Nandina domestica - Bambou sacré, Bambou céleste
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun: Nandine domestique, Bambou sacré, Bambou céleste, Bambou de la Félicité, nommé par les anglophones 'Heavenly Bamboo' ou encore 'Sacred Bamboo'.
    nom latin : Nandina domestica  Thunb. ex Murray, synonyme Nandina domestica var. linearifolia  C.Y. Wu.
    famille : Berberidaceae.
    catégorie : arbuste aux tiges aromatiques raides non ramifiées, racines pouvant être traçantes.
    port : érigé, puis étalé à l'horizontale.
    feuillage : persistant ou semi-persistant, vert foncé, le jeune feuillage est rougeâtre (photo ci-contre), virant au pourpre en automne, surtout en situation bien lumineuse. Feuilles bipennées à folioles étroites elliptiques effilées en pointe.
    floraison : au début de l'été (juin-juillet) avec une possible remontée à la fin de l'automne ou début de l'hiver. En partie terminale panicules de petites fleurs hermaphrodites, étoilées.
    couleur : blanc pour la corolle et jaune pour les anthères.
    croissance : lente à moyenne.
    hauteur : 1.50 m à 2 m.
    plantation : au printemps de préférence.
    multiplication : le plus simple par bouturage, en été de tiges aoûtées, latérales, ou par semis au printemps (fin février-début mars) sous serre chaude.
    sol : riche en humus, drainé et plutôt frais, une préférence pour les sols acides.
    emplacement : soleil ou mi-ombre, ombre légère (trop d'ombre supprieme la coloration du feuillage.
    zone : 7/6-10. Tolère assez bien la sécheresse.
    origine : Asie du sud-est (dans les provinces du centre de la Chine (dont Jiangsu, Hubei, Séchouan, Yunnan) et à l'est du Japon dans la région de Kanto (Tokyo) dans les vallons ou sur les flancs de coteaux en zone tempérée, jusqu'à une altitude de 1200m.
    entretien : En cas de gel de la partie aérienne, rabattre au niveau du sol en février, pour les vieux arbustes trop dénudés rabattre au ras du sol après les dernières gelées.
    NB : Malgré ses surnoms de Bambou sacré, Bambou céleste, Bambou de la Félicité, le nandina n'a aucun lien botanique avec les bambous qui sont de la famille des graminées, faisant certainement référence à son aspect dénudé en partie base à ses tiges grêles et à la touffe de feuilles rappelant certains bambous.
    Son nom Nandina est l'altération du mot japonais 'nantensei' ou 'nanten' mot qui désigne cette unique espèce et domestica (domestique) qui vient du latin 'domus' qui désigne la maison, l'habitation parce qu'il était cultivé près des maisons, des temples et ce depuis la fin de l'ère Edo (1600-1868) notamment sous la forme de bonsaïs, découvrir le diaporama sur la collection de bonsaïs centenaires de Happo-en à Tokyo.
    Il est fort recherché pour la confection d'ikebana, car il est le symbole de la purification et chez les taoïstes, il fait partie des plantes sacrées qui sont étroitement liées aux festivités.
    En Chine, il est nommé 'teinchok' ou 'tein-shok'* mot qui signifie bambou sacré. Depuis la nuit des temps il y est recherché pour orner les autels des temples ou pour ceux des particuliers dans les maisons, il a naturellement sa place dans leurs jardins ou les rocailles aux côtés du pin, du cyprès, des bambous, du prunier, du Moutan Paeonia suffruticosa et du Saso Elaeagnus angustifolia plus connu en Europe sous le nom d'olivier de Bohême, aux fleurs au parfum suave et fruité si apprécié des grandes dames et célébrités chinoises des siècles passés.
    Assez rustique, il est rarement utiliser au jardin pourtant il pourrait entrer dans la confection de haies basses ou moyennes (du fait de sa croissance assez lente), la composition de massifs arbustifs notamment dans les jardins secs, en veillant à le mettre en avant ou carrément dans des potées.
