Ilex aquifolium  - Houx commun
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Houx commun, nommé par les anglophones 'Common holly'.
    Nom latin : Ilex aquifolium  L.*
    famille : Aquifoliaceae.
    catégorie : arbre ou arbuste dioïque, à l'écorce lisse, verte qui vire au gris clair en vieillissant. Il peut devenir centenaire.
    port : élancé, conique ou pyramidal selon la variété, dense.
    feuillage : persistant, coriace, ondulé, vert clair à vert foncé, brillant au revers plus clair et mat. Feuilles simples (6-8 cm), alternes, ovales, court pétiole, nervure centrale marquée, dentées, munies d'épines acérées pour les feuilles du bas ou les tiges stériles, celles qui sont sur les rameaux supérieures sont planes à bord lisse. (voir photos prises sur un même sujet).
    floraison : printemps (mai-juin), parfumée, mellifère. A l'aisselle des feuilles en partie terminales, faisceaux de petites fleurs unisexuées parfois bisexuées à court pédoncule.
    couleur : blanc à blanc légèrement rosé.
    fruits : sur les pieds femelles, petites drupes toxiques, charnues, rouge brillant, pisiformes à 4 noyaux, demeurant sur l'arbre jusqu'au début du printemps. Elles sont consommées par les oiseaux, notamment les merles et les grives, il semblerait que les drupes jaunes les attirent moins.
    croissance : assez lente.
    hauteur : 5 -à 20 m.
    plantation : printemps ou automne. bien choisir son emplacement car sa transplantation est assez délicate.
    multiplication : bouture semi - ligneuse en fin d'été, semis en automne ou greffage.
    sol : humide, argileux, riche, humifère, drainé, il n'aime pas le calcaire.
    emplacement : soleil, mi-ombre lumineuse à l'abri des vents froids.
    zone : 5/6 - 9. Supporte bien la pollution atmosphérique.
    origine : Europe occidentale (Scandinavie, Grande Bretagne jusqu'au Caucase), Europe méridionale, Asie Mineure (jusqu'en Perse), Afrique du Nord et Asie septentrionale, jusqu'à une altitude de 1000 à 1200m.
    entretien : on peut rabattre au printemps même sévèrement, mais la taille s'effectue de préférence à la fin de l'été. Il repart de la souche.
    Il s'utilise en sujet isolé, dans des haies défensives ou libres.
    Si vous souhaitez avoir des baies, il faut songer à planter des pieds mâles et des femelles, compter 1 mâle pour 4- 10 femelles.
    NB : Son nom Ilex  en latin désigne le chêne vert, attribué par le botaniste français Joseph Pitton de Tournefort (1656-1708) qui leur trouvait une similitude dans la forme des feuilles, aquifolium  qui désigne le houx en latin, vient de 'acer' qui signifie piquant et 'folium' feuille.
    Ce genre comprend environ 400 espèces d'arbres et arbustes persistants ou caducs, originaires des zones tempérées et tropicales.
    Il existe de nombreux cultivars et hybrides qui ont été créés à partir de croisement entre Ilex aquifolium et Ilex perado, un des plus connu d'entre eux Ilex x altaclerensis  Dallimore, qui fut créé en 1800.
    Parmis les cultivars femelles ou autofertiles, citons :
    Ilex aquifolium  'Alaska', autofertile à feuilles très épineuses à marge jaune, drupes rouges écarlates, port buissonnant.
    Ilex aquifolium  'Amber' à feuilles dépourvues d'épines, très fructifère, drupes d'un jaune ambré.
    Ilex aquifolium  'Argentea Pendula' à port pleureur, marge des feuilles crème.
    Ilex aquifolium  'Bacciflava' à feuilles vertes épineuses, drupes jaunes.
    Ilex aquifolium  'Madame Briot' à feuilles épineuses à marge doré, drupes rouges écarlates.
    Ilex aquifolium  'Fructuluteo' se distingue par des drupes jaunes.
    Ilex aquifolium  'J. C. van Tol', port pyramidal, variété autofertile, feuilles à marge lisse, vert foncé à nombreuses drupes rouge et rouge orangé.
    Ilex aquifolium  'Orange Beauty' se distingue par des drupes oranges.
    Ilex aquifolium  'Pyramidalis Fructuluteo' au port pyramidal, très fructifère, drupes jaunes.
    Quelques exemples de cultivars mâles :
    Ilex  'Ferox' à feuilles très épineuses.
    Ilex  'Myrtifolia' à feuilles de myrte, peu épineux.
    Parmi les cultivars panachées citons : ( pour une exposition au soleil uniquement).
    Ilex  'Argentea Marginata' forme femelle à feuilles légèrement rose lorsqu'elles sont jeunes, très fructifère, drupes rouges, photo en bas de page.
    Ilex  'Aurea Marginata' forme femelle à feuilles marginées de jaune, drupes rouges.
    Ilex  'Ferox argentea' forme mâle aux feuilles très épineuses, marginées de jaune crème.
    Ilex  'Flavescens' forme femelle à tiges rouge, très fructifère.
    Ilex  'Golden Queen' forme mâle, feuilles épineuses à marge jaune.
    Ilex  'Marginata' très fructifère.
    Ilex  'Pyramidalis Aurea' cultivar forme femelle de port conique, feuilles à marge jaune, très fructifère, drupes rouges.
    Ilex  'Risplay Gold', feuillage peu épineux au limbe jaune irrégulièrement marginé de vert très fructifère, drupes rouges.
    Ilex  'Silver Queen' cultivar forme mâle, feuilles épineuses teintées de rose lorsqu'elles sont jeunes virant au vert foncé panaché de vert gris, marge crème.
    Ilex  'Silver Milkmaid' forme femelle à feuilles jaunes marginées de vert, drupes rouges écarlates.
    Ilex x altaclarensis  'Golden King' à feuilles épineuses marginées de jaune crème, drupes rouges écarlates.
    Propriétés et utilisations :
    Attention les drupes sont émétiques et purgatives, elles étaient autrefois utilisées pour ces effets.
    Le feuillage frais ou séché, était employé dans les pharmacopées traditionnelles pour ses propriétés diurétiques et fébrifuges, pour calmer les toux, les crises de goutte et l'arthrite.
    Son bois blanchâtre, très dur est utilisé en sculpture, marqueterie où on le rencontre très souvent teinté en noir, en lieu est place de l'ébène et les branches plus souples étaient utilisées pour confectionner des manches d'outils, de fouets, d'aiguillons, pièces de charrues, verges de fléaux et des manches d'ustensiles de cuisine.
    Autrefois, l'écorce interne servait à confectionner une glu utilisée pour attraper les oiseaux et le feuillage regroupé en fagots était utilisé pour ramoner les conduits de cheminée.
    Traditionnellement on distille encore en Alsace une eau de vie de baies de houx.
    Le feuillage, l'écorce et les drupes contiennent un alcaloïde, la théobromine (substance proche de la caféine) qui selon le dosage peut être toxique pour les chevaux et les animaux domestiques, agissant sur le système nerveux.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Ilex paraguariensis  Saint-Hil., Maté, Thé du Paraguay, Thé des Jésuites consulter sa fiche .
    Ilex x meserveae  'Blue Maid', Houx de Meserve 'Blue Maid', consulter sa fiche.
    Quelques autres espèces :
    Ilex crenata  Thunb., originaire du Japon, environ 6- 7m de haut, à feuillage persistant de petite taille à bord crénelé, drupes noires; zones 6 - 10.
    Ilex cornuta  Lindl & Paxt., originaire d'Asie (Corée, est et centre de la Chine), serait auto fertile, port buissonnant, 2 à 3 m de haut, feuillage cornu, persistant brillant, a des drupes d'un rouge écarlate photo bas de page.
    Le feuillage est utilisé dans la pharmacopée traditionnelle chinoise ainsi que Ilex chinensis  Sim 'Si Ji Qing' en usage externe pour traiter: les abcès et furoncles, les ulcérations, les brûlures, la lépre et en décoction pour les fièvres et élimniner les toxines; zones 6 - 10.
    Ilex decidua  Walt., originaire du sud-est des États-Unis (Virginie,Texas), environ 7 - 8 m de haut, port pyramidal, feuillage caduc, denté, drupes rouges; zones 6 - 10.
    Ilex macrocarpa  Oliver, originaire du sud de la Chine, feuillage caduc, 10 - 15 m de haut, drupes noires; zone: 7-9.
    Ilex mitis  Radlk., synonyme Sideroxylon mite  L., originaire d'Afrique australe en zone humide, feuillage persistant, environ 9 m de haut, drupes rouges; zonez 8 - 10.
    Ilex perado  Link, synonyme Ilex canariensis  Poir., Houx des Açores, originaire de la Péninsule ibérique, des îles Canaries, des Açores et Madère à feuilles ovales à elliptiques à bord lisse; zones: 9 - 11.
    Ilex opaca  Soland. ex Ait., synonyme Ilex quercifolia  Meerb., Houx américain, originaire du sud-est des États-Unis, port conique, feuillage persistant, épineux à peine brillant, drupes rouges écarlates. A une préférence pour les sols acides. Localement, il existe de très nombreux cultivars à fruits plus ou moins gros; zones: 5-9.
    Siro Kurita ©
    Ilex serrata  Thunb. Houx denté, originaire du Japon, environ 5m de haut, à feuillage caduc virant au jaune à l'automne, drupes rouges; zone: 6-9.
    Ilex verticillata  A. Gray, Houx verticillé, originaire du sud-est des États-Unis, caduc de petite taille 2 - 3m de haut, jeunes feuilles pourprées mates virant au vert moyen à marge dentelée, virant au jaune à l'automne, très fructifère, drupes rouges écarlates. Autrefois les drupes étaient utilisées comme purgatif et comme vermifuge. Il existe quelques cultivars à baies jaunes comme 'Chrysocarpa'; zones 3 - 9.
    Ilex vomitoria  AIt., synonyme Ilex cassine  Walt.,Thé des Appalaches, Cassena, originaire du sud-est des États-Unis et d'Amérique centrale (Mexique), persistant, environ 6-7 m de haut à feuilles dentées. La pharmacopée traditionnelle des indiens utilisait le feuillage pour ses propriétés purgatives et émétiques et le feuillage mélangé avec de l'écorce pour traiter les états fébriles; zones 6-10.

    Annotations :
    * L. : abréviation botanique pour le médecin, botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivie d'un parution 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    par la Société des Gens de Lettres® - Richard Gautier & Natacha Mauric © 29/02/2000 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

Ilex aquifolium 'Argentea Marginata'

un compteur pour votre site