaines lui ont été dédiés, parmi les bruyères Erica ioniana  E.G.H.Oliv.; Erica ionii  H.A.Baker et la légumineuse Indigofera ionii  Jarvie & C.H.Stirt.
    *Eckl, abréviation botanique pour l'apothicaire-botaniste danois Christian Friedrich Ecklon (1795-1868) qui séjourna entre 1823 et 1828 en Afrique du sud dans la région du Cap, explorant et collectant des spécimens en partenariat avec Karl Philipp Ludwig Zeyher, grande collection qui a son retour en Europe constituera un herbier dont Otto Wilhelm Sonder en fera par la suite l'acquisition pour entreprendre avec William Henry Harvey la célèbre Flora capensis entre 1860 et 1865. On lui doit les 3 fascicules de l'Enumeratio Plantarum Africae Australis (ed. 1835-1837), un genre d'algue lui a été dédié Ecklonia  ainsi que de nombreuses espèces.
    Moullec Jean-Michel & nmauric©01.03.2000- Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.

Coleonema pulchellum

un compteur pour votre site