    Parmi les cultivars citons :
    Nandina domestica  'Alba' d'environ 1.20 à 1.80 m de haut recherché pour sa fructification crème.
    Nandina domestica  'Filamentosa' de petite taille 0.60 à 0.90 m de haut feuillage très fin lui donnant une allure plumeteuse feuillage jaune vert, vert et rouge.
    Nandina domestica  'Firepower' ou 'Fire Power' entre 0.45 à 0.60 m de haut, feuillage vert clair vire au rouge orange à l'automne-hiver, dépourvu de floraison donc de fructification, idéal pour les rocailles.
    Nandina domestica  'Gulf Stream' une mutation de 'Compacta' de Hines Horticulture Inc., au port buissonnant retombant, 0.40 à 0.80 m de haut, feuillage rose, rouge et vert à l'automne, idéal dans les rocailles en couvre-sol.
    Nandina domestica  'Harbor Dwarf' au port buissonnant, traçant + ou - 0.60 m de haut, vire au rouge orange au rouge bronze en hiver panicules assez courtes, il a tendance à émettre des rejets, idéal en couvre-sol.
    Nandina domestica  ‘Jaytee’ Harbor Belle™, une obtention de Rushing Nursery, Inc. (Semmes -Alabama) port compact, étalé, les jeunes pousses son teintées de rose, puis vert et rouge bordeaux, grappes de baies d'un rouge vif, peu ou pas de taille.
    Nandina domestica  'Obsessed Seika' , Obsessed (‘Seika’PBR), port étalé, obtention texanne de Magnolia Gardens nursery (Waller -Texas) issue de croisements avec 'Gulf Stream', feuillage rouge flamboyant à plus sombre et vert, reproduction interdite par protégé par CPVO en Europe.
    Nandina domestica  'Plum purple' au port érigé, 1.20 à 1.80 m de haut, feuillage pourpre.
    Nandina domestica  'Pygmea' au port touffu arrondi, 0.45 m de haut et de large, feuillage vert et rouge, idéal pour les rocailles.
    Nandina domestica  'Purpurea Nana' de petite taille au feuillage pourpre, dépourvu de fruit, port compact arrondi, environ 0.60m de haut
    Nandina domestica  'Richmond' au port érigé environ 1 m de haut.
    Nandina domestica  'Umpqua Chief' environ 1.5 à 1.80 m de haut port dressé, rectiligne, touffe en cime, fructification abondante, feuillage rouge brique.
    Nandina domestica  'San Gabriel' de petite taille entre 0.40 à 0.60 mde haut, recherché pour son feuillage minuscule et très léger vert bleuté les jeunes pousses sont rosâtres, idéal pour les rocailles, potées et bonsaï.
    Nandina domestica  'Wood's Dwarf' environ 1m de haut au feuillage légèrement dorée, le rouge est un rouge laqué.
    Propriétés et utilisations :
    Dans la pharmacopée chinoise et indonésienne les tiges aromatiques et les racines sont utilisées pour leur propriété anti-fébrifuge, anti-diarrhéique, anti-inflammatoire, astringent, stomachique et sédative, elles sont prescrites avec prudence entre autre dans le traitement des affections gastriques et respiratoires (toux, coqueluche)et des rhumatismes.
    Son bois au grain très fin y était autrefois utilisé pour confectionner des baguettes.

    Annotations
    * Citer par Robert Fortune (1812-1880) qui effectua plusieurs longs séjours en Chine, il est à l'origine de très nombreuses introductions en Europe d'essences extrême-orientales et des récits de voyages dont - La route du thé et des fleurs -1852 - chapitre III où il cite le nandina et parle notamment d'un houx qui lui rappelait le Laurier du portugal dont des graines furent expédiées en Angleterre.
    marie crousier & nmauric ©28.02. 2001 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